AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Sam 7 Fév - 18:38

Aaron ne savait pas ce qu'il préférait lorsqu'il se rendait en salle des profs. Etait-ce le fait de ne pas avoir de copies à corriger, ou bien de voir ses collègues corriger leurs copies pendant qu'il pouvait boire son café tranquillement.

Il n'avait à s'adonner ce petit jeu que trois fois par an, à chaque bulletin trimestriel. Et ça lui suffisait amplement ! La paperasse et lui, ça faisait deux, voire trois.

Alors qu'il pénétrait dans ce lieu sacré, il ne tarda pas à voir au loin un visage familier. Lucila, une de ses collègues, était assise dans son coin, justement en train de corriger des copies, sûrement. Il regarda autour de lui, il n'y avait presque personne dans la salle. Et surtout : il n'y avait pas Nympahdora, ce qui lui allait AMPLEMENT !

Les mains dans les poches, son habituel sourire, il s'avança vers Lucila. Posant ses deux mains sur la table, il dit, de sa voix suave de charmeur.


Salut ma belle... Alors... On reste toute seule dans son coin à corriger ses copies ? Je peux m'assoir à tes côtés?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | © Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 234

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Mar 10 Fév - 0:24

Aujourd'hui Lucila n'avait pas grand chose à faire. Quelques cours, mais sa journée était poncutée de trous de plusieurs heures. L'inconvénient avec cet emploi du temps c'est qu'elle n'avait pas plus de deux heures à chaque fois entre ses cours, donc elle ne pouvait pas faire quelque chose d’intéressant de sa journée. Elle s'était donc rendu au quartiers des professeur, avait prit un lot de copies sous le bras à corriger, son livre favori, un jus de citrouille et s'était installée tranquillement au coin du feu. Elle commençait juste à annoter les copies de ses élèves de 6ème année lorsque son collège Aaron Fillarius, vint à sa rencontre. Cet homme était un charmeur invétéré. Il fallait dire qu'il avait de quoi charmer, en effet. Lucila – comme toutes les autres femmes de cette école, le trouvait fort beau, tout à fait à son goût. Mais elle ne se laissait pas prendre à son jeu et c'était ça qui faisait toute leur relation. Il jouait tous les deux, Lucila repoussait ses avances depuis longtemps maintenant mais Aaron ne désespérait pas.

- Roooh Aaron ! Arrêtes ton petit jeu Dit elle en rigolant.

Elle mit la main sur son torse et le poussa doucement.

- Oui bien sur assieds toi.


Elle fit de la place dans son fauteuil et il s'assit à côté d'elle.

- Qu'est-ce que tu fais là ? T'a pas trouvé des élèves à embeter comme d'habitude ? Ou bien ta sœur ? Je crois que ça fait un moment que tu ne lui a pas joué un de tes tours....

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | © Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Mar 10 Fév - 13:48

Aaron passa sa main dans ses cheveux, d'un air détaché, et, un large sourire aux lèvres, il haussa les épaules.

Hummmmnon... Nymphadora est en cours... Et puis, en ce moment, elle m'évite... C'est peut-être parce que ça fait trois mois que je lui fais croire que je suis homosexuel... Et qu'elle me croit en couple avec un homme ! Et le piiiiire... C'est que j'ai joué le jeu avec un ami, et qu'elle y croit toujours ! Je me demande combien de temps je peux la faire tenir ?


Aaron s'appuya contre son siège, les mains derrière la tête. Un petit sourire aux lèvres, il dit, d'un ton détaché.

Mais... je ne le suis pas, hein... Avoues que ça t'aurais émoustillée, belle Lucila...


Il agrémenta sa parole d'un clin d'oeil, un large sourire aux lèvres.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | © Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 234

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Ven 13 Fév - 0:47

Lucila posa sa plume et se servi un verre de jus de citrouille. Elle manqua de s'étouffer en entendant les paroles d'Aaron.

- Quoi ?! Tu ne lui à quand pas fait crois ça ! Rigola-t-elle. J'y crois pas...

Le rire de Lucila retentit dans la pièce.

- Arrêtes ton petit jeu Aaron ! Tu deviens désobligeant,
dit-elle sur un ton faussement outragé.

Lucila rit une fois de plus, bu une gorgée de sa boisson et se pencha de nouveau sur ses copies ignorant totalement Aaron. Elle savait que ça l'agacerait et elle s'en réjouissait d'avance. L'un de ses passes temps préféré à l'Académie était d'embêter gentiment son collègue. Après quelques copies corrigées, elle reporta son attention sur Aaron.

- Hé mais j'y penses ! Je voulais te dire de faire plus attention avec tes élèves de Quidditch ! J'en ai tous les jours des nouveaux qui viennent me voir à l'infirmerie. Je suis pas sur que tu sois fais pour être prof toi... dit-elle en lui tirant la langue.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | © Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Ven 13 Fév - 17:34

Aaron était avachit sur la table, un bras tendu devant lui, l'autre replié, la main posée de manière nonchalante sur la joue. Ses grands yeux gris regardaient Lucila avec un air d'enfant et, la bouche légèrement entre ouverte, il l'écoutait le sermonner gentiment. Avec un air de chien battu, il se défendu alors.

Ehhhh, ça c'est de la faute des capitaines des équipes ! Moi je n'ai que les premières années et je ne fais qu'arbitrer les matchs ! Mais si tu veux, je prendrais un réel plaisir à leur faire une piqûre de rappel, juste pour que tu puisses me faire un de tes magnifiques sourires.


Aaron se redressa alors et, prenant un air beaucoup plus sérieux, il lui dit avec un sourire au coin des lèvres.


Tu fais quoi, demain soir?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | © Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 234

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Sam 14 Fév - 15:50

Lucila regardait Aaron pendant qu'elle le sermonnait. Il avait l'air d'y être terriblement insensible. Il la regardait avec son air enfantin, comme souvent. Et c'était précisément cet air qui la faisait craquer. Elle ne voulait pas se l'avouer mais elle était loin d'être aussi insensible aux charmes d'Aaron qu'elle le prétendait.
Elle leva les yeux au ciel à sa dernière phrase mais ne pu réprimer un petit sourire. Cependant, elle ne répondit pas, ça ne servait à rien de l'encourager, pensait-elle. Aaron se releva et prit un air beaucoup plus sérieux lorsqu'il lui demanda ce qu'elle faisait le lendemain.

- Demain, demain... dit-elle en se tapotant le menton en guise de réfléxion.

Elle savait fort bien ce qu'elle ferait le lendemain soir, mais ce qu'elle ne savait pas en revanche c'était s'il était bien raisonnable d'accepter une invitation de lui.

- Oh j'ai pleins de choses à faire demain soir... Comme passer la soirée dans mes quartier à lire mon bouquin préféré.

Elle lui fit un clin d'oeil en guise de "non je ne suis pas à ta disposition magnifique Aaron" et se leva pour aller poser ses copies. Elle revint avec un autre paquet et prit place en face de son interlocuteur cette fois.
Penchée sur son paquet de feuille, une plume à la main, elle ne releva pas la tête lorsqu'elle lui demanda :

-Pourquoi ? Qu'avais-tu en tête ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | © Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Sam 14 Fév - 18:56

Aaron esquissa son plus beau sourire, et, les sourcils relevés, il dit.

Ca alors ! C'est exactement ce que j'avais prévu !!! Passer la soirée dans tes quartiers !!! Le monde est petit, non ?!


Prenant le dessous de sa chaise entre ses deux mains et s'approchant un peu plus près de Lucila, il lui dit, d'un air enjoué, d'une petite voix un peu enfantine.


Ooooh... Allez quoi... Toi, moi, un bon resto au bord de la mer... Un coucher de soleil magnifique... Avoues que tu en rêves... J'en connais plein qui paieraient cher pour avoir un rendez-vous comme ça. Ou non... Pas un rendez-vous, je te connais, ça va te tourner la tête. Disons un cours-dîner pour devenir le meilleur prof du monde. Qu'est-ce que tu en dis?


Penchant la tête légèrement sur le côté, arborant son plus beau sourire, il dit d'une voix suave.


Je t'invite... Pleaaaaase....

La dernière carte : celle de l'anglais.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | © Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 234

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Dim 15 Fév - 0:04

Mais quel humour avait ce Aaron ! Ou plutôt quelle capacité avait-il à convaincre les gens ! Comment ça ça ne marche pas avec tout le monde ? Qu'avec Lucila ? Ah bon....
Passer la soirée dans ses quartiers ? Ben voyons ! Elle lui lança un petit « Ah ah ah » ironique. Mais visiblement il n'allait pas abandonner comme ça. Aaron s'était rapproché d'elle avec sa chaise et persistait à l'inviter. Il faut dire qu'il avait des arguments convaincants... Lucila n'avait pas manger depuis très longtemps dans ce restaurant au bord de l'eau qu'elle aimait tant et elle pensait justement il y a quelques jours de ça qu'il fallait qu'elle y retourne. « Un rendez-vous », un peu trop formel peut-être non ? La jeune sirène n'était pas certaine que voir ce charmant jeune homme en dehors du travail était une bonne idée. Elle l'aimait beaucoup, certes, mais elle ne comprenait pas son acharnement à vouloir la séduire. Mais le pire dans tout ça c'est qu'en persévérant de la sorte il commençait à percer la coquille que s'était fabriquée Lucila après son seul échec sentimental. Et elle n'aimait pas beaucoup ça.

- Ca va me tourner la tête ? Tu sais t'y prendre avec les femmes toi... ironisa-t-elle.

Voilà qu'il se mettait à faire son numéro de charme, encore mieux ! Le coup de l'anglais... Il savait très bien quel effet cela faisait aux femmes – Lucila comprit. Il avait un de ces charmes lorsqu'il parlait sa langue natale ! Mais elle ne voulait pas faiblir et lui permettre de gagner ce petit jeu là. Aussi, elle prit la décision de se comporter avec lui de la même manière qu'il le faisait avec elle. On verrait bien qui des deux craquerait le premier ! Et puis un peu de distraction ne faisait pas de mal.
Lucila mit son coude sur la table et posa son menton dans la paume de sa main, réduisant ainsi la distance qui séparait leurs deux visages. Elle pencha la tête du même côté que lui et lui fit un petit sourire.

- Je penses que j'ai pas de mal de choses à t'enseigner côté pédagogie, en effet... Et puis si tu m'invites, je ne peux refuser ! Mais à une seule condition : c'est moi qui choisi le restaurant.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | © Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Dim 15 Fév - 0:16

Le sourire d'Aaron s'élargit en un sourire radieux. Remettant sa tête droite, il dit alors, d'un air faussement sérieux.

Ooooh oui... Tout à fait... J'ai besoin qu'on me remette sur le droit chemin... Qu'on me recadre... J'ai été un trèèèès mauvais élève.


Lucila lui dit alors que la seule condition était qu'elle choisisse le restaurant. Qu'elle le choisisse ? ma fois pourquoi pas ! Haussant les épaules, les mains légèrement relevées, il dit, d'un air tout à fait ravi.


D'accord ! Pas de problèmes !!! Enfin je me permet de mettre un véto au réfectoire de l'école. Ca m'embêterais d'apprendre à devenir un excellent professeur devant les élèves.

Aaron était tout à fait ravi. Il arrivait toujours à ses fins avec les femmes, s'en était "presque" trop facile. Mais contrairement à beaucoup de ses anciennes conquêtes, il appréciait réellement Lucila. Et en plus, elle était vraiment jolie.
Se rapprochant un peu plus de Lucila (il va finir par être sur ses genoux à ce train là...), il tourna la tête pour essayer de lire la pile de feuilles qu'elle tenait.


Quoi encore des copies à corriger ?! Mais... Tu n'es pas infirmière, toi? Tiens d'ailleurs en parlant de ça, j'ai encore un peu mal au bras droit... Rien de bien méchant... Une chute de mon balai... Peut-être qu'un bisou magique fonctionnerait... Sur la joue, ça se répercute jusque dans le bras...


Souriant de toutes ses dents, il ne s'arrêtait décidément jamais.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | © Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 234

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Dim 15 Fév - 0:52

- Le réfectoire de l'école n'est peut-être pas le meilleur endroit pour un rendez-vous, c'est vrai....

Lucila lui fit un clin d'oeil puis rapprocha son visage de celui d'Aaron, toujours en souriant. Leurs nez n'étaient qu'à quelques centimètres l'un de l'autre lorsqu'elle lui souffla dessus, comme une petite fille. Elle arborait un sourire fier en pensant à ce qu'Aaron avait pu imaginer lors de sa petite manœuvre.
Il détourna la tête et jeta un regard à la pile de copie de l'infirmière.

- Tu es sur que nous vivons sous le même toit ? Oui je suis infirmière mais je suis également professeur de Médicomagie. Et le professorat implique de faire travailler ses élèves tu sais... !

Et la il lui fit le coup du bisou magique... Lucila se retint difficilement d'éclater de rire à cette technique de drague vieille comme le monde.

- Mais non Aaron ! finit-elle par s'esclaffer. Me dis pas tu m'a fait le coup du bisou magique quand même ! Je te croyais plus doué que ça. Et non, faire un bisou ne guérit rien du tout. Tu l'a tellement faite celle là que tu as oublié à qui tu t'adressais, mon petit.

Elle finit par reprendre sa sérénité habituelle.

- Et puis même si c'était le cas, il en est hors de question.

La nature protectrice et bienveillante de Lucila reprit le dessus et elle repensa à la douleur qu'il avait mentionné. Certes c'était probablement seulement pour faire l'idiot mais peut-être était il réellement tombé. L'infirmière prit son avant bras droit doucement et commença à l’examiner de ses mains de fée.

- Où est-ce que tu as mal ? Ca te fait mal quand je fais ça ? Dit-elle en lui palpant l'avant bras.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | © Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Dim 15 Fév - 1:20

Aaron ne put réprimer une grimace de douleur. De vraie douleur. Il ne s'attendait pas à ce que Lucila lui torde le bras. Il avait vraiment mal depuis maintenant un an, après une chute stupide, où il avait voulu faire le malin.

Aaaaaouh !!!!!!! Non mais je te jure... J'ai vraiment mal !!! J'ai passé trois semaines à Ste Mangouste à cause de cette blessure ! En fait, je suis tombé de mon balai et... Enfin... C'est à cause de ça que j'ai terminé ma carrière.


C'était un souvenir cuisant pour Aaron. Joueur professionnel, il avait tout raflé. Il avait été capitaine des Faucons, il avait ensuite intégré l'équipe nationale du Pays de Galles, il avait même été capitaine de l'équipe lors de la dernière coupe du monde. Ils n'avaient pas gagné, c'est vrai. Mais ils avaient été en demi-finale, ce qui était honorable ! Et au final quoi? Il était tombé de son balai en faisant l'andouille. Une chute de quinze mètres de haut, un bras os fendu non mais dans la largeur, mais dans toute la longueur, et les médicomages avaient été formels. Le quidditch, c'était fini pour lui !


Tâchant de retrouver le sourire, même s'il avait toujours un peu mal, il dit d'un air presque touchant.

Enfin... si je n'avais pas été blessé, je ne t'aurais pas rencontré... Je vois ça comme un super bonus...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | © Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 234

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Dim 15 Fév - 16:45

Lucila avait prit très délicatement le bras de d'Aaron dans ses mains mais celui ci poussa un cris comme si elle l'avait tordu violemment. Ainsi donc il ne simulait pas.

- Oh... Navrée de l'apprendre Aaron. Mais je comprend pourquoi, ton bras est dans un sale état. En parti réparé, mais pas totalement.


Elle continua son examen en touchant plusieurs parties du bras d'Aaron. Elle était vraiment désolée pour lui, mais malheureusement sa blessure ne cicatriserait jamais complètement. Mais la jeune femme ne lui dit pas, ne voulant pas remuer le couteau dans la plaie.
Aaron retrouva rapidement le sourire, ce qui fit plaisir à sa collègue. Elle se demandait bien comment il faisait pour garder cette attitude en toute circonstances, mais en y réfléchissant bien c'était un trait de caractère qu'ils avaient en commun. Ce qu'il lui dit ensuite la toucha parce qu'elle semblait percevoir de la sincérité dans sa voix. Pour une fois il n'avait pas l'air de faire le pitre avec ses phrases toutes prêtes.
Lucila arrêta un instant son examen tout en gardant ses mains au contact de la peau de son ami. Elle lui fit un de ses plus beaux sourires – de ceux qu'elle faisait lorsqu'elle était touchée.

- C'est vrai oui... Mais, sincèrement, je penses que continuer ta carrière de Quidditch aurait été mieux que de me rencontrer.


Elle rebaissa la manche d'Aaron sur son bras, gardant toujours son regard plongé dans ses beaux yeux gris. Elle finit par se reprendre, comprenant qu'elle se laissait un peu trop aller.

- Il faudra que tu passes me voir à l'infirmerie, j'ai peut-être quelque chose qui atténuerait ta douleur.


La sirène se recula légèrement et se concentra de nouveau sur ses copies à corriger.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | © Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Dim 15 Fév - 17:55

Le regard d'Aaron se perdit quelques secondes dans celui de Lucila. S'il y avait eu un seul instant au monde où il aurait pu tenter de l'embrasser, ç'aurait été celui-ci. Mais Aaron était encore bien trop égocentrique pour se rendre compte que Lucila lui plaisait plus que toutes les autres filles qu'il avait trouvé jolies jusque là. Le contact des doigts de la jeune femme sur son bras lui donna des frissons. Elle rebaissa sa manche et détourna le regard. Aaron tourna la tête également, un peu perturbé par cet instant.

Passant sa main dans ses cheveux, il regarda la jeune femme se concentrer de nouveau sur ses copies. D'une voix un peu nostalgique, il dit alors, en toute sincérité.

Tu sais... J'aurai quarante ans dans deux ans et demi... Oui je sais, on dirait pas comme ça... Et les joueurs pros au niveau que j'avais sont rarement joueurs après quarante ans. Donc au pire, ma carrière aurait prit fin dans deux ans au mieux, et je ne t'aurais pas rencontré... Non, j't'assure... C'est mieux comme ça.


Il aurait pu ajouter que sa vie de joueur volage qui passait presque chaque soir avec une fille différente ne lui plaisait plus, qu'arrivé à plus de 35 ans, il avait envie de se poser avec quelqu'un de stable, mais non, ç'aurait été très incongru. Se levant de sa chaise, il dit alors à la jeune femme.


Bon... J'ai un cours à donner, moi ! Ca m'arrive de temps en temps !!! Et on se redit pour ce resto, d'accord ? Allez, à plus tard ma belle !


Gratifiant la jeune femme de son plus beau sourire et d'un clin d'oeil, il quitta la salle des profs, ravi de cette petite entrevue. Mais où cela le mènerait-il? Il n'en avait strictement aucune idée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | © Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 234

avatar
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   Dim 15 Fév - 20:19

L'espace d'un instant Aaron et Lucila étaient plus proches qu'ils ne l'avaient jamais été. Elle écourta cet instant sentant qu'il se passait quelque chose... Elle ne voulait pas l'encourager. Aussi, elle retrouva ses copies, feignant l'intérêt.

Tu sais... J'aurai quarante ans dans deux ans et demi... Oui je sais, on dirait pas comme ça... Et les joueurs pros au niveau que j'avais sont rarement joueurs après quarante ans. Donc au pire, ma carrière aurait prit fin dans deux ans au mieux, et je ne t'aurais pas rencontré... Non, j't'assure... C'est mieux comme ça.

La sirène ne connaissait pas ce côté là d'Aaron. D'ordinaire c'était le premier à faire l'idiot, à charmer la première femme qu'il rencontre, à lancer des clins d’œil à droite à gauche... Mais c'était la première fois que Lucila le voyait sincère sur ce qu'il ressentait. Il n’essayait visiblement pas de lui en mettre plein la vue. Et elle appréciait cent fois plus ce Aaron là.
Lorsqu'elle entendit la fin de sa phrase elle releva rapidement la tête, surprise. Elle se tourna vers lui, délaissant son travail – encore.

- C'est vrai que vu comme ça, sourit-elle.

Aaron se leva de sa chaise, déclarant qu'il avait un cours à donner. Lucila fit un sourire ironique.

- Il faut une première fois à tout ! Oui je n'oublie pas le restaurant, à plus tard Aaron.

Elle le regarda partir, ne pouvant cacher ses joues légèrement rosies à la pensée de passer une soirée en tête à tête avec lui. Mais elle savait bien que ce n'était pas un homme pour elle. Elle avait eu vent de toutes ses aventures sans lendemain, et elle ne voulait pas de quelqu'un comme ça. Si elle laissait faire elle ne serait rien de plus qu'une conquête insignifiante pour lui et devrait dire adieu à leur amitié. Hors de question. En revanche, un peu d'amusement ne faisait pas de mal.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | © Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pendant ce temps, en salle des profs... (Lucila)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Salle des Profs
» Pendant ce temps dans le reste du pays...
» PENDANT CE TEMPS,LES AFFAIRES CONTINUENT.....
» Pendant ce temps-là , Martelly nomme les directeurs généraux.
» Pendant ce temps, sur Brume-Azur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie Beauxbâtons :: Deuxième étage :: Quartiers du Personnel-