AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Of Owls and Books (Theodora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nymphadora Fillarius Emploi : Professeur de Magie Défensive - Doyenne de Lutra

Date de création : 22/01/2015
Messages : 118

avatar
MessageSujet: Of Owls and Books (Theodora)   Lun 18 Mai - 18:40

Nymphadora venait de terminer son petit rendez-vous avec ses deux élèves préférés. Elle était dans un réel état de colère contre la directrice de l'académie et de son petit numéro de cirque. Elle avait donc envoyé un hibou à Richard, lui donnant rendez-vous le lendemain au "même endroit", à dix-neuf heures. Laissant le hibou s'envoler par la fenêtre, Nymphadora était pensive. Elle regarda l'oiseau partir au loin. Lorsqu'il fut hors de vision, Nymphadora tourna la tête vers son bureau. Une photo de John, souriant, bougeait seule dans son cadre. Nymphadora ferma les yeux quelques secondes et détourna le regard. Son deuil n'était pas encore fait, il lui arrivait souvent de pleurer en pensant à John. Tourner la page avait été la chose la plus difficile qu'elle n'ai jamais fait de sa vie. Elle avait bravé des mages noirs, des douleurs, des combats parfois perdus d'avance. Mais jamais elle n'avait été confrontée à la mort d'une personne qu'elle aimait.

Le lendemain, Nymphadora se rendit dans la clairière à l'heure convenue. Elle avait énormément de choses à raconter au rebelle et la vélane était très impatiente de mettre au courant le sorcier dénommé Richard.

A dix-neuf heures pile, elle senti quelqu'un arriver derrière elle. Il venait tout juste de transplaner. Nymphadora esquissa alors un sourire.

Vous êtes à l'heure, Richard...

Elle se retourna alors vers le sorcier à la voix ténébreuse qui lui faisait désormais face.

J'ai énormément de nouvelles pour vous... Mais je ne suis pas sûre qu'elles vous plaisent...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theobald Murat Emploi : Apothicaire le jour, chef des Rebelles la nuit

Date de création : 29/03/2015
Messages : 67

avatar
MessageSujet: Re: Of Owls and Books (Theodora)   Ven 22 Mai - 1:16

Le Grand Conseil avait reçu de Bénédicte de Beauregard une livraison de livres confisqués à la bibliothèque de l'Académie quelques semaines auparavant. Comment Theobald était-il au courant ? Eh bien, il avait avait un contact infiltré aux archives du gouvernement, responsable de la consignation et de la surveillance desdits ouvrages. Ce dernier procédait toujours de la même manière : d'abord il créait une copie identique au livre, qu'il classait comme le lui demandaient ses employeurs, puis il délivrait les originaux au chef des rebelles. Une fois en leur possession, Theobald les confiait à une bibliothèque sorcière indépendante en Suisse, avec laquelle il avait passé un accord : ils veilleraient sur les livres en les gardant hors de portée du Grand Conseil, jusqu'au jour où la France Magique redeviendrait un pays de liberté et que les écrits ne risqueraient pas la censure.
En revanche, il n'avait pas encore appris qu'une nouvelle liste était sortie et que la directrice de Beauxbâtons l'avait mise en application de manière flamboyante. Mais ce n'était pas pour rien qu'il avait recruté Nymphadora !

Le quart de centaure fut surpris que la première missive de son indic' ne soit pas un rapport écrit mais une demande express à la rencontrer le lendemain. C'est avec un mauvais pressentiment qu'il se rendit au lieu de rendez-vous à l'heure convenue.
A peine avait-il transplané qu'elle l'apostrophait déjà. Cette femme avait décidément des sens particulièrement éveillés !

- Je n'y arriverai pas toujours. répondit-il en guise de salut avec un sourire affable.

Les mains dans les poches de sa veste en cuir, il attendit qu'elle se retourne pour lui faire face. Son introduction n'augurait rien de bon, mais il ne s'attendait pas à de bonnes nouvelles au ton de la missive qu'il avait reçue.

- Je m'en doute. Je n'ai malheureusement que peu de temps devant moi, alors racontez-moi.

Il la jaugea un instant et se permit un commentaire dénué de tout jugement.

- Vous avez l'air de ne pas aller bien.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Chef des rebelles
Le sang n’est rien, un cœur vaillant est seul maître, car c’est lui qui fait courir dans nos veines la soif de justice et de liberté !
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphadora Fillarius Emploi : Professeur de Magie Défensive - Doyenne de Lutra

Date de création : 22/01/2015
Messages : 118

avatar
MessageSujet: Re: Of Owls and Books (Theodora)   Mer 27 Mai - 17:01

La question de Richard mit Nymphadora un peu mal à l'aise. Il faut dire que, depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus, elle avait énormément changé. Son regard était plus glacial qu'à l'ordinaire, et ses cheveux, énormément coupés, n'avaient plus rien à voir avec celle qu'elle arborait juste avant la mort de John. Ils étaient désormais rasés sur le côté droit, elle avait changé leur couleur. La vélane était différente, certes. Mais particulièrement déterminée. Croisant les bras, puis tournant la tête pour ne pas croiser son regard, elle tâcha de s'expliquer au mieux.

L'homme que j'aime a été assassiné. Ils étaient cinq contre lui... Je ne sais pas grand chose sur ce meurtre, mais je trouverais qui l'a commandité. J'ai déjà une piste que je n'ai pas encore pris la peine d'exploiter.

Nymphadora voulait bien entendu parler de la lettre qu'elle avait reçu d'un informateur totalement inconnu. Mais sa période de deuil n'était pas terminé. Aussi, il lui arrivait encore de sentir les larmes lui monter aux yeux à la simple évocation du nom de John. Lâchant un soupir profond, elle ne voulait pas montrer cette partie de son caractère, et encore moins à un homme qu'elle n'avait vu qu'une fois. Tâchant de rester maître d'elle-même, elle regarda de nouveau Richard, d'un regard déterminé qui se voulait déterminé et qui mettait fin à la conversation concernant John.

Mais peut importe. Ce n'est pas pour vous parler de mes états d'âme que je vous ai envoyé ce hibou. De Beauregard a convoqué l'ensemble du personnel de l'école ainsi que les élèves pour un grand brasier. Elle a brûlé une centaine d'ouvrages provenant de la bibliothèque, dont certains avaient une valeur inestimable. Elle commence également à réformer l'école en douce. Les manuels que j'avais fournis à mes élèves ont été remplacés par d'autres, homologués par le Grand Conseil ! Et savez-vous ce que je devrais enseigner à mes élèves à partir de maintenant ? La dangerosité des hybrides ! Par exemple, à partir de maintenant, il m'est demandé d'apprendre aux élèves de cinquième année les échelles mises en place par le Grand Conseil sur le niveau de danger face à un hybride selon la valeur de son sang et ses origines.

Nymphadora fronça les sourcils et avait l'air véritablement agacé. C'était un tout, cette histoire l'avait en quelque sorte radicalisée.

La Grand Conseil est désormais parfaitement infiltré dans l'école, j'en ai bien peur.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theobald Murat Emploi : Apothicaire le jour, chef des Rebelles la nuit

Date de création : 29/03/2015
Messages : 67

avatar
MessageSujet: Re: Of Owls and Books (Theodora)   Ven 5 Juin - 21:59

Theobald sut vite la raison de ce changement physique drastique, et surtout de l'expression de Nymphadora, qui était encore plus défiante que la dernière fois.

- Je suis désolé, Nymphadora.

Et il l'était vraiment. Cette guerre allait causer de nombreuses pertes, elle en causait déjà...et même s'il y était préparé, il était sincèrement touché par la peine des proches.

- Mais ne prenez pas de risques inconsidérés...seule. N'oubliez pas ce que je vous ai dit la dernière fois : les rebelles sont aussi là pour vous aider.

Il comprenait le désir de vengeance, même si celui-ci lui semblait plus dangereux qu'autre chose, et ne souhaitait pas perdre son espionne aussi vite. Ni la perdre tout court !
Finalement, le sujet fut clôt sur un regard de la vélane, et elle lui narra les événements de la veille. Au fur et à mesure du rapport, Theobald fronçait les sourcils et un pli se forma au coin de sa bouche, trahissant son indignation. Cependant, il n'était qu'à peine surpris. Ce qui l'étonnait le plus, c'était plutôt la rapidité avec laquelle ces mesures avaient été mises en place, alors qu'Augustus était plus prudent que cela.

- Je craignais que cela arrive...mais pas aussi vite.

Theobald analysa rapidement la situation. Il fallait réagir, il ne pouvait pas se contenter de valider ce rapport et rentrer chez lui. Un plan devait être mis en place, mais pour cela il lui fallait quelques informations d'abord.

- Comment les élèves ont-ils réagi ? Et avez-vous une liste des ouvrages brûlés ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Chef des rebelles
Le sang n’est rien, un cœur vaillant est seul maître, car c’est lui qui fait courir dans nos veines la soif de justice et de liberté !
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphadora Fillarius Emploi : Professeur de Magie Défensive - Doyenne de Lutra

Date de création : 22/01/2015
Messages : 118

avatar
MessageSujet: Re: Of Owls and Books (Theodora)   Mar 16 Juin - 15:10

Nymphadora eut un rire jaune avec la dernière question de "Richard". Souriant d'un sourire sans joie, elle dit sur un ton très ironique.

Oui, bien entendu, et même par ordre alphabétique ! Bien sûr que non, personne ne sait combien d'ouvrages ont péri dans ce brasier... Des œuvres inestimables, sans doute, se sont retrouvées mêlées à tout ça... Il faudra des semaines, peut-être même des mois pour tout répertorier...


Nymphadora toisa l'homme du regard. Elle ne savait toujours pas sur quel pied danser avec lui. Elle finit par prendre un air parfaitement découragé. Les élèves avaient eu la peur de leur vie, bien entendu.

Il y en a deux, de ma Guilde, qui se sont rebellés. Mais les autres, ils étaient terrorisés. La plupart ont été pris au dépourvu, d'autres, sans doutes, approuvaient aussi ce petit spectacle, soit parce qu'ils détestent lire, soit parce que leurs parents sont de fervents partisans de Courtois. Toujours est-il qu'ils ne sont que deux à avoir essayé de mobiliser les troupes.

La vélane esquissa enfin un sourire. Le premier depuis le début de cette entre-vue.

Mais ces deux là me suffisent pour commencer. Ce sont des meneurs. Je leur ai proposé un petit deal. Ils vont m'aider à créer une petite résistance dans l'école. Nous n'allons certainement pas laisser le Grand Conseil et son Consul à la mords moi le noeud nous dicter ce qui doit être enseigné ! Je ne me suis pas battue toute ma vie pour voir mes droits et mes devoirs modifiés !

Nooooonmais !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theobald Murat Emploi : Apothicaire le jour, chef des Rebelles la nuit

Date de création : 29/03/2015
Messages : 67

avatar
MessageSujet: Re: Of Owls and Books (Theodora)   Ven 26 Juin - 11:16

Théobald ne releva pas l'ironie de Nymphadora. Elle était en colère, c'était compréhensible avec l'événement auquel elle avait assisté, et il la laissait décharger celle-ci pour pouvoir ensuite travailler de manière constructive.
Elle lui parla ensuite de deux élèves, deux meneurs apparemment, qui avaient osé s'opposer à leur directrice. C'était une information rassurante : il y avait déjà dans l'enceinte de l'école des graines de rebelles qui refusaient, à leur niveau, de se laisser faire.

Nymphadora mentionna alors qu'elle avait déjà pris les devants et allait mettre en place une résistance. Une lueur s'illumina dans le regard de Théobald : il avait vraiment bien fait de la recruter, cette femme n'hésitait pas à faire ce qu'il fallait pour éviter que le mal se répande dès ses premières apparitions. C'était la 2ème fois qu'il la voyait, mais il l'appréciait déjà !

- Excellent ! Je vous fais confiance, je sais que vous saurez être discrète. Il est important que les élèves sachent se défendre...ils en auront besoin probablement plus tôt qu'ils ne le pensent. Parlez-leur de notre mouvement également. Le Grand Conseil fait tout un travail de sape pour nous discréditer aux yeux du public, les jeunes générations doivent comprendre que nous nous battons pour l'égalité.

Le chef rebelle allait revenir sur les livres brûlés, quand soudain deux hiboux grand-duc fondirent sur eux et larguèrent deux lettres, cachetés aux armoiries du Grand Conseil. Le montagnard jeta un regard témoignant de son mauvais pressentiment à Nymphadora et se dépêcha d'ouvrir la sienne.
On l'y informait qu'il devait s'acquitter d'une taxe de 10 écus pour conserver le droit de se servir de sa baguette magique, mais également qu'il devait y ajouter 5 écus pour celle de son fils, celui-ci n'étant pas encore majeur c'était à ses parents de payer. Son fils...son fils qui vivait en Suisse désormais, qui n'était pas majeur, qui n'était pas inscrit à Beauxbâtons du fait de son expatriation...son fils était sensé remplir les caisses du gouvernement, juste en raison de sa double nationalité ?!

Cette fois-ci, Theobald vit rouge. Qu'il ait reçu la sommation de payer pour quelque chose qui aurait dû être de l'ordre du droit pour tous les sorciers le mettait déjà en rage, mais qu'en plus cela touche les enfants...il avait du mal à contenir la fureur qui s'empara de lui. Les veines de son front saillirent légèrement et sa mâchoire se contracta tandis qu'il relevait son regard sur Nymphadora.

- Voilà de quoi motiver vos élèves contestataires : cette nouvelle taxe est une insulte directe faite aux hybrides.

Le rebelle réfléchit à toute allure : il devait écrire à ses informateurs au Grand Conseil, il devait également consulter un avocat sur les risques qu'encouraient ceux qui ne pourraient pas payer, il devait organiser une récolte de fond pour les familles d'hybrides sur qui la taxe allait lourdement peser...

- Courtois joue un jeu dangereux. Si même les ressortissants étrangers reçoivent cet avis, vos pays d'origine ne vont pas en être enchantés. Avez-vous des relations parmi les employés de l'Ambassade d'Angleterre Magique en France ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Chef des rebelles
Le sang n’est rien, un cœur vaillant est seul maître, car c’est lui qui fait courir dans nos veines la soif de justice et de liberté !
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphadora Fillarius Emploi : Professeur de Magie Défensive - Doyenne de Lutra

Date de création : 22/01/2015
Messages : 118

avatar
MessageSujet: Re: Of Owls and Books (Theodora)   Ven 26 Juin - 18:08

L'énervement de Nymphadora étant déjà au delà de la limite habituelle à cause du grand brasier, il atteint son paroxysme avec l'arrivée de ces deux hiboux. Nymphadora lut la lettre qui lui était destinée et fronçait de plus en plus les sourcils. Une taxe de dix écus ?! Non mais ce gouvernement était sérieux ?

En ce moment, il aurait fallu une simple étincelle pour lancer le grand brasier qui sommeillait en Nymphadora. Entre la perte de John qu'elle tentait de refouler comme elle pouvait (parce qu'avoir des émotions, ça lui faisait perdre trop facilement ses moyens), tout ce qui se passait à l'académie, et maintenant ça... Nymphadora ne mit pas longtemps à craquer.

Ses yeux devinrent noirs comme ceux d'un corbeau. Sa peau, d'ordinaire belle et lisse, devint comme écailleuse et livide. Ses veines, totalement noires, brillaient. Elles remontaient jusqu'à son cou, parsemaient son visage. Ses lèvres, noires également, ressemblaient à celles d'un cadavre qui serait mort de froid. Ses cheveux semblaient mués par une sorte de brise invisible. Tout en elle semblait inquiétant, pire encore, effrayant. Du fait qu'elle ne soit qu'au quart vélane, elle ne pouvait se transformer intégralement en harpie. Pourtant, son pouvoir était extrêmement développé, ressemblant d'avantages à celui d'une demi-vélane. La créature qu'elle était ne ressemblait plus du tout à celle qu'elle était quelques instants plus tôt.

QUOI ?!

Nymphadora releva alors ses yeux noirs vers le chef des rebelles. Les sourcils froncés, sa voix avait prit quelques octaves. Elle froissa sa lettre entre ses doigts et la jeta au sol avant d'y mettre le feu.... Un peu trop fort, peut-être, puisque l'herbe autour commença à brûler.

Votre gouvernement... Ses décisions... Tout ça me rappelle de plus en plus l'Angleterre comme je l'ai connue il y a des années maintenant... Mais vous, les français, vous avez toujours du retard sur nous, après tout... Même sur le pire !

En fait, Nymphadora n'avait pas révélé un tel niveau de son hybridation depuis des années. Avant que John ne meurt, elle avait tendance à utiliser le côté "positif" de son sang de vélane. Elle était toujours radieuse, faisait définitivement plus jeune que son âge et brillait de par sa beauté.

Mais depuis que John n'était plus, il lui devenait de plus en plus difficile de contrôler son hybridation. Comme si ses plus noires pensées reflétaient également sur son corps tout entier. Mais, le chef des rebelles lui posa une question qui l'interloqua. Cela la calma même un peu.

Oui... Ma soeur est ambassadrice. Mais je doute fortement qu'elle puisse faire quoi que ce soit... D'habitude, celui qui réglait ce genre de problèmes d'ordre protocolaire...


Ses yeux retrouvèrent alors leur couleur normale. La colère semblait passée comme passe l'orage. Une grande tristesse se fit alors ressentir dans le coeur de la vélane.

C'était John.

Bien qu'elle semblait impénétrable, aussi dure que le roc, Nymphadora avait un point faible, et non des moindres.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theobald Murat Emploi : Apothicaire le jour, chef des Rebelles la nuit

Date de création : 29/03/2015
Messages : 67

avatar
MessageSujet: Re: Of Owls and Books (Theodora)   Dim 19 Juil - 15:04

La transformation de Nymphadora était proprement effrayante. Theobald avait entendu parler des vélanes qui se transformaient en harpie sous l'effet de la colère, mais il n'avait jamais vu ce phénomène de ses propres yeux. Nymphadora n'était vélane qu'au quart, mais nul doute que son hybridation se révélait là dans toute sa force.
Il ne pouvait pas la contredire sur le chemin que prenait actuellement le gouvernement magique français, car elle avait entièrement raison. Il fut surpris de la voir brûler sa lettre, menaçant de mettre le feu à la forêt qui s'étendait sur l'île de Vermeil. Afin d'éviter ce désastre, il sortit rapidement sa baguette et lança un "Aguamenti" pour empêcher l'incendie de s'étendre.

La question qu'il lui posa sur les ambassadeurs eut le mérite de calmer un peu, ou de la prendre assez par surprise pour calmer sa colère un instant. Il hocha la tête : sa soeur ? Parfait ! En revanche, il n'osait imaginer ce que devait endurer cette autre Fillarius en étant hybride avec une place enviable au Grand Conseil. L'Angleterre avait fait un joli pied-de-nez à Augustus Courtois en nommant une hybride comme ambassadrice de leur pays, l'un des rares postes du gouvernement sur lequel le Consul n'avait aucun pouvoir.
Toutefois, son attention fut légèrement détournée de la soeur en question à la manière dont Nymphadora prononça le nom de celui en charge de ce genre de problèmes habituellement.

- John...McTavish ?

Theobald connaissait l'Auror de nom car il se renseignait en permanence sur les personnalités importantes des gouvernements étrangers, et qu'il avait particulièrement étudié la dernière guerre sorcière en Grande-Bretagne.

- C'est de lui dont vous portez le deuil., dit doucement l'Apothicaire, sans pitié mais juste avec de la compassion pour son interlocutrice.

Il s'avança d'un pas pour la rejoindre, et posa sa main sur son épaule en la fixant droit dans les yeux. Allait-elle flancher ?

- Nymphadora, votre soeur....j'aimerais la rencontrer.

Il avait changé de sujet, non pas parce qu'il se désintéressait de la peine de son agente à Beauxbâtons, mais parce qu'il commençait à la connaître et avait l'impression qu'elle ne supporterait pas longtemps qu'il la voit s'affaiblir.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Chef des rebelles
Le sang n’est rien, un cœur vaillant est seul maître, car c’est lui qui fait courir dans nos veines la soif de justice et de liberté !
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphadora Fillarius Emploi : Professeur de Magie Défensive - Doyenne de Lutra

Date de création : 22/01/2015
Messages : 118

avatar
MessageSujet: Re: Of Owls and Books (Theodora)   Mer 19 Aoû - 16:42

Nymphadora ne releva pas lorsqu'il prononça le nom de John, bien que son regard se tourna rapidement vers le rebelle. Les yeux plissés, elle fit une petite moue suspicieuse. En fait, Nymphadora ne faisait véritablement confiance à personne. Pourquoi voudrait-il rencontrer sa soeur ?

Pourquoi ?

Oui, alors, pourquoi ? C'était peut-être les bizarreries de la langue française qu'elle avait du mal à acquérir, toujours est-il qu'elle trouvait sa question étrange. Il aimerait la rencontrer ? Comme si elle lui programmait un rencard ? Et puis quoi encore ? Une vélane, ça ne lui suffisait pas, il lui en fallait deux ? Hum hein quoi, on part un peu loin, là ?

Je ne sais pas si ma soeur serait tout à fait encline à vous rencontrer, car après tout vous êtes un rebelle et c'est un membre du Grand Conseil, qui plus est un membre du protocole, ce qui risque de compliquer la tâche. Mais je peux toujours glisser l'idée dans la conversation... Mais...


Nymphadora s'approcha d'un pas lent de "Richard" et pointa son indexe sur le torse de l'homme, tout en le regardant dans les yeux. Elle l'aimait bien, au final. Et elle avait vraiment envie de savoir jusqu'où il était prêt à cacher son petit secret. Car elle savait parfaitement qu'il ne lui disait pas toute la vérité. Elle n'avait pas été commissaire de police pendant des années pour ne pas être capable de déceler lorsqu'on lui mentait.

Coulissant son doigt sur le torse du rebelle sur quelques centimètres, elle ne le lâchait pas du regard.

Vous comptez me dire votre vrai non un jour, ou il faudra que j'enquête pour le savoir... "Richard"...?


Oui, Nymphadora était en deuil mais... C'est une vélane, après tout !!!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theobald Murat Emploi : Apothicaire le jour, chef des Rebelles la nuit

Date de création : 29/03/2015
Messages : 67

avatar
MessageSujet: Re: Of Owls and Books (Theodora)   Dim 30 Aoû - 14:28

Theobald était habitué à ce que certains de ses plans, ou en l'occurrence certaines de ses idées soudaines, ne soit pas directement saisies par son auditoire. Forcément, s'il n'expliquait pas la raison de sa soudaine demande, Nymphadora ne pouvait pas comprendre ce désir soudain de rencontrer une autre membre de la fratrie Fillarius.

- Votre soeur travaille dans le vivier des opposants à notre cause, elle évolue au coeur même de là où a été prise cette décision de taxe inadmissible.

Il s'arrêta un instant, réfléchissant à la manière la plus convaincante de présenter sa requête.

[color:86a8=slightsteelblue[- Réfléchissez un instant : en incluant les hybrides étrangers dans cette décision, le Grand Conseil va probablement se mettre à dos d'autres nations de la Communauté Magique. Il y a un coup à jouer pour nous là, des alliés et un soutien à y gagner ! Moyennant évidemment que votre soeur soit de notre côté.

Le conflit avait beau naître en France, Theobald estimait que toute aide, même extérieure, serait la bienvenue ! Les autres pays pouvaient aussi faire pression sur le gouvernement, à leur manière. Et puis, une alliée de plus au Grand Conseil n'était jamais un mal.

- Si vous acceptez de me la présenter, il ne faudra évidemment pas lui révéler mon implication dans le mouvement rebelle. Vous n'aurez qu'à m'introduire auprès d'elle comme une connaissance...un ami.

Le centaure savait qu'il en demandait beaucoup à son agente et espérait la titiller sur cette dernière dénomination. Il appréciait réellement la vélane, et plaçait de grands espoirs dans leur collaboration, même s'il ne pouvait pas encore tout lui dire.

- Vous comptez me dire votre vrai non un jour, ou il faudra que j'enquête pour le savoir... "Richard"...?

La menace voilée, et surtout la manière dont elle avait été faite, tirèrent de l'apothicaire un rire franc et caverneux. Il y avait plus grave à traiter actuellement qu'une histoire de prénom, mais il était tellement habitué à ce qu'on l'appelle par son nom de code ces temps, qu'il en oubliait parfois que ce n'était pas son nom de baptême.

- Vous avez raison...nous ne somme pas sur un pied d'égalité, étant donné que je connais le vôtre.

Il lui tendit alors la main, comme s'ils se rencontraient pour la première fois.

- Theobald Murat.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Chef des rebelles
Le sang n’est rien, un cœur vaillant est seul maître, car c’est lui qui fait courir dans nos veines la soif de justice et de liberté !
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Of Owls and Books (Theodora)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Of Owls and Books (Theodora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Men poukisa Dominiken rayi Ayisyen. Pou sa ki pa konnen istwa.
» «Que faire?». Par Michel Lominy
» Extreme Cube
» Du nouveau au Gamers Vault
» New book by former Haitian President Jean-Bertrand Aristide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bois-Doré :: Les alentours-