AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Incendio Date de création : 06/01/2015
Messages : 119

avatar
MessageSujet: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Mer 22 Avr - 6:18

Post collectif !
Ne vous sentez pas obligé de faire des réponses longues : l'essentiel étant de participer pour poser les choses à l'avenir.

- Les élèves et leurs professeurs sont convoqués sans savoir de quoi il s'agit.
- Le personnel autre a été délibérément oublié.
- Pas d'ordre de réponses !

Merci de participer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://incendio-rpg.forumactif.org
Bénédicte de Beauregard Emploi : Directrice de l'Académie de Beauxbâtons

Date de création : 08/03/2015
Messages : 95

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Mer 22 Avr - 6:20

Pour qui se prenait-elle, cette bibliothécaire ? Elle jetait des sorts aux livres afin de les situer dans l’enceinte de l’académie, empêchant ainsi la directrice d’exercer son contrôle sur la bibliothèque. Bénédicte le savait, mieux que quiconque. Maîtriser l’information, c’était avoir le pouvoir.


Cette fois, elle avait déjoué le sort, brisé les défenses du sacro-saint lieu de mémoire de l’académie et s’était emparée des ouvrages qui, selon des critères bien spécifiques définis par les cerveaux du Grand Conseil, n’avaient pas leur place entre de jeunes mains et, pour être sure que personne ne risquait de tomber à nouveau sur leur contenu fallacieux ou démagogique, elle comptait les brûler en place publique. Le geste serait fortement symbolique, elle en avait parfaitement conscience.

Le bûcher de la libre pensée avait été dressé au milieu de la cour principale. L’ensemble des élèves était convoqué afin d’assister à l’autodafé. Le corps enseignant était vivement sollicité afin d’assister et d’appuyer par sa présence les actions du gouvernement. L'organisatrice de ces festivités leur avait à tous envoyé une note sans les informer de l'ordre du jour de cette réunion plénière.

Alors que la foule s’était rassemblée autour des piles de livres, elle la fendit de son pas aérien. Son air autoritaire réussi à lui seul à invoquer le silence.

« Sonorus. » fît-elle en pointant sa baguette sur sa gorge.

Elle s’adressa à l'assistance avec un sourire froid.

« Mes chers amis, merci d’avoir répondu par votre présence. Je suis ravie de vous avoir à mes côtés aujourd’hui. Ce qui va suivre est l’aboutissement d’une campagne destinée à enrayer le mensonge proféré depuis des siècles par de ventripotents historiens, démagogues, qui ont tenté d’inséminer dans nos esprits les soit-disantes valeurs de tolérance envers des personnes qui sont dangereuses. Parfois, le pouvoir se situe entre de mauvaises mains. Et c’est afin de vous protéger que nous allons symboliquement brûler sur ce bûcher, ces pages de mensonges et d’hérésie. »  

La Syphide se retourna, ignorant les murmures de la foule, et pointa sa baguette vers les grimoires.

Incendio !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Tout pouvoir sans contrôle rend fou."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 256

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Mer 22 Avr - 11:45

Aaron, comme tous les professeurs, avait lu la directive par la quelle tous les professeurs devaient se rendre dans la cour principale. Comme d'habitude, il avait hoché les épaules et avait accepté, ne cherchant pas plus loin des explications.

Il arriva avec Lucila et Nymphadora sur la place d'exécution. Une grande montagne de livres trônait au milieu de la cour. Aaron la regarda avec de grands yeux, se demandant bien pourquoi ils avaient été convoqués. Etait-ce un nouvel arrivage qu'ils devaient trier ? Quelle galère... Aaron détestait les livres plus que tout au monde ! Irmine n'avait qu'à se débrouiller si elle voulait ranger ses livres, c'est vrai, quoi !

Mais après avoir regardé dans la direction des autres professeurs, il remarqua que cette convocation ressemblait à tout sauf à une bonne nouvelle. La directrice parla et Aaron fronça les sourcils. Se penchant vers Nymphadora et Lucila, il leur murmura.

Vous avez compris ce qu'elle vient de dire ?! J'ai pas pigé UN SEUL mot... Qu'est-ce qu'elle peut s'écouter parler, elle est carrément barbante...


Mais alors, ce qui suivi l'étonna plus que tout. La directrice mit littéralement feu aux ouvrages. Aaron était surpris, mais pas pour autant scandalisé. Il laissa même échapper un petit rire. Les bras croisés, il ajouta.

Ha ! Au moins voilà des livres avec lesquels Irmine ne me frappera pas...!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | ©️ Vent Parisien

   

   
   


Dernière édition par Aaron Fillarius le Mer 22 Avr - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphadora Fillarius Emploi : Professeur de Magie Défensive - Doyenne de Lutra

Date de création : 22/01/2015
Messages : 118

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Mer 22 Avr - 11:57

Nymphadora était revenue de Londres totalement transformée. Elle ne souriait plus, son esprit était en permanence fermé, même son visage n'était plus exactement ce qu'il avait été. Vêtue d'un pantalon noir en cuir, de bottes aux talons presque irréels tant ils étaient hauts et fins, d'un haut noir et d'une veste à capuche ornée de clous au niveau des épaules, elle était à côté de Lucila qui la séparait d'Aaron. Et ce qu'il venait de dire lui fit lever les yeux au ciel.

La ferme, Aaron !!! Lucila, s'il te plait, frappes le pour moi... Peut importe ce qu'elle vient de dire, ils ont décidé de brûler tous les livres ! Est-ce que tu sais ce que ça veut dire ? Ca veut dire que le Grand Conseil a la main mise sur ce que nous allons enseigner !

Nymphadora avait les poings et les dents serrés devant ce grand brasier. Elle aussi avait été touchée par ce bûcher.

Les livres de mes élèves sont dans le tas ! J'ai reçu une directive m'invitant à reprendre les livres qui étaient en possession de mes élèves -livres que j'avais moi-même sélectionné, au passage !-, parce que le grand conseil estimait que la politique de l'école devait évoluer, et que ça passait aussi par un contrôle de ce qui doit être enseigné !!!! Vous vous rendez compte... Je suis sûre que le bouquin qu'ils vont me remettre sera signé mâdâme de Beauregard... On dirait la vieille Ombrage, qu'on avait eu en cinquième année, cette nana... Les châtons en moins...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenna Tillier Emploi : Professeur d'Etude des Objets Magiques

Date de création : 17/02/2015
Messages : 174

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Mer 22 Avr - 13:12

Immobile au milieu de ses élèves, Jenna fixait le tas de livres amassé sur le sol sans un mot. Depuis le décès de son oncle, la jeune femme n’était plus aussi souriante et enthousiasme. Ce n’était pas tant la perte d’un membre de sa famille qui l’avait bouleversé que le fait d’avoir été tenue à l’écart par sa cousine. Elle avait été blessée, pas suffisamment pour la sortir de sa vie, mais assez pour en avoir un peu mal au cœur.

La voix cinglante de la directrice de l’académie la sortit de ses sombres pensées et Jenna leva enfin les yeux vers elle, curieuse de comprendre qu’elle pouvait être la raison de tout ce cirque. Au fur et à mesure que Beauregard prononçait son discours, Jenna blêmissant, craignant de comprendre ce que pouvait bien signifiait chacun des mots qui sortaient de sa bouche. Le sortilège que prononça finalement la directrice finit de l’achever. Elle voulait brûler les livres. Et personne ne semblait vouloir réagir. Mais c’était quoi ce bordel !

« AGUAMENTI ! »

Jenna venait de fondre la foule que composaient ses élèves et avait brandi sa baguette en direction du tas de livres, espérant ainsi éteindre l’incendie.

« Avec tout le respect que je vous dois madame… VOUS ETES COMPLETEMENT FOLLE ! QUELLE IDEE DE BRULER DES LIVRES, DEVANT DES ELEVES EN PLUS… »

Non mais c’est vrai, elle avait la moindre petite idée de la difficulté que les profs avaient à faire lire les élèves plus de trois lignes sans qu’ils décrochent ! Non mais plus sérieusement… C’était du despotisme là !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
YOU AND HIM... IT'S A JOKE, RIGHT ?
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 523

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Mer 22 Avr - 16:53

Contrairement à ses collègues professeurs, Irmine n'avait pas reçu la convocation à se rendre immédiatement dans la Cour du Palais. Elle faisait partie du "petit personnel" aux yeux de la Directrice, et sa présence était doublement indésirable étant donné que Bénédicte s'était une nouvelle fois attaquée à son domaine. Elle ne le savait pas encore, mais la sylphide avait trouvé un moyen de briser les sortilèges de protection que la bibliothécaire avait jetés aux livres pour pouvoir toujours les retrouver et qu'ils ne sortent pas de la bibliothèque sans qu'elle en soit avertie.

Alors qu'elle traversait le couloir du rez-de-chaussée de l'Académie étrangement vide, Irmine vit une lueur rougeoyante briller aux grandes fenêtres du Hall. Ses yeux s'agrandirent d'abord de surprise, puis d'horreur en distinguant à travers les vitres l'immense feu de joie auquel elle n'avait pas été conviée.
Ni une ni deux, elle sortit rejoindre le rassemblement et se fraya un passage parmi les élèves au même moment où Jenna arrosait le bûcher pour tenter de l'éteindre.
Affolée à l'idée des dégâts qu'avaient dû subir les livres, la naïade s'approcha de la pile et y repéra plusieurs recueils contenant un savoir d'une valeur inestimable...malheureusement, la majorité avait déjà été dévorée par les flammes.

Un lourd silence pesait sur la cour, brisé par l'indignation de la Professeur d'Etude des objets magiques. Irmine se releva et fit un pas en direction de sa Directrice, ivre de rage, mais elle sentit une main lui attraper le bras. Aaron la retenait pour l'empêcher de faire quelque chose qu'elle pourrait regretter.

- Cette fois-ci, je vais la tuer ! murmura-t-elle entre ses dents.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 236

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Jeu 23 Avr - 18:14

Lucila avait, comme tous les autres professeurs reçu une note qui la convier au rassemblement dans la cour. Elle avait rejoint Aaron et Nymphadora et ils s'étaient donc rendu ensemble dans à l'extérieur de l'académie. Ils purent constater, totalement dubitatifs, qu'un amas de livre trônait au milieu et que tous les élèves et professeurs étaient présent. Bénédicte de Beauregard était au centre du cercle et après avoir prononcé un discours sordide, elle mit le feu au tas. Lucila étouffa un cris en se plaquant la main devant la bouche. Pas la peine de se faire plus remarquer, elle était déjà dans le collimateur de la directrice.

Aaron dit l'une des plus grosses bêtises qu'il pouvait sortir et avant que Lucila ait put dire quoi que ce soit Nymphadora s'employa a le mettre plus bas que terre. La sirène appuya le discours de sa collègue avec une grosse claque a l'arrière du crâne d'Aaron.

- Mais tu es complètement idiot mon pauvre Aaron ! Ne dis pas des trucs comme ça ! C'est grave de penser comme ça et en plus ça te fait passer pour un abruti. Des fois je me demande comment je fais pour te supporter, dit-elle en se claquant la main sur le front.

En entendant ce que dit Nymph à propos des livres de magie défensive, l'infirmière jeta un coup d'œil au brasier. Elle y distingua plusieurs livres qui provenaient directement de son infirmerie et dont elle se servait pour soigner ses malades. Des livres très cher à ses yeux mais surtout à sa manière de travailler, ce qui était encore pire.

- Mais ce sont mes manuels !!! hurla-t-elle ivre de rage en s'avançant vers le brasier.

Mais elle s'arrêta net en entendant Jenna se précipiter pour éteindre le feu. Lucila était relativement proche d'elle et prononça a demi mot son prénom pour la dissuader de tenter quoi que ce soit. Malheureusement c'était trop tard, la professeure hurler à gorge déployée sur leur directrice. Lucila avança sa main vers le bras de son amie pour la faire reculer mais se ravisa, pensant qu'il était bien trop tard et qu'elle n'accepterait pas de rentrer docilement dans les rangs. Elle retourna près d'Aaron, se colla contre lui et lui prit la main, la serrant fort. Elle était à la fois dans une colère noire mais aussi très effrayée. Effrayée de ce qu'il pourrait arriver à Jenna, effrayée de ce que signifiait cette action de De Beauregard. Comme l'avait dit Nymphadora, le Grand Conseil était en train de prendre le contrôle de tout...

Lucila eût une pensée pour sa collègue et très chère amie qui devait être profondément choquée de voir ce qui était en train de se dérouler. Elle l'a chercha des yeux mais ne la vit pas, jusqu'au moment où Aaron attrapa le bras d'Irmine et la retint avant qu'elle ne fasse une bêtise.
L'infirmière se précipita vers son amie et prit son visage entre ses deux mains. Peu importait qu'elle n'apprécie pas cette proximité, Lucila se devait de la raisonner avant que sa colère ne prenne le dessus.

- Irmine ! Irmine, regarde moi, dit elle en cherchant à capter son regard. Ne fais pas quelque chose que tu va regretter à coup sur.

Puis elle se recula mais s'assura que son amie ne recommence pas. Elle reprit sa place aux côtés d'Aaron et Nymphadora et leur murmura :

- Qu'est-ce qu'on fait pour Jenna ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | ©️ Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 256

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Jeu 23 Avr - 18:44

AÏOUEUH !!!!

Aaron ne l'avait pas vue venir, celle là. Il se prit une énorme claque derrière la tête, mais pas de celle qu'il attendait. Il regarda Lucila en se massant l'arrière du crâne puis regarda Nymphadora en levant les yeux au ciel en hochant la tête de droite à gauche.

Jenna bondit alors pour éteindre le feu. Et c'était lui qu'on traitait d'abruti...? Même lui savait que c'était une très mauvaise idée. Il n'eut pas le temps d'intervenir mais il vit tout de même Irmine arriver comme une furie et passer à côté de lui. Il l'attrapa par le bras alors qu'elle s’apprêtait à bondir. Son regard croisa le regard de la jeune femme et il ne l'avait jamais vue dans cet état avant. Elle semblait déterminée et enragée.

Lucila prit alors le relais. Il se tourna vers Nymphadora mais... Elle avait disparue. Il reporta alors son attention sur Jenna et se demandait ce qu'il allait bien pouvoir lui arriver...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Vannier Date de création : 22/01/2015
Messages : 162

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Ven 24 Avr - 16:53

Alix était arrivée dans la cour accompagnée de son éternel binôme et meilleur ami, Lysandre. Ils avaient été convoqués comme tous les élèves, alors qu'ils profitaient de leur samedi soir pour faire l'inventaire de leur stocke de bombabouses. Affichant l'air le plus innocent du monde, ils s'étaient joint à la foule qui s’amassait dans la grande cour et chuchotait en fixant un point au centre que la petite Lutra ne voyait pas bien.

S'emparant du bras du jeune homme, elle s'était faufilée entre les rangs pour se glisser au premier et avoir un point de vue idéal. La jeune fille ne comprit d'abord pas ce que faisaient là tous ces livres qui provenaient probablement de la bibliothèque, mais lorsque la Directrice prononça son discours, elle ouvrit des yeux de plus en plus choquée. Elle allait cramer des bouquins ? La bibliothécaire était-elle au courant ? Enfin...avait-elle eut le choix ?
Alix jeta un regard de côté à Lysandre et lui fit part de son désaccord avec cette pratique à mi-voix.

- Je sais pas toi...mais le discours de la dirlo ne me plait pas du tout...Ca pue la totalitarisme, ce genre de conneries !

La jeune fille pouvait souvent paraître insouciante, mais dès qu'on touchait au domaine de la tolérance envers les différents "types" de sorciers - et non sorciers ! - elle devenait très sérieuse. Sa grande ouverture d'esprit ne supportait pas la discrimination ambiante...et si elle ne portait pas un amour démesuré à la lecture et aux grimoires poussiéreux, elle n'aimait pas ce qu'un tel acte symbolisait.

Parmi les professeurs, plusieurs semblaient partager ce point de vue, mais seule Mlle Tillier osa s'avancer pour condamner la décision de Beauregard, et l'estime d'Alix pour l'enseignante monta en flèche en voyant le courage dont elle faisait preuve pour carrément traiter sa boss de folle.
Les élèves observaient, interdits pour la plupart, la scène qui se déroulaient sous leur yeux et qui pouvait presque paraître irréaliste en 2015. Au même moment, Mlle Boisseuil déboula comme une furie vers le bûcher fumant.

- T'as vu sa tête ?, murmura-t-elle à son ami, Elle devait pas être au courant...la dirlo est suicidaire !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
T'es pas cap'...
I don't give a damn 'bout my bad reputation. (⚡️) Alix Vannier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité Invité
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Sam 25 Avr - 8:50

Voilà une drôle de convocation. Etre convoqués tous dans la cour par la nouvelle directrice de l'académie ne valait en général rien de bon. Surtout qu'elle faisait peur à Jeanne. Elle était grande, elle avait un regard perçant et intimidait énormément la petite faune.

C'était avec une petite appréhension, son sac vissé sur l'épaule, que Jeanne se rendit dans la cour. Elle cherchait Lysandre du regard et le vit se faufiler avec Alix au premier rang. Jeanne leva les yeux au ciel d'un air exaspéré et se faufila à son tour au côté de ses amis. Un large sourire aux lèvres, elle leur dit.

Hey ! Vous savez ce qui se...


Jeanne était si petite qu'elle n'avait pas vue la pile de livres qui jonchait le sol de la cour, mais elle était désormais bien visible. Bouche bée et interloquée, Jeanne regarda la directrice s'avancer. Elle fit alors un discours pompeux et brûla littéralement les livres. Jeanne eut un petit hoquet de terreur, ses yeux brillant sous les flammes. Les larmes montèrent instantanément aux yeux de Jeanne qui attrapa la main de Lysandre et la serra aussi fort qu'elle le pu.

Melle Tillier s'avança alors pour faire opposition au feu de joie, et Jeanne fut incapable de dire si elle l'admirait ou si elle la trouvait complètement folle. C'était un mélange des deux en fait. Et c'était la seule a s'être opposé au feu. Mais Jeanne avait du mal à comprendre pourquoi elle avait fait ça.

C'est alors que la bibliothécaire entra dans la cour. Vraisemblablement, le directrice n'avait pas pris le temps de l'inviter à cette petite réunion. Le professeur de vol la retint et Jeanne posa sa main sur son coeur, vraiment émue.

Oh mon dieu la pauvre...
Revenir en haut Aller en bas
Merlin Dupuis Date de création : 22/01/2015
Messages : 390

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Sam 25 Avr - 14:31

Merlin avait été convoqué comme tout le monde dans la cour par la directrice et il se demandait bien pourquoi. Il s'y dirigea donc, accompagné de son petit-ami. Ils rejoignirent la foule des élèves et des professeurs et attendirent.

Avant que la directrice ne se mette à parler, le jeune gay remarqua un tas de livres sur le sol. Ca ne lui disait rien qui vaille. Que préparait-elle? Il regarda Elwin qui semblait anxieux.

Puis la directrice vit un discours pompeux mais Merlin ne l'écouta qu'à moitié. Il regardait son petit-ami et se dit que ça n'allait pas arranger ses affaires. En effet, ce dernier était hybride et quels autres livres que ceux sur les hybrides détruire? D'ailleurs, Merlin savait que certains d'entre eux étaient de la bibliothèque pour y aller de temps à autre.

Puis la directrice les brûla sous les yeux de tout le monde. Merlin en resta bouché bée. Elle n'avait pas fait ça...? Il se mit ensuite à pleurer mais il ne pouvait rien faire de plus. Ce serait trahir Elwin et mettre son frère qui travaillait au gouvernement en danger.

Mlle Tillier, une professeur, tenta d'éteindre le feu. Elle était sûrement folle celle-ci, même si le jeune Lutra admirait son courage. La bibliothécaire entra alors en furie dans la cour, n'ayant sûrement pas été prévenue de ce rassemblement. Un autre professeur la retint. Merlin avait beau ne pas être un assidu de la bibliothèque, il y allait tout de même souvent et en fut ému pour elle.

Il se tourna ensuite vers Elwin et lui dit:


- J'espère que ce n'est pas mauvais pour toi, je ne veux pas te perdre.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
©️ OMEGA
I know you're the one since the beginning, I want to marry you one day.

PV:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre Sainclair Date de création : 15/01/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Dim 26 Avr - 10:19

Lysandre s'était rendu comme ses pairs à l'assemblée plénière extraordinaire invoquée par le Directrice de l'Académie. Mais c'était d'avantage la curiosité que son habitude à obéir qui motivait sa présence. Suivant Alix comme son ombre jusque devant, et ne se préoccupant guère de savoir si d'autres élèves ne verraient pas à cause de sa grande taille, il fût surpris de constater qu'il y avait autant de livres empilés dans la cours.

"Eh ben, ça faisait longtemps que je n'avais pas vu autant de bouquins, mais qu'est-ce qu'ils foutent là ? Regarde, on dirait que certains son super vieux. Ils sont peut-être plus au programme ? Ils vont les donner tu crois ? Super ... Si j'avais su je ...

Il s'interrompit à l'arrivée de Jeanne dont il prit discrètement la main et la plaça devant lui afin qu'elle voit mieux, gardant jalousement une main sur sa taille. Le discours de la directrice suivit peu après, Lysandre fronça les sourcils. S'il avait bien compris, et il avait bien compris, ça puait la censure à plein nez.

"Ouais, c'est pas faux ..." répondit-il à Alix.

Il sursauta comme les autres lorsque Bénédicte de Beauregard mit le feu au bûcher. Lysandre était profondément choqué par cet acte symbolique, même s'il n'en avait rien à faire des livres à priori. Poussant Jeanne sans ménagement et bousculant Alix, il fît irruption au milieu de l'assemblée tandis que Mademoiselle Tillier, la professeure d'étude des objets magique, l'éteignit à l'aide d'un sort.

Lysandre se précipita sur le tas de livre et en prit un au hasard. Le pauvre ouvrage avait tellement souffert qu'on en voyait plus le titre.
Il se retourna vers l'assemblée et leur cria :

"Mais bougez-vous ! Sauvez ces pauvres bouquins, sortez votre baguette du cul, je sais pas moi !"

Il en tremblait presque tant il était furieux, mais ce n'était rien à côté de la sanction qu'il recevrait suite à cela. Seulement, Lysandre n'y pensait pas.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"
Lily's the dream-team <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Vannier Date de création : 22/01/2015
Messages : 162

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Dim 26 Avr - 19:48

- Hé !, s'exclama Alix en se faisant bousculer par Lysandre sans raison, mais ses yeux s’agrandirent de stupeur en le voyant se précipiter sur la pile de livres. Oh putain, le con !

Quelle mouche l'avait piqué ? Il allait se faire coller à vie avec ce genre de réaction d'opposition à la directrice ! Mais en voyant le regard que son ami adressa à la foule en leur hurlant dessus pour qu'on l'aide, elle comprit : il n'avait pas réfléchi, il réagissait juste à ce début de privation de liberté qui allait s'abattre sur eux s'ils laissaient faire...mais à quoi ça servirait de se faire renvoyer, hein ?!
Elle jeta un regard à Jeanne : des fois, Lysandre ne réfléchissait vraiment pas. Mais Alix n'allait pas le laisser se bouger tout seul pour aider Tillier et Boisseuil à contrer la décision de Beauregard...si Lysandre avait décidé de se foutre dans les emmerdes, alors elle irait se jeter dans la gueule du loup avec lui. Lily un jour, Lily toujours !

Alix rejoignit donc son meilleur ami et se pencha sur la pile pour voir s'il y avait encore des ouvrages en état d'être sauvés.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
T'es pas cap'...
I don't give a damn 'bout my bad reputation. (⚡️) Alix Vannier


Dernière édition par Alix Vannier le Lun 27 Avr - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphadora Fillarius Emploi : Professeur de Magie Défensive - Doyenne de Lutra

Date de création : 22/01/2015
Messages : 118

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Dim 26 Avr - 20:26

Nymphadora s'était mise en retrait. Il fallait qu'elle prévienne les rebelles et tout de suite. Ce qui se passait à cet instant était trop grave pour qu'on ne s'y intéresse pas. Mais lorsqu'elle entendit la voix de Lysandre Sainclair retentir dans la cour, Nymphadora se retourna et écarta les élèves sur son passage. Bien entendu, Alix Vannier l'avait rejoint, comme de coutume.

Sans qu'ils n'aient pu dire ouf, les deux mains de la vélane se refermèrent sur les épaules des deux Lutra. Elle les tira en arrière avec une telle force que s'en était presque.

La ferme, Sainclair ! Tu crois quoi, qu'un gamin de quinze ans va pouvoir changer quoi que ce soit ?

Lançant un regard glacé à Alix, elle ajouta.

Et toi bien entendu, tu peux pas t'empêcher de le rejoindre, hein !!! Vous restez là, on va avoir une petite discussion dans mon bureau tout à l'heure, tous les trois !!!

En réalité, la vélane préférait convoquer elle-même les élèves de sa guilde dans son bureau pour une soit-disant punition, avant que cette folle rousse ne s'en charge elle-même.

Nymphadora s'avança aux côtés de Jenna. Néanmoins, elle faisait preuve de beaucoup plus de sang froid que sa collègue.

Comment se fait-il, madame la directrice, qu'aucun professeur n'ai été avisé de la raison exacte de ce petit manège orchestré, si j'en crois les demandes explicites reçues de remettre certains ouvrages scolaires à vos soins, par notre cher Grand Conseil ? Quel est le but de cette manoeuvre ? Nous intimider, traumatiser les élèves, ou léguer l'intégralité du personnel de cette académie contre votre autorité naissante ???


La vélane ne lâchait pas la directrice du regard. Les bras croisés, elle ne comptait pas faire d'esclandres, elle n'était pas là pour se faire remarquer et surtout pour ne pas dévoiler sa double "identité" auprès du sbire de Courtois. Elle ne pouvait néanmoins pas laisser ces idiots remplis de bonne volonté que représentaient Jenna et les deux Lutra se jeter de cette manière dans la gueule du lion.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bénédicte de Beauregard Emploi : Directrice de l'Académie de Beauxbâtons

Date de création : 08/03/2015
Messages : 95

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Lun 27 Avr - 21:55

Les flammes du bûcher se reflétaient dans ses yeux et s'assortissaient à la couleur de ses cheveux. Mais le plus inquiétant c'était son sourire. Si la foule ne s'était pas outrée, vous auriez même pu l'entendre rire.
Voir Irmine Boisseuil débouler, elle s'y était attendu. En revanche, ce qui était surprenant pour elle, c'était l'intervention de Jenna Tillier, le Professeur d'Etude des Objets Magiques ... Bénédicte en perdit son sourire.

"Jenna ... Vous allez le regretter. Posez votre baguette et ne vous avisez pas de ..."

Mais voilà qu'un Lutra rejoignit la jeune femme au centre du cercle formé par la foule, et le voici en train d'inciter les autres à prendre des livres pour les sauver. La Sylphide leva les yeux au ciel tandis qu'une autre jeune fille blonde, si c'était encore définissable, le rejoignait.

Alors qu'elle allait les reprendre, Nymphadora Fillarius s'en mêla, lui posant une question à laquelle elle n'avait aucune intention de répondre. Elle brûlait ces livres parce que leur enseignement était caduc et faux, rien de plus à dire.
Et parce que le Consul les avait censuré ? Détail. Le bûcher, c'était sa décision.

"SILENCE !" cria t-elle, et sa voix résonna jusque dans les tréfonds de l'académie.

Ses yeux lançaient des éclairs et sa poitrine se soulevait frénétiquement, trahissant sa colère. La directrice se sentait insultée de la pire des manières. Néanmoins, un sourire réapparu sur son visage tandis qu'elle s'adressait à la Vélane.

"Nymphadora, très chère. Commencez par tenir vos élèves. De faire votre travail avant de remettre le mien en cause." dit-elle d'un ton acerbe.

Elle s'approcha du bûcher et le foula de son pied, détruisant ainsi un des livres.

"Leurs enseignements étaient caducs. Vous n'allez pas pleurer sur des pages reliées sans aucun sens tout de même ? Allons ..."

Elle toisa ensuite Jenna, et s'approcha d'elle.

"Êtes-vous devenu folle ?"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Tout pouvoir sans contrôle rend fou."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 523

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Mar 28 Avr - 1:15

Alors qu'Irmine tentait de calmer la rage qui l'habitait, Lucila fit disparaître le brasier et la responsable de ce carnage de son champ de vision en prenant son visage dans ses mains et en l'enjoignant à se mesurer. La naïade prit une grande inspiration, mais elle vibrait encore d'une colère contenue avec difficulté.

- C'est bon Lucila, lâche-moi. Je dois aller voir quels livres ont été pris !

Irmine enleva les mains de son amie, sans violence mais avec fermeté. Non, elle n'allait pas tuer Bénédicte - même si ce n'était pas l'envie qui manquait ! - mais elle n'allait pas rester sans broncher face à ce massacre de la connaissance. Elle devait faire quelque chose, sauver ce qui pouvait l'être ! Mais comment faire alors que la Directrice était juste à côté ?
Ce fut l'intervention de Jenna, de Lysandre, d'Alix et même de Nymphadora qui lui laissèrent l'opportunité dont elle avait besoin. Une très petite fenêtre, à peine quelques minutes alors que l'attention de cette harpie était tournée vers ceux qui osaient s'opposer à elle. Jenna allait passer un sale quart d'heure, mais Irmine n'avait pas le temps de s'en inquiéter.
La bibliothécaire passa discrètement à côté du jeune Lutra qui avait osé s'offusquer de cet autodafé et elle prit le livre qu'il tenait encore, en lui jetant un regard signifiant qu'il tienne sa langue et reste à sa place. La baguette d'Irmine redisparut dans sa poche aussi vite qu'elle l'en avait sortie, en même temps que l'ouvrage se volatilisait sans laisser de trace.

Irmine s'approcha de la pile fumante de livres et commença à farfouiller dedans. Elle en soulevait plusieurs à la fois, donnant ainsi l'impression de ne faire que déplacer pour mieux mesurer l'ampleur des dégâts...mais en réalité, certains grimoires disparaissaient grâce aux sortilèges informulés qu'elle récitait à toute vitesse dans sa tête. Le subterfuge était bien pensé, car ce procédé échappait à l'oeil des spectateurs, mais Irmine ne pouvait malheureusement pas s'éterniser au risque de se faire repérer. Et puis la majorité des livres avaient brûlé instantanément sous l'effet du sort de la sylphide, elle se demandait même si ceux qu'elle avait fait disparaître seraient encore en état d'être consultés. Peu importe !

La naïade avisa soudainement une couverture en cuir ancien et, reconnaissant immédiatement l'ouvrage qu'elle avait contenu, sa colère flamba à nouveau. C'était pas possible, cette garce était vraiment la pire des idiotes ! Elle venait de faire perdre à l'Académie un patrimoine inestimable, et pas uniquement intellectuel.
Irmine s'empara de la reliure, qui était le seul vestige de ce trésor, et se dirigea vers le petit attroupement constitué par la directrice et quelques collègues. Elle ne dit rien, laissant d'abord Jenna se défendre face à leur employeuse, mais le regard glacial qu'elle jetait à Bénédicte parlait pour elle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.


Dernière édition par Irmine Boisseuil le Mar 28 Avr - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenna Tillier Emploi : Professeur d'Etude des Objets Magiques

Date de création : 17/02/2015
Messages : 174

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Mar 28 Avr - 9:41

Beaucoup de choses s'enchaînèrent après l'intervention spontanée de Jenna pour sauver les livres. L'arrivée d'Irmine qui ne semblait pas avoir été conviée à la fête, l'intervention d'un élève puis deux et qui semblaient se rallier à son avis en tentant de pousser tous les autres à sauver les livres. Puis celle de la sœur d'Aaron qui elle semblait vouloir les dissuader d'intervenir. Quel bordel ! Vraiment... En tout cas, tout ce remue-ménage eut au moins l'effet de mettre en rogne l'autre folle dingo incendiaire... Non mais elle se prenait pour qui ?

Instinctivement, Jenna vint se positionner devant les deux Lutra pour les sortir du champ de vision de la directrice. Elle ne les connaissait pas mais au regard de leur prestation pour tenter de soulever le reste des élèves contre cet acte barbare, il lui semblait indispensable de les protéger. Les bras croisés contre sa poitrine, la baguette toujours dans sa main, Jenna fixait De Beauregard sans rien dire, l'expression figeait, dans un dédain exaspéré. Bouillonnant intérieurement en entendant le discours honteux qu'elle continuait de proclamer jusqu'à ce que ce soit à nouveau contre elle que la directrice se tourne.

« Sérieusement ? C'est moi que vous traitez de folle ? »

Jenna était choquée. Et alors quoi, juste parce qu'elle était son supérieur hiérarchique, elle n'avait pas le droit d'être en désaccord avec ses actions ? Non mais on était plus au Moyen-Age là... C'est pas parce que cette bonne femme était sans doute mieux payé et dirigeait l'école qu'elle avait le droit de faire son tyran.

« Mais enfin regardez-vous ! Sous prétexte que ces livres ne sont plus au goût du jour, vous décidez de les faire cramer ? On est dans une école ici, vous allez contre les valeurs de l'éducation en agissant comme vous l'avez fait ! Vous savez le mal qu'on se donne pour que les élèves respectent le matériel ! Et même si vous êtes la directrice, ces livres ne sont pas votre propriété ! Vous n'avez aucun droit sur eux et encore moins de les faire flamber. Non mais je rêve, vous êtes une honte pour notre éducation ! »

Plus Jenna parlait, plus son exaspération grimpait en flèche. Elle avait abandonné son immobilité pour s'approcher à son tour de la directrice, pointant son doigt contre elle.

« Et je vous interdis de me menacer encore une fois... On est dans une époque civilisée merde ! Avec un gouvernement, des lois, et surtout la liberté d'expression... »

Jenna avait conscience de se donner en spectacle et ce n'était pas pour lui plaire. Inspirant une grande bouffée d'air pour se calmer, elle finit par se retourner vers les collègues dans la foule qui semblaient passifs, s'apercevant ainsi qu'Irmine et quelques autres venaient de la rejoindre.

« Et vous là ! Au lieu de rester les bras ballants... Vous feriez mieux de ramener les gosses à l'intérieur... Ils n'ont pas besoin d'en voir plus ! »

Voilà... Voilà ! Jenna était énervée. Du coup, elle avait mal à la mâchoire à force de serrer les dents et mourrait d'envie de mettre un coup de tête à cette sale harpie !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
YOU AND HIM... IT'S A JOKE, RIGHT ?
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 256

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Mar 28 Avr - 20:00

Soit Jenna avait complètement perdu la tête, soit elle avait toujours été folle et Aaron ne s'en était jamais aperçu.... Toujours est-il qu'elle lui faisait un peu peur. Alix et Lysandre arrivèrent à leur tour et bien entendu, Nymphadora suivit. Aaron leva les yeux au ciel. Il s'avança donc vers Jenna qui était quand même sa meilleure amie et, l'attrapant par les épaules, il la repoussa un peu, la regardant droit dans les yeux.

Calmes toi, Jenna, calmes toi ! Tu as vu ce qu'elle a fait aux livres, t'imagines ce qu'elle serait capable de te faire à toi ?

Il lança un regard à la directrice puis se tourna vers Jenna, les dents serrés pour qu'elle seule puisse l'entendre.

Y a d'autres moyens de s'opposer à elle qu'en pétant un scandale... Un peu de dignité, tu vaux bien mieux qu'elle. Ce qu'elle fait est innommable, mais crois moi, je suis sûr que tu nourris son p'tit spectacle.


Aaron regarda alors sa soeur et regarda ensuite la directrice. D'un air ironique, il ne put s'empêcher de faire un petite remarque.

Ma soeur fait preuve de plus de pédagogie et réalise mieux que vous son travail, là, tout de suite, maintenant ! Mais vous entre-tuer devant tous les élèves n'encouragera ni votre démarche, ni votre crédibilité, à l'une ou...

Il regarda ensuite Jenna avec un tel sérieux que ça ne ressemblait pas du tout à Aaron.

Ou à l'autre.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bénédicte de Beauregard Emploi : Directrice de l'Académie de Beauxbâtons

Date de création : 08/03/2015
Messages : 95

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Sam 2 Mai - 10:29

Aux paroles de Jenna, Bénédicte rit sans aucune joie. Les valeurs de l'éducation ? Comment est-ce qu'une bricoleuse pouvait décemment lui parler d'éducation ? Quelqu'un qui ne voyait qu'une quarantaine d'élève par semaine, au plus ?! Non vraiment c'était l'hôpital qui se moquait de la charité.

"L'éducation n'est qu'une affaire de manipulation !"

Les regards étaient rivés sur elle. Celui de la Bibliothécaire le transperçait littéralement mais la directrice ne perdait pas son sourire pour autant. Elle visa le bûcher, à vue d'oeil, il n'y avait plus aucun livre exploitable, mais comme on était jamais sûr de rien.

"Reducto !"

Ca avait un peu moins de panache, mais le résultat était le même : les livres volèrent en poussière et à l'endroit où ils se trouvaient gisait un tas de cendre.

"Alors le spectacle est terminé. Retournez dans vos quartiers."

Elle jubilait littéralement quand elle s'avança vers Jenna, qui finalement, n'avait réussi qu'à sauver quelques livres, qui ne représentaient rien par rapport au patrimoine énorme qu'elle venait juste de faire disparaître.

"Je n'ai pas le pouvoir de vous renvoyer. A mon grand regret. Mais vous aurez des nouvelles du conseil d'administration, ça vous pouvez me croire."

Puis elle se tourna vers les deux élèves.

"Vannier, Sainclair, pour vous ce sera le conseil de discipline. Vos jours dans cette école sont comptés !"


Elle jeta un dernier regard noir aux Fillarius, puis toisa la Bibliothécaire, accrocha longtemps ses yeux, avant de partir en fendant la foule des élèves.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Tout pouvoir sans contrôle rend fou."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 523

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Sam 2 Mai - 19:12

Irmine suivait l'échange entre Bénédicte et Jenna avec une certaine appréhension pour cette dernière. Oui, Jenna voulait bien faire, mais à se scandaliser ainsi devant tous les élèves elle risquait surtout de se prendre un blâme, voire de se faire virer. Et nul doute que Bénédicte la remplacerait par une personne qui partagerait ses idées conservatrices.

- L'éducation n'est qu'une affaire de manipulation !

Avait-elle bien entendu ? Comment pouvait-on affirmer haut et fort ce genre d'opinion sans passer pour le pire des tyrans ?! C'était bien simple : Bénédicte n'en avait rien à faire de paraître despotique, étant donné qu'elle avait le pouvoir sur l'Académie et qu'elle était protégée par les sorciers les plus hauts placés dans la société magique française. Irmine trouvait cela terriblement injuste et son inquiétude quant à l'avenir ne fit qu'accroitre, malheureusement elle estimait ne pas être en position de faire quoi que ce soit pour contrer cela.

Le coeur de la bibliothécaire explosa en même temps que les livres qu'elle n'avait pu sauver, et elle serra la reliure calcinée qu'elle tenait contre son coeur en jetant un regard désespéré au monticule de poussière qui avait remplacé les ouvrages. Jamais Arsène n'aurait laissé faire une telle chose, et elle avait le sentiment d'avoir manqué à son devoir envers l'Académie elle-même. Elle avait honte.

La directrice la regarda longuement, après avoir proféré des menaces à l'encontre de ceux qui avaient osé s'opposer à sa décision de la manière la plus virulente qui soit, puis tourna les talons. Cependant, Irmine ne put la laisser partir ainsi, la laisser gagner complètement.

- Professeur de Beauregard !, la héla-t-elle à haute voix.

La bibliothécaire rejoignit sa directrice en l'affrontant du regard, sous ceux médusés des élèves de la voir parler d'une voix si forte. Arrivée à sa hauteur, elle lui montra la couverture vide de pages et sur laquelle on discernait quelques traces d'un titre gravé en lettres d'or.

- J'avoue ne pas suivre votre logique : il y a quelques semaines vous m'avez refusé les fonds pour une commande de livres...et aujourd'hui vous en avez brûlé un qui valait plus de 200 écus.

Jetant un regard éloquent à Bénédicte, ne se gênant pas pour démontrer à quel point elle estimait que l'intelligence de la sylphide était limitée par sa soif de pouvoir, Irmine ajouta d'un ton où perçait l'ironie.

- Ce n'était probablement pas le seul livre rare du tas. J'espère pour vous que le Grand Conseil n'avait pas prévu de renflouer ses caisses en les revendant à l'étranger, car c'est une véritable fortune qui est partie en fumée.

Pour Irmine, la perte pécuniaire n'était rien en comparaison de la perte intellectuelle que cet événement représentait, mais elle savait que cette sale harpie serait sensible à la mention des écus dont elle venait de se priver et espérait que le Consul ne serait pas heureux d'apprendre que Bénédicte leur avait fait perdre beaucoup d'argent avec son feu de joie. Pour la peine, la bibliothécaire hésitait presque à écrire au Grand Conseil pour les informer du montant total qui avait disparu ce soir-là.

Irmine dépassa Bénédicte et rentra au palais, filant directement dans ses appartements pour rassembler les livres qu'elle avait envoyés là-bas avec ses sortilèges. S'emparant d'un parchemin froissé qui trônait sur son secrétaire depuis quelques jours, elle fourra le tout dans son sac et regarda l'heure : 19h40. Le timing était idéal ; elle enfila la tenue qu'elle avait préparée sur son lit, coiffa rapidement ses cheveux et transplana à Bois-Doré pour emprunter le réseau de cheminée qui passait par la taverne. Elle était attendue à Nantes par quelqu'un à qui elle allait demander un petit service.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenna Tillier Emploi : Professeur d'Etude des Objets Magiques

Date de création : 17/02/2015
Messages : 174

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Lun 11 Mai - 14:53

Partiellement immobilisée par son collègue, Jenna continuait de dévisager sa directrice du regard tandis qu’Aaron lui tenait un discours moralisateur après l’avoir poussé à reculer. Elle entendait chacun de ses mots mais ne se calmait pas pour autant. Il n’avait vraiment rien compris du tout… Elle n’en avait rien à faire de faire de se donner en spectacle devant toute l’école, bien au contraire. Le simple fait de constater qu’elle avait été la seule à rentrer dans le lard de cette sorcière psychotique la confortait dans sa décision d’avoir exprimé ses opinions.

« Parce que tu crois sincèrement qu’elle me file la pétoche l’aut’tarée là… Qu’elle essaie de me cramer la gueule tient ! »

Elle croisa le regard d’Aaron, déterminée et remontée contre la terre entière. Au plus loin qu’elle se rappelle, elle n’avait jamais été aussi en colère contre quelqu’un en particulier que contre De Beauregard. Crispée sur sa baguette, les bras tendus le long du corps, elle défiait Aaron de l’empêcher d’agir. Heureusement qu’il faisait facilement trois têtes de plus qu’elle car elle se serait sans doute jeté sur sa directrice lorsque celle-ci s’approcha pour la menacer une nouvelle fois. Ses yeux s’écarquillèrent de dépit en entendant les arguments qu’elle brandit contre elle et elle ne put s’empêcher de ricaner.

« Vraiment ? J’ai hâte de voir ça oui… »

Non mais sur quelle planète elle vivait celle-là ? Non parce que bon, elle avait déjà oublié qu’elle venait de faire flamber les biens du gouvernement sorcier sous les yeux de l’académie tout entière ? Elle s’attendait vraiment à ce que le Grand Conseil lui colle un blâme pour l’avoir empêché de détruire des biens publics ? Jenna était réellement impatiente de voir quel genre d’argument ils allaient bien pouvoir lui donner pour justifier son expulsion, si expulsion il y avait… Elle ne manquait vraiment pas d’air celle-là. Rouge de rage, elle se calma néanmoins en apercevant la silhouette d’Irmine qui les dépassait pour rejoindre la directrice et lui exposer son point de vue. Bah voilà… C’est bien ce qu’elle pensait… L’autre timbrée avait craqué un boulon en se prenant pour le Führer. Satisfaite, elle consentit enfin à lâcher l’affaire, pour le moment en rejoignit ses élèves pour les inviter à retourner à leurs occupations. La guerre était déclarée et ce qui était sûr, c’est que Jenna n’avait pas l’intention de se rendre sans se battre.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
YOU AND HIM... IT'S A JOKE, RIGHT ?
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bénédicte de Beauregard Emploi : Directrice de l'Académie de Beauxbâtons

Date de création : 08/03/2015
Messages : 95

avatar
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   Mer 20 Mai - 17:10

Alors qu'elle comptait regagner ses quartiers pour établir un rapport sur l'affront que venaient de lui faire Jenna Tillier, Lysandre Sainclair et Alix Vannier, elle fût interrompue par Irmine Boisseuil qui était restée discrète durant toute la durée du spectacle. Franchement, ne pouvait-elle pas continuer ?

- J'avoue ne pas suivre votre logique : il y a quelques semaines vous m'avez refusé les fonds pour une commande de livres...et aujourd'hui vous en avez brûlé un qui valait plus de 200 écus. Ce n'était probablement pas le seul livre rare du tas. J'espère pour vous que le Grand Conseil n'avait pas prévu de renflouer ses caisses en les revendant à l'étranger, car c'est une véritable fortune qui est partie en fumée.

La Naïade la dépassa, fière apparemment de sa remarque ou du moins lui prêtait-elle une fierté qui l'exaspérait au plus haut point. Bénédicte la fusilla du regard et marmonna entre ses lèvres :

- Il y a pleins d'autres moyens de faire des économies.


Elle fila dans une direction différente, délibérément afin de ne pas recroiser la Bibliothécaire sur son chemin, réfléchissant déjà à une possible vengeance. Boisseuil la cherchait ? Elle allait la trouver. Cette fois c'était clair, la guerre était déclarée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Tout pouvoir sans contrôle rend fou."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée   

Revenir en haut Aller en bas
 

OUVERT A TOUS LES MEMBRES DE L'ACADEMIE - Le bûcher de la libre pensée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un gros merci à tous les membres!
» Regroupement. [EVENT I] [OUVERT A TOUS LES MEMBRES]
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie Beauxbâtons :: A l'extérieur :: La Cour-