AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Prise la main dans le sac ~ Irmila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 527

avatar
MessageSujet: Prise la main dans le sac ~ Irmila   Sam 21 Fév - 16:41

La nuit passée avait été pleine de rebondissements, si l'on peut dire, pour Irmine. Elle l'avait passée chez Yngvar, et la tournure des événements avaient été pour le moins inattendue. Finalement, la bibliothécaire avait quitté le viking en fin de mâtinée pour rentrer à l'Académie. Elle avait compté sur le fait qu'on était dimanche pour ne pas croiser de collègues et encore moins d'élèves sur le chemin du retour. La pauvre Irmine sentait les effets de la gueule de bois arriver, et elle ne voulait pas prendre le risque de se désartibuler si elle tentait un transplanage directement dans ses appartements.

La jeune femme avait évité toute rencontre inopportune et était arrivée jusqu'aux quartiers du personnel...lorsque le sort se retourna contre elle encore une fois. Au moment où elle passait devant la porte de Lucila, celle-ci sortit de ses appartements, tombant nez à nez avec la naïade.
Irmine eut un sursaut et porta la main à son coeur en voyant que ce n'était que son amie.

- Oh Lucila, c'est toi !

Oui, forcément c'était elle...qui d'autre serait sortit des appartements de la sirène un dimanche matin ?
Le soulagement d'Imine fut de courte durée, quand elle se rendit compte du spectacle qu'elle devait offrir à son amie : elle portait les mêmes vêtements que la veille qui étaient froissés, et même si elle avait pu se coiffer et qu'elle ne portait pas de maquillage dans la vie de tous les jours, ses traits étaient légèrement tirés et des cernes trahissaient sa fatigue et son abus d'alcool de la veille.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.


Dernière édition par Irmine Boisseuil le Dim 22 Fév - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 236

avatar
MessageSujet: Re: Prise la main dans le sac ~ Irmila   Sam 21 Fév - 23:19

Lucila avait passé une nuit des plus mouvementées. A vrai dire elle n'avait pas vraiment dormi. Sa soirée de la veille avait été pénible, si bien qu'elle n'avait pas réussit à trouver le sommeil. Elle avait néanmoins décidé de prendre l'air, rien ne lui ferait plus de bien. Une petite virée loin de tout, seule avec ses pensées. C'est de ça dont elle avait besoin !
Elle s'était apprêtée simplement, ne prenant pas la peine de cacher ses yeux gonflés par la fatigue et ses pleurs de la veille, ne pensant croiser personne un dimanche matin. Si bien que lorsqu'elle sortit de ses quartiers et qu'elle tomba nez à nez avec Irmine, elle eut un mouvement de recul. Hésitant entre rentrer de nouveau dans son appartement ou affronter le regard de son amie. Elle choisi la deuxième option, après ça ne se voyait pas tant que ça qu'elle avait pleuré... Si ?

- Il y avait peu de chance pour que quelqu'un d'autre que moi sorte de mes appartement, s'efforça-t-elle de plaisanter.

Elle remarqua que son amie n'avait pas changé de vêtements depuis la veille et que ses traits étaient fatigués. Deux solutions : soit elle avait fait la fête toute la nuit dans un bar, soit elle avait passé la nuit chez quelqu'un. La sirène opta pour la deuxième, sachant que ce n'était pas le style d'Irmine de se saoulait dans un bar. Mais coucher chez quelqu'un ne l'était pas vraiment non plus...

- On dirait bien que tu n'a pas dormi là, la taquina Lucila.

A vrai dire, elle n'avait pas envie de rester là de peur de croiser Aaron. Elle ne voulait pas non plus faire irruption dans la vie privée de son amie. Connaissant la naïade, Lucila savait qu'elle était secrète comme femme.

- Je ne vais pas te déranger plus longtemps, à plus tard !

L'infirmière fit quelques pas en direction des escaliers, mais se ravisa et se retourna finalement vers la bibliothécaire.

- Je vais prendre l'air, c'est étouffant par ici... Tu veux venir avec moi ?

Après tout, pourquoi pas. Irmine était de bonne compagnie, et la personne qu'elle appréciait le plus, ce qui faisait d'elle sa meilleure amie. De plus, Lucila savait qu'Irmine ne posait pas de questions indiscrètes, elle respectait la vie privée des gens. Et même si elle demandait pourquoi elle Lucila avait cette tête affreuse... Ça ne lui ferait sûrement pas de mal d'en parler à quelqu'un.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | ©️ Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 527

avatar
MessageSujet: Re: Prise la main dans le sac ~ Irmila   Dim 22 Fév - 20:15

Irmine était gênée que Lucila la voit ainsi, et lorsque celle-ci lui dit qu'elle avait l'air de ne pas avoir dormi, elle piqua un fard. Heureusement que c'était Lucila, car elle n'aurait pas apprécié qu'un ou une autre collègue la voit dans cet état. Avec l'infirmière c'était différent, c'était une amie proche, la meilleure à Beauxbâtons, et elle pouvait se permettre de laisser voir ce genre de chose.

Seulement, la sirène avait l'air assez pressée, et elle la salua avant de tourner les talons. Parfait ! Elle allait pouvoir passer la journée dans sa chambre à se remettre de ses émotions...et son usage abusif d'hydromel de la veille !

- Je vais prendre l'air, c'est étouffant par ici... Tu veux venir avec moi ?

Irmine se retourna et vit que son amie était revenue sur ses pas. La bibliothécaire remarqua alors les yeux gonflés et rougis de Lucila, qui semblait avoir abondamment pleuré. Que lui était-il arrivé ?
La naïade ne rêvait que de son lit, mais voir la tête terrible que tirait Lucila l'inquiétait, aussi elle décida qu'elle pourrait bien dormir plus tard, et qu'un peu d'air frais ne lui ferait pas de mal.

- Oui, je veux bien. Donne-moi juste 5 minutes, le temps de me changer...et tu n'aurais pas une potion contre la migraine par hasard ? demanda-t-elle avec un petit sourire de connivence.

Elles se retrouvèrent dans la cour et entamèrent une balade dans le Bois Ambré. Celui-ci leur offrit le calme et la solitude dont elles avaient toutes les deux besoin pour parler, car Irmine avait bien senti que Lucila avait quelque chose de gros sur le coeur qui demandait à être partagé. Après s'être promenées quelques minutes, elles finirent par se poser dans une petite clairière, où Irmine s'assit par terre, adossée à une vieille souche couchée.
La bibliothécaire prit le temps de boire la potion anti-gueule de bois que Lucila lui avait gracieusement apporté et de la laisser faire effet, puis elle décida de poser clairement la question qui la taraudait à son amie.

- Lucy...est-ce que ça va ? On dirait que tu as pleuré.

Irmine avait beau être très respectueuse de la vie privée des gens, elle essayait toujours d'en savoir un peu plus quand une personne chère à son coeur semblait aller mal. Elle n'insisterait pas si Lucila ne voulait pas en parler, mais elle devait malgré tout lui montrer qu'elle était là pour la sirène, si celle-ci en ressentait le besoin. L'utilisation du diminutif de son nom était pour marquer la proximité et l'amitié qui les liait, Irmine ne s'en servait pas souvent, mais généralement elle le faisait lorsqu'elle voulait signifier à son amie qu'elle tenait à elle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 236

avatar
MessageSujet: Re: Prise la main dans le sac ~ Irmila   Lun 23 Fév - 20:00

Irmine accepta d’accompagner Lucila dans sa promenade. L'infirmière se demandait vraiment pourquoi elle lui avait proposé ça. Elle avait une forte envie d'être seule. Mais bon, la compagnie de son amie était toujours agréable.
A la demande d'Irmine, Lucila descendit à l'infirmerie chercher une potion contre la migraine, le temps qu'elle se change. Elle sourit en pensant à la soirée alcoolisé que son amie avait bien pu passer. Elle ne la connaissait pas comme ça, on en apprend tous les jours !

Les deux professeurs se retrouvèrent dans la cour et prirent le chemin du Bois-Ambré. Elles marchèrent en silence, savourant cet instant d'une sérénité déconcertante. Leur marche les conduisit dans une jolie clairière baignée de soleil. Irmine s'assit par terre, et Lucila fit de même.

La bibliothécaire lui posa une question à laquelle elle ne s'était pas attendue. Visiblement Lucila portait encore sur son visage les marques de sa soirée de la veille. Cette question la déboussola un peu, devait-elle en parler ? Parler de l'humiliation que lui avait infligé Aaron ? Si elle ne pouvait pas en parler à Irmine elle ne le pourrait avec personne.
La sirène fit un petit sourire triste qui se voulait rassurant à son amie.

- Je pensais mieux le cacher...

Elle marqua une pause, se demandant une dernière fois si elle n'allait pas embarrasser Irmine. Elle l'avait appelé « Lucy »... C'était le bon moment, elle ne faisait ça seulement que lorsqu'elle voulait lui signifier son affection pour elle.

- Hier soir... Je suis sorti avec Jenna, nous sommes allé à Brocéliande dans un bar karaoké. En entrant elle à aperçu Aaron en compagnie d'une amie – qui se trouvait être la cousine de Jenna -, on est allé les voir. Sauf que quand je me suis approché, il racontait à la dîtes Elyon que, je cite « ça fait trois mois que je veux me la faire ». Il parlait forcément de moi, il disait juste avant que cette personne était à l'Académie.


Lucila baissa la tête honteuse et continua son récit d'une voix légèrement tremblante.

- Et il m'a suivi quand je suis sortis, s'excusant mille fois, ne trouvant comme excuse seulement que je lui plaisais mais qu'il ne savait pas comment l'exprimer. Il à même dit qu'il n'était jamais tomber amoureux alors qu'il ne savait pas comment ça se passait dans ces cas, tu le crois ça ! Il s'est fichu ouvertement de moi... Et le pire c'est que j'ai été assez idiote pour croire qu'il avait changé. Je ne sais plus où me mettre.

La sirène releva enfin ses yeux brillants vers Irmine.

- Et puis... Je lui ai dis de ne plus jamais m'adresser la parole, et.... qu'il y avait quelqu'un d'autre.

Si l'on pouvait mourir de honte, Lucila serait morte enterrée en cet instant. Elle n'avait pas vraiment mentis en lui disant qu'il y avait quelqu'un d'autre, sauf que cet amour était à sens unique visiblement... Aaron avait au moins réussi son coup : il lui avait brisé le cœur deux fois à cette soirée.
Gênée d'accaparer ainsi l'attention, elle songeait sérieusement à demander à son amie pourquoi elle n'avait pas dormis chez elle cette nuit. Trop indiscret ? Non ! Elle l'a appelé Lucy, c'est l'instant confession.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | ©️ Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 527

avatar
MessageSujet: Re: Prise la main dans le sac ~ Irmila   Mar 24 Fév - 17:21

Irmine avait fermé les yeux, le temps que la potion fasse effet. Petit à petit, elle sentit sa tête se libérer et son estomac s'alléger, et elle rouvrit les yeux pour observer son amie qui remarquait tristement qu'elle avait crû mieux cacher son trouble. La bibliothécaire lui fit un petit sourire compatissant mais ne commenta pas cela, ne voulant pas que Lucila se sente plus mal encore.
Finalement, contre toute attente, l'infirmière se lança dans un récit détaillé de ce qui l'avait tant chamboulée. Un instant, Irmine se demanda si Elyon était Mlle Sombrelune, puis elle se rappela que c'était effectivement la cousine de sa collègue spécialiste en étude des objets magiques. Que la terre était petite décidément, et le monde magique encore plus !

- Tu es certaine que c'était de toi qu'il parlait ?, questionna Irmine, mais quand Lucila lui expliqua qu'Aaron l'avait suivie pour s'excuser, elle admit que c'était forcément bien de Lucila qu'il avait parlé en ces termes.

La bibliothécaire secoua la tête d'un air désabusé en entendant le récit de ce nouvel exploit d'Aaron, elle s'en serait même amusée si elle n'avait pas remarqué que Lucila était sur le point de verser de nouvelles larmes. Irmine posa doucement sa main sur le bras de son amie pour la réconforter.

- J'ai du mal à croire qu'il se soit volontairement moqué de toi. Tu sais, il est plus bête que méchant en fait. Alors oui, oui ce type c'est un vrai clown doublé d'un dragueur invétéré...mais ce n'est pas un menteur.

Irmine connaissait Aaron depuis quelques années déjà, et elle avait assisté à ses plans dragues foireux à la sortie des matchs de Quidditch par le passé ; mais elle avait également et surtout connu un sorcier bien plus sympathique dans le privé, qui au final avait un besoin maladif d'attention lorsqu'il y avait une galerie devant laquelle se donner en spectacle, mais qui n'en était pas moins sincère et attachant quand on prenait le temps de le connaître personnellement.

- Il avait bu ? Parce que il en dit des conneries quand il est alcoolisé ! Et en même temps, c'est aussi là qu'il peut te sortir ses grandes vérités.

Se rendant compte que ce qu'elle venait de dire ne servait pas forcément pour la défense d'Aaron, elle fit un sourire encourageant à Lucila. Que ses deux collègues s'entendaient bien n'était pas un secret...qu'une relation plus qu'amicale soit en train de se nouer entre eux, ça c'était déjà plus une surprise. La naïade savait que Lucila plaisait beaucoup à la gente masculine, mais elle lui avait toujours semblée se tenir à distance des relations amoureuses. Quand la bibliothécaire avait appris pour son ex-fiancé, cela lui avait paru on-ne-peut plus logique. D'ailleurs...était-ce de lui que Lucila avait voulu parler en disant qu'il y avait quelqu'un d'autre ou était-ce juste un moyen de se débarrasser d'Aaron ?

- Il y a vraiment quelqu'un d'autre ? demanda-t-elle avec douceur, pour ne pas brusquer la pauvre hybride qui semblait vouloir s'enterrer au fond d'un trou.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 236

avatar
MessageSujet: Re: Prise la main dans le sac ~ Irmila   Jeu 26 Fév - 16:34

Irmine était attentive aux complaintes de Lucila, elle essayait tant bien que mal de prendre le défense d'Aaron, mais la sirène se fichait des excuses qu'il pouvait avoir. Il l'avait blessé, il avait trompé sa vigilance avec ses beaux yeux gris, son sourire angélique, son humour d'adolescent, son charme a toute épreuve.... Non on s'écarte du sujet la. Lucila lui en voulait beaucoup mais essayait de ne pas trop s'apitoyer sur son sort. Après tout ce n'était rien de plus qu'une simple histoire de cœur.

Le fait que Lucila "ait" quelqu'un d'autre ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd. Irmine le releva en lui posant la question.

- Oui.... Et non. Enfin... C'est compliqué.

La sirène était gênée de parler de cette histoire, même si son amie pouvait tout entendre. Elle savait désormais que ses sentiments pour Goulven n'étaient pas réciproque, et elle s'était rendu compte par la même occasion qu'elle le savait déjà. Mais l'espoir la rongeait. Ce fut une nouvelle forme de soulagement pour Lucila, car elle pouvait enfin faire le deuil de cette relation malsaine qu'elle entretenait avec lui. Maintenant qu'elle savait qu'elle n'avait plus rien à espérer venant de lui, elle pourrait passer à autre chose.

- J'ai revu mon ex fiancé dont je t'ai parlé l'autre jour, tu te souviens ? Ce que je ne t'ai pas dis la dernière fois... c'est que je suis toujours amoureuse de lui.


Lucila baissa la tête honteuse.

- C'est pour cette raison que j'ai menti a Aaron... enfin c'était pas vraiment un mensonge du coup.. Mais depuis que Goulven m'a abandonnée pour sa "pseudo" carrière d'avocat, je me sens....

Elle soupira, elle allait avouer pour la première fois ce que Goulven avait laissé derrière lui : une femme brisée.

- Pour tout te dire... Je suis incapable d'attribuer ma confiance, sentimentalement parlant, aux hommes. Je m'en suis rendu compte il y a peu, mais ce qu'il m'a fait me hante toujours. Et l'amour que je lui porte toujours... Aaah ! Si tu savais comme je me déteste.

Lucila ne voulait pas pleurer, elle n'en avait pas la force. Rien ne venait, et pourtant elle avait la larme facile d'ordinaire.

- Il m'a dit qu'il avait rencontré quelqu'un... Et qu'il était tombé amoureux d'elle.

C'en était finis de la dignité de la jeune infirmière, elle n'avait qu'une seule envie : se réfugier dans un coin et ne plus jamais en sortir. Malgré la difficulté d'avouer toutes ces choses à voix haute, Lucila ressentit un soulagement qu'elle n'aurait soupçonné. Irmine était la pour l'écouter et finalement lui en parler lui faisait un peu de bien. Mais elle ne voulait pas de pitié, elle ne voulait pas être une victime. Elle releva la tête et fit un sourire rassurant à son amie.

- Mais je vais bien, ne t'en fais pas Ine. Il va juste falloir que je me répare une fois de plus, ça va aller.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | ©️ Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 527

avatar
MessageSujet: Re: Prise la main dans le sac ~ Irmila   Ven 27 Fév - 2:20

Irmine avait vu juste en se questionnant sur la possibilité que ce "quelqu'un d'autre" soit l'ex-fiancé de Lucila, mais cela semblait quelque peu confus au départ quand la sirène amorça une réponse. Finalement, elle éclaircit un peu la situation et avoua en baissant la tête qu'elle était toujours amoureuse de ce mystérieux ex-fiancé. La bibliothécaire était désolée pour son amie et aurait aimé trouver les mots pour la réconforter dans son trouble, mais elle se tut car Lucila semblait surtout avoir besoin de vider son sac.

Irmine entortillait distraitement les lacets de sa robe de sorcière grise en écoutant avec attention Lucila, quand soudain la sirène prononça un nom qu'elle ne s'était pas attendue à entendre.
Le coeur d'Irmine rata un battement et ses doigts se figèrent. Son cerveau semblait refuser d'intégrer l'information qu'il venait de recevoir... Goulven ? C'était lui le salop qui avait abandonné Lucila à cause de son hybridation ? Non...impossible ! Impossible, et pourtant la coïncidence était trop grande : un avocat, portant ce même prénom, et qui avait le même âge que les deux collègues... ça faisait pas mal quand même !
Une partie d'Irmine était dépitée, tandis qu'une autre refusait d'y croire : Lucila n'avait pas mentionné son nom de famille, donc ce n'était peut-être pas lui, des Goulven on en trouvait beaucoup en Bretagne et il ne devait pas être le seul avocat portant ce prénom.

Lucila continuait d'expliquer le fond de sa pensée, mais Irmine avait plus de mal à se concentrer qu'auparavant, se ressassant la même question : Goulven Le Guerrec était-il bien cet homme qui hantait encore l'esprit de son amie et lui avait fait tant de mal ? Non...oui...peut-être...
La bibliothécaire découvrait en même temps tout le chagrin de l'infirmière qu'elle tenait en affection.

- Ne dis pas ça, tu n'y peux rien. tenta-t-elle de commenter doucement, alors que Lucila disait se détester.

Ne pas accorder sa confiance pour éviter d'être déçue...un réflexe qu'Irmine connaissait bien, même si le sien était plus généralisé à l'entier de la population terrestre et pas dû aux mêmes raisons. Cela la rapprochait encore plus de la sirène.
Cependant, lorsque cette dernière lui fit une autre confession inattendue, Irmine eut l'équivalent d'un second arrêt cardiaque. Les pensées fusèrent à tout allure dans son esprit, ou du moins dans la partie qui craignait qu'elles pensent au même jeune homme. Si c'était bien lui, ce que venait de dire Lucila ébranlait violemment Irmine. Se pouvait-il que ce soit d'elle qu'il ait prétendu être amoureux ? Après tout, il avait failli l'embrasser à nouvel an, entre autres gestes et paroles ambigus de sa part. Mais ils ne s'étaient pas revus depuis, cela faisait plus de deux mois maintenant, Irmine n'ayant pas osé le recontacter pour lui rendre son écritoire qui gisait au fond d'un tiroir...et il n'avait pas tenté de la revoir non plus. Il avait donc peut-être rencontré quelqu'un d'autre entre-temps...ce qui serait pour le mieux...non ?

Le mal de tête d'Irmine menaçait de la reprendre à cause de tous ces doutes, et Lucila la tira de ses pensées en lui assurant qu'elle allait bien et finirait par reprendre du poil de la bête. La bibliothécaire cacha merveilleusement son trouble, de toute manière elle avait une gueule de bois en guise d'alibi si son amie remarquait un changement dans son expression. Elle s'éclaircit la gorge avant de prendre la parole.

- Je comprends mieux tes yeux rouges maintenant. Ton coeur m'a l'air bien embrouillé...

Irmine brûlait d'en savoir plus, de vérifier si Goulven était bien celui qui se prétendait son ami, mais il était hors de question d'avouer à Lucila qu'elle le connaissait et l'appréciait...elle ne voulait pas s'attirer les foudres de son amie ! Malgré tout, il fallait qu'elle en ait le coeur net, aussi elle fit comme elle en avait l'habitude : elle la sonda discrètement, se cachant derrière l'intérêt qu'elle portait à Lucila pour tenter de glaner quelques indices supplémentaires.

- Excuse-moi de ressasser de vieilles histoires, mais je ne suis pas certaine de comprendre : si ce Goulven savait depuis le début que tu as du sang hybride, pourquoi est-ce que ça a soudainement posé problème pour sa carrière ?

La naïade avait une bonne idée de l'obstacle que cela aurait constitué pour l'avancement du Goulven qu'elle connaissait, mais un éclairage sur cette question lui permettrait justement de savoir si c'était bien lui.
En même temps, cela la peinait pour Aaron d'apprendre qu'il était plutôt mal parti pour gagner le coeur de sa belle. Elle avait du mal à l'imaginer amoureux de qui que ce soit, ne l'ayant jamais vu avoir ce genre de sentiment pour aucune des conquêtes auxquelles elle avait assisté quelques années plus tôt...mais s'il l'avait avoué à Lucila alors qu'il était saoul, Irmine aurait mis sa main à couper qu'il découvrait réellement ce sentiment pour la première fois !

- Mais...ça ne t'a rien fait qu'Aaron te dise qu'il est amoureux de toi ? s'enquit-elle en regardant son amie droit dans les yeux pour y déceler une réaction que la sirène tenterait de cacher.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 236

avatar
MessageSujet: Re: Prise la main dans le sac ~ Irmila   Lun 2 Mar - 19:53

Il était agréable pour Lucila de se confier à son amie. D'une part car elle était une oreille attentive et réconfortante, et d'une autre car la sirène n'avait jamais parlé aussi ouvertement de cette affaire. Elle sentait que son fardeau s'allégeait un peu plus à chaque parole.
Lucila écouta la question d'Irmine et lui répondit sans aucune gêne.

- Eh bien... Ses parents étaient contre ce mariage. Enfin, il me semble. Il n'a pas eu le courage d'aller à l'encontre de son père. Un mariage avec une hybride, ça aurait été trop de contraintes pour sa carrière de politicien. Et ça aurait entaché l'histoire de la grande famille Le Guerrec...

L'infirmière était amère à cette pensée. Elle avait encore plus de rancœur contre Goulven lorsqu'elle pensait qu'il l'avait abandonné juste pour ne pas froisser son père. Elle n'avait jamais apprécié cet homme de toute façon, ce genre de personnes n'était pas dans ses fréquentions préférées.

- Je n'ai jamais aimé cet homme de toute manière... marmonna-t-elle pour elle même. Goulven à toujours tout fait pour l'impressionner, sans résultat. Enfin ! Soupira Lucila. Ca va aller ne t'inquiètes pas.

Irmine décida que le sujet était peut-être un peu trop lourd et bascula sur Aaron. Ah Aaron... Parler de lui ou de Goulven revenait au même pour la sirène. Dans les deux cas elle avait été humiliée. Ce que lui dit son amie la fit sourire jaune.

- Aaron amoureux... ? Tu parles d'une blague. Il avait beaucoup beaucoup trop bu, il n'était pas lucide. Cet homme est incapable de ressentir une once de sentiments amoureux.


Lucila ne croyait pas une seule seconde que son collègue pouvait l'aimer. Elle le connaissait que trop bien. Mais elle s'imagina l'espace d'une seconde que cela pouvait être vrai, et son cœur se serra. Elle ne se rendait pas encore compte l'ampleur de ce qu'elle ressentait pour lui, mais ça ne saurait tarder.

- Aaron restera toujours Aaron, dit-elle dans un soupir. Il est adorable, je l'aime beaucoup. Mais jamais je ne pourrais être avec lui. Pas avec ce que j'ai vécu par le passé.

L'infirmière décida qu'elles avaient assez parlé d'elle et se souvint que son amie n'était pas rentré de la nuit. Sa curiosité était titillée, alors sur un petit taquin elle dit :

- Et toi alors ? Je crois que tu me cache quelque chose, non.... ? Je ne veux pas faire ma commère mais ce matin tu avais les mêmes vêtements que la veille il me semble...


Lucila n'obligerait pas Irmine à en dire plus si elle ne le souhaitait pas, mais elle se rendait compte qu'elle en savait très peu sur elle. Peut-être avait-elle quelqu'un ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | ©️ Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 527

avatar
MessageSujet: Re: Prise la main dans le sac ~ Irmila   Mar 10 Mar - 2:44

[Soundtrack : https://www.youtube.com/watch?v=lev8hhkauRk&list=RDaBHWJFRAQ5U&index=9
Te laisse pas avoir par le titre...c'est pas Selena Gomez qui chante ! XD]

Plus Lucila parlait, et plus le poids qui pesait sur son esprit semblait s'alléger, tandis que celui d'Irmine s'alourdissait. Sans le savoir, la sirène lui porta le coup de grâce qu'elle avait bien cherché en lui donnant le nom de famille de cet ex-fiancé plus si mystérieux que ça. La bibliothécaire regretta alors presque d'avoir cherché la vérité, elle se sentait mal et deux images de Goulven coexistaient maintenant dans sa tête tout en étant incapable de se fondre en une seule. Elle était dégoûtée et déçue au possible, et d'un autre côté elle n'arrivait pas à croire que son ami ait pu agir de la sorte. Pourtant il fallait qu'elle se rende à l'évidence : il ne valait pas mieux que ses collègues du Grand Conseil, et elle ferait mieux de le sortir de sa vie au plus vite. Avant que cela soit impossible, que cela fasse trop mal, si ce n'était pas déjà trop tard.

La bibliothécaire n'ajouta rien sur le sujet et préféra en dévier pour revenir à Aaron, qui occupait manifestement les pensées de son amie. Elle avait beaucoup de mal à contredire Lucila sur l'image que celle-ci se faisait du professeur de Vol : il était vrai qu'Irmine avait eu maintes fois la preuve par le passé qu'Aaron n'était pas du genre à tomber amoureux mais plutôt à collectionner les conquêtes. Et pourtant, l'insistance avec laquelle il s'intéressait à Lucila dénotait déjà d'une différence d'avec le comportement que la naïade connaissait d'Aaron.

- Je ne veux pas me faire l'avocat du diable, Lucy...mais je connais Aaron depuis un quelques années et j'ai toujours vu l'alcool le rendre honnête sur ses pensées profondes et bizarres, ça le désinhibe.

Cependant son amie ne semblait pas encline à envisager cette possibilité, et elle détourna elle aussi la conversation, en embrayant sur la posture embarrassante dans laquelle elle avait croisé Irmine. Cette dernière rougit et se passa une main dans les cheveux, embarrassée. Elle savait qu'elle s'en sortirait difficilement avec une pirouette, et puis Lucila s'était beaucoup ouverte à elle, lui donnant l'exemple que parfois vider son sac faisait du bien. Irmine n'en ressentait pas de malaise par rapport à ce qui s'était passé la veille, le bonheur d'avoir retrouvé Yngvar primait sur le reste, et elle se sentit capable de partager un peu d'elle l'infirmière. Après tout, c'était son amie la plus proche à Beauxbâtons.

- Comme tu l'as deviné, j'ai découché la nuit passée. Ce n'était pas prévu, et j'ai un peu abusé sur l'hydromel. fit-elle avec un sourire un peu penaud. Tu n'es pas la seule à avoir revu ton ex dernièrement en fait...sauf que ça s'est passé assez différemment pour moi.

Irmine eut un petit rire avant de demander à son amie :
- Rappelle-moi de ne plus jamais emmener mon violon chez un homme qui a du sang de satyre dans les veines !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 236

avatar
MessageSujet: Re: Prise la main dans le sac ~ Irmila   Jeu 12 Mar - 21:15

C'était au tour d'Irmine désormais de se confier, Lucila l'invita à le faire, un peu honteuse d'être aussi curieuse. Mais la sirène ne pût s’empêcher de sourire au vu de la tête que tirait son amie. Irmine lui raconta sa petite mésaventure avec l'hydromel et Lucila fût ravie de découvrir une autre facette de la bibliothécaire. Une facette un peu moins contrôlée d'elle même.
Le rire chantant de l'infirmière résonna dans la prairie dans laquelle les deux jeunes femmes étaient.

- Je suis ravie pour toi que ça ce soit passé différemment, ironisa-t-elle.

Lucila mourrait d'envie d'en savoir plus mais elle avait peur de devenir indiscrète. Irmine, pour le plus grand plaisir de la sirène, lui tendit une perche.

- Ah c'est un satyre ? Ceux là... Je les adores. Ils sont si... si joviaux !


Oui la curiosité est un vilain défaut, mais c'était plus fort qu'elle. Lucila était vraiment enchantée de découvrir son amie sous un nouveau jour. Elle avait vraiment l'impression qu'avec ce petit instant confession, les deux jeunes femmes se rapprochaient. Lucila se souvenait encore de leur rencontre, et ce n'était pas bien partit pour lier une réelle amitié. Même si l'infirmière avait trouvé sa collègue fort sympathique dès le début, elle avait aussi compris qu'elle était très secrète. Et que les relations humaines ce n'était pas son fort. Mais à force de rencontres dans les couloirs, de discussion sur les bouquins qui ornaient la grande bibliothèque, les deux hybrides avaient sympathisé. Elles partageaient toutes les deux la même passion pour les livres, les histoires, la culture littéraire. Lucila avait beaucoup appris au contact de la bibliothécaire. Et même si elles sont diamétralement opposées sur beaucoup de choses, elles se retrouvent toutes les deux dans la discrétion et le besoin de solitude. C'était cette qualité chez Irmine qui avait plus à Lucila. Cette capacité à écouter, à garder une certaine discrétion et à ne pas avoir besoin de combler les silences. Elle appréciait sa compagnie même si toutes les deux restaient silencieuses. Il leur arrivait souvent de déjeuner ensemble dans le plus grand des silences, c'était reposant et vraiment appréciable. Pour Lucila, Irmine était le genre d'amie à ne pas avoir besoin de mots pour vous comprendre ou simplement s’apercevoir que quelque chose de vas pas.

Toujours était-il que l'infirmière était avide de savoir ce que son amie avait fait la nuit dernière. Enfin pas en détail ! Mais savoir si elle avait passé une bonne soirée était déjà un bon début...

- Et alors cette soirée ? Dit-elle avec un petit sourire en coin. C'était bien ? Les grandes retrouvailles je suppose !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | ©️ Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 527

avatar
MessageSujet: Re: Prise la main dans le sac ~ Irmila   Jeu 19 Mar - 16:33

Irmine se joignit au rire de Lucila lorsque celle-ci évoqua le caractère agréable des satyres et faunes. Etant d'ascendance nymphe, la jeune femme avait un lien tout particulier avec ceux-ci, et une tendance à sentir comme une attirance animale avec eux. Yngvar était encore plus particulier, du fait de ce qu'ils avaient partagé et de l'affection mutuelle qu'ils se portaient. C'était "son" satyre, voilà tout.

- "Joviaux"...oui, on va dire ça comme ça.

La naïade savait que cela pouvait carrément dégénérer avec certains, les satyres étant un peu plus violents que les faunes de manière générale. Heureusement, Yngvar n'était pas de cette trempe-là.
Lucila semblait avide d'en savoir plus, ce qui ne dérangeait pas tant Irmine mais la gênait un peu. Elle n'avait pas pour habitude de se confier, et sa relation amicale avec l'infirmière s'était construite sur un respect mutuel de la sphère privée de chacune. En général, elles se retrouvaient quand elles avaient besoin de s'éloigner de l'effervescence de l'Académie, et appréciait toute deux de partager des moments de calme, où les paroles n'étaient pas forcément nécessaires. Naturelles et à l'aises l'une avec l'autre, elles savaient très bien explorer un peu plus leur lien sans brusquer celle qui se confiait.
Et Irmine avait besoin de s'épancher un peu parfois. A force de tout retenir, ça pouvait devenir pesant.

- On s'est bien amusés, ça faisait 5 ans qu'on ne s'étaient pas vus. On a joué de la musique, bu, discuté. Ca m'avait manqué...il m'avait manqué. raconta Irmine avec un léger sourire sur les lèvres.

Puis, voyant le regard de Lucila, elle ajouta précipitamment :

- Oui, "les grandes retrouvailles", mais pas avec le probable sous-entendu que tu es en train de me faire. Enfin, c'est pas que...non, oublie, j'ai rien dit. On est juste amis maintenant.

Irmine s'était exprimée en riant d'un air embarrassé. Elle émit ensuite un commentaire un peu moins réjouissant, mais qui reflétait bien l'ambiance qui régnait actuellement à l'Académie.

- Pour le moment on peut vraiment faire un peu ce qu'on veut, aller et venir comme bon nous semble dans et hors de l'Académie...j'ai peur que cela ne dure pas. Suivant qui reprendra le poste de Mme Maxime, si tu vois à qui je pense...

Personne n'avait encore été annoncé pour le moment, mais la rumeur selon laquelle une femme reprendrait ce poste commençait à courir les couloirs. Et il y avait une femme en particulier qu'Irmine redoutait de voir accéder à un tel poste.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 236

avatar
MessageSujet: Re: Prise la main dans le sac ~ Irmila   Dim 5 Avr - 15:55

C'était la première fois que Lucila voyait son amie embarrassée de cette manière. C'était drôle a voir. Elle riait en regardant Irmine s'enfoncer encore plus dans ses sous entendus.

- Tiens, tiens, tiens..., rigola l'infirmière. On dirait que tu n'aurais pas dis non a un peu plus que de l'amitié. Enfin, quoi qu'il en soit ça ne me regarde pas ! J'arrête mes bêtises. En tout cas je suis heureuse de te voir sourire et rire ainsi, ça faisait longtemps, dit-elle d'une voix plus douce.

Irmine enchaîna ensuite sur les probables restrictions qui interviendrait a la suite du remplacement de Madame Maxime.

- Oh oui je vois de qui tu parles, malheureusement. En effet, j'ai bien peur que tu aie raison... La vie a l'Académie va beaucoup changer dans les mois à venir.

Et la sirène appréhender beaucoup ce changement de direction.

- Pour les gens comme moi, du moins.

Car elle n'était pas au courant de l'hybridation d'Irmine, mais toutes les deux seraient dans le même sac.
Lucila convint qu'il était temps de rentrer, cela faisait quelques heures qu'elles étaient là à papoter.

- Merci pour cet après-midi, Ine. Tu m'a beaucoup aidé, heureusement que je t'ai, dit-elle en lui prenant la main.

Elle la lâcha rapidement, connaissant les réticences de la bibliothécaires a l'égard des contacts physique. Mais c'était un moyen de lui témoigner son affection. Car Irmine Boisseuil était sa seule vraie amie, la seule personne sur qui elle pouvait compter. Et elle n'osait même pas envisager le fait de perdre cette amitié si chère à son cœur.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | ©️ Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Prise la main dans le sac ~ Irmila   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prise la main dans le sac ~ Irmila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Pourquoi il ne faut pas mettre la main dans un engrenage?
» Se promène par la main (pv Gael)
» Prise en main de sa destinée!
» CANICHES d'élevage Tous âges URGENT à placer - VAR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie Beauxbâtons :: A l'extérieur :: Le Bois Ambré-