AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Super lawyer on rescue ! (Aarven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Super lawyer on rescue ! (Aarven)   Mar 9 Juin - 10:23

C'était la fin de l'après-midi à Holyhead, la ville où la famille Fillarius avait fait ses quartiers depuis des années maintenant. Cette petite ville moldue, nichée au bout du bout du Pays de Galles, était bordée par la mer d'Irlande. La maison des Fillarius, qui était une grande demeure victorienne, n'était pas au bord de la côte, néanmoins. C'était un manoir en retrait, caché par de nombreux arbres, à l'abri des moldus. Néanmoins, Aaron pouvait voir la mer de sa chambre et cette vision l'apaisait.

Nymphadora était arrivée en ce samedi matin lui rapporter quelques affaires, mais elle avait disposé dans ses affaires une lettre de Lucila qu'il avait lu avant de la reposer sur son lit. Il avait vu Irmine deux jours plus tôt et cette entre-vue lui avait ouvert les yeux. Il savait désormais ce qu'il allait faire. Oui, il en était sûr. Il le savait parfaitement.

Il regarda la lettre de Lucila sur son lit et soupira. Il lui devait bien des explications, au moins pour qu'elle soit fixée. Il fallait qu'il lui explique son choix. Il attrapa alors une plume et un parchemin. Mais alors qu'il trempait la plume dans l'encre, des éclats de voix se firent entendre du salon.

Laissez-le moi !!! Laissez-le moi !!! Je vais lui faire la tête au carré, à ce petit con !!!

Aaron fronça les sourcils avant de lever les yeux au ciel. Les bookmakers avaient encore du voir le prochain match des Harpies perdant, ce qui n'avait pas du lui plaire, comme d'habitude. Alors qu'il allait écrire le second mot, il entendit la réponse de sa mère puis de sa soeur, toujours en anglais dans le texte.

ABADOR !!!

Papa, ça suffit !!! Il est venu en pensant bien faire !!! Tu n'as pas à le traiter de la sorte !!!!


Aaron fronça alors les sourcils et tourna la tête vers la porte. De qui parlaient-ils ?

Excuse mon père, c'est un vieux borné qui se croit plus malin que la moyenne !!!

Pourquoi Nymphadora parlait-elle soudain français ?!

En bas, Abador se tournait vers sa femme qui parlait parfaitement français, contrairement à lui.

Qu'est-ce qu'elle dit ?

Elle dit que tu n'es qu'un vieux borné et elle a parfaitement raison !!! Je vous en prie, venez monsieur Le Guerrec !


Le Guerrec ?! Aaron se leva de sa chaise, posant sa plume sur le parchemin, sans avoir écrit un seul mot. Il sortit de sa chambre et descendit les escaliers quatre à quatre. Arrivé en bas, il tomba sur une scène particulièrement cocasse. Nymphadora était positionnée devant Goulven et semblait le protéger, alors que sa mère et son père se trouvaient à l'autre bout, Myrrah tenant fermement le bras d'Abador.

Mais qu'est-ce qui se passe ici ?! Papa, Goulven ne t'a rien fait !!! Laisse-le tranquille !


Rien fait... Rien fait ?! Il pique la nana de mon fils et je devrais l'accueillir avec toute la gentillesse du monde ?! Lui proposer du thé ? Et des petits gâteaux pour accompagner tout ça ?! Qu'il s'étouffe avec !!!


PAPA !!!
PAPA !!!
ABADOR !!!


Abador haussa alors les épaules et fit un signe de la main avant de faire un "pwarf !" de désapprobation. Il quitta l'entrée vers son bureau d'où une forte musique sorti, comme un adolescent contrarié. Myrrah leva les yeux au ciel, fit un sourire gêné à leur invité et d'un signe de tête, elle invita Nymphadora à la rejoindre. En passant à côté de lui, la vélane posa sa main sur son épaule. Aaron, les mains dans les poches, invita Goulven à entrer dans un petit salon où ils seraient plus tranquilles. Dans un pur décor victorien comme figé dans le temps, ce petit salon dont un mur était recouvert par une bibliothèque, était kitch au possible. Pleine de bibelots en tous genres, la tapisserie, définitivement trop fleurie, terminait cet ensemble néanmoins assez harmonieux.

Après s'être assit face à Goulven, Aaron entama la conversation.

Excuses moi pour moi père il est... Italien. Qu'est-ce que tu fais ici ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | © Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 685

avatar
MessageSujet: Re: Super lawyer on rescue ! (Aarven)   Mer 10 Juin - 21:17

Sur le seuil de la porte des Fillarius, apparut Goulven tenant à la main une vieille charentaise qu'il fît disparaître d'un coup de baguette. Il respira à pleins poumons, il n'aimait pas beaucoup les voyages en Portoloin, en Cheminée non plus d'ailleurs.
Cerné, l'avocat ne faisait plus aucune action cohérente ces derniers temps. Parce qu'il avait décidé de ne plus intervenir dans les affaires de Lucila et Aaron, il était venu chercher ce dernier pour le ramener en France auprès de sa belle.

Il frappa pour s'annoncer, un homme relativement âgé lui ouvrit et l'accueillit. Goulven ne parlait pas très bien Anglais. Non, il parlait très mal Anglais, il était d'une nullité affligeante. Mais il n'y avait pas besoin d'être bilingue pour comprendre qu'Abador Fillarius ne lui exprimait pas sa sympathie.

Nymphadora apparut alors, jamais Goulven n'aurait cru qu'il pourrait être soulagé de la voir. Elle s'interposa entre lui et son père, tandis que sa mère retenait son père ... C'était ... grotesque. L'avocat sentait poindre le mal de tête dû au manque de sommeil et regretta d'être venu.

Aaron se montra enfin au bout de quelques minutes. Goulven lui fît un signe de la main, tandis qu'Abador disparaissait dans une autre pièce et que Nymphadora et sa mère partaient, elles aussi. Au moins, Aaron acceptait de lui parler, c'était déjà ça. Espérant que cela ne lui vaudrait pas un nez cassé, cette fois.

Le joueur de Quidditch l'invita à passer dans un petit salon à l'intérieur typiquement ... anglais, une tapisserie dont sa rétine ne savait pas gérer le motif couvrait les murs et la pièce était encombrée de divers bibelots, mais curieusement ce décor collait bien à l'endroit. Il s'assit sur invitation sur un fauteuil.


- Excuses moi pour moi père il est... Italien. Qu'est-ce que tu fais ici ?

- Je suis venu te donner ça.

Il sortit de son porte-document un dossier aux pages cornées, sur lequel s'étalait en lettres rouges DaFirenze.

- Défense en béton. J'ai trouvé une faille dans le jugement. Tu n'as qu'à remettre ça à un de mes confrères pour porter l'affaire en appel, elle devrait s'en sortir avec une remise de peine.

Pour démêler ce dossier, il avait passé deux nuits blanches, autant mettre à profit ce temps-là plutôt que de retourner son lit vide.


- Et donc, maintenant, je t'invite à revenir en France, auprès d'elle. A reprendre ton poste à l'Académie parce que c'est là que me semble être ta place, mon ami. Je n'interviendrai plus dans votre vie, vous n'entendrez plus parler de moi. Mais avant de disparaître, je tiens à me justifier.

Il marqua une courte pause pour vérifier s'il avait toujours son interlocuteur et continua.


- Je ne suis jamais parvenu à sortir complètement de la vie de Lucila parce qu'elle me manque. Ce n'est pas mon ex-fiancée qui me manque ... C'est ma meilleure amie. C'est ce qu'elle était pour moi avant que nous tentions de vivre autre chose ensemble.
Alors quand ce dossier est passé au Grand Conseil, j'ai tenu à le prendre, mais je n'ai pas travaillé dessus de nouveau pour me racheter une conduite. Mais parce que ce qui lui est arrivé n'est pas juste, et me révolte.

Sache que je n'ai plus aucun sentiment pour Lucila, depuis longtemps. Je suis navré de ce qui s'est passé, désolé aussi que cela ait gâté votre relation.


Il s'arrêta là, le temps de laisser à Aaron prendre le dossier. La question était surtout de savoir s'il s'en tiendrait à ça, ou si son poing rencontrerait à nouveau son visage ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Re: Super lawyer on rescue ! (Aarven)   Mer 10 Juin - 23:27

Aaron écouta ce qu'avait à dire Goulven sans l'interrompre. Il prit le dossier qu'il lui tendit et, son indexe posé sur les lèvres, il le feuilleta rapidement, puis regarda Goulven. Ce qu'il disait le rassurait profondément.

Merci.

Aaron se releva légèrement dans son siège après avoir posé le dossier à côté de lui.

Merci d'être venu jusqu'ici pour me le dire. Je pense que j'avais besoin de l'entendre de ta bouche. Je pense que... Qu'il fallait vraiment que ce soit toi qui me dise tout ça. Mais...

Aaron se leva, marchant vers la fenêtre. Dehors, le ciel était dégagé et malgré l'absence presque total de lumière dans la pièce, le jardin était incroyablement lumineux. Il se tourna alors de nouveau vers l'avocat.

J'ai eu un entretient d'embauche, cette semaine. J'ai vu le personnel de Poudlard, la directrice, Mrs Gonagall, qui est mon ancienne directrice de maison. Ils m'ont dit que je convenait tout à fait au post. Cependant...


Aaron soupira de nouveau.

Cependant, je n'arrive pas à me sortir Lucila de la tête. Je l'aime. Vraiment. Je peux pas faire ma vie sans elle. Et puis, au fond... Si tu t'étais marié avec elle, moi, je n'aurais pas pu le faire. Donc... J'ai refusé le poste ce matin.


Aaron esquissa un sourire puis se mit ensuite à rire doucement.

Et puis... Je suis vraiment pas fait pour vivre chez mes parents plus longtemps...


Aaron se rassit alors face à Goulven et, toujours souriant, comme à son habitude, il lui dit simplement.

D'accord, je repars en France. Mais je repartirais demain, avec ma soeur. Ma mère me tuerais si je ne mangeais pas ce qu'elle a préparé avant de partir !


Aaron ne pouvait pas s'empêcher de culpabiliser par rapport à l'histoire entre Irmine et Goulven. Il savait tout, ou du moins dans les grandes lignes. Il ne lui dit pas, néanmoins, qu'il avait vue la bibliothécaire cette semaine. Il se contenta de lui demander.

Comment ça va, "toi".

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | © Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 685

avatar
MessageSujet: Re: Super lawyer on rescue ! (Aarven)   Jeu 11 Juin - 8:11

Quand bien même il s'était penché une dernière fois sur l'affaire de Lucila, Goulven refuserait de plaider lui-même, même si son ami le lui demandait. Résolu désormais à accepter le manque laissé par l'absence de Lucila depuis leur rupture, et ayant compris que c'était pour cette raison qu'elle n'était jamais parvenue à faire une croix sur lui, il avait aussi pris la pleine mesure des paroles qu'elle lui avait dit lorsqu'ils s'étaient revu : "Tu as détruit ma vie, tu la détruis encore." Coupable d'infliger cela à une personne à qui il était autant attaché, il avait pris conscience que pour s'amender il devait se faire oublier, même si cela lui coûterait probablement l'amitié d'Aaron.

Ce dernier le remercia, se leva et l'informa qu'il avait eu un entretien d'embauche pour un poste similaire au sien, mais à l'école de magie de Poudlard. Goulven serra les dents quand il cru comprendre qu'il avait décidé de ne pas revenir auprès de Lucila, cependant il dissipa bien vite ses doutes en lui disant qu'il avait finalement refusé le poste parce qu'il ne pouvait pas vivre sans Lucila.
Il détourna le regard quand son ami lui dépeint l'amour qui le liait à la sirène ... Cela faisait tellement écho à sa souffrance. L'absence d'Irmine avait laissé dans son coeur une plaie béante qui ne cessait de saigner.

Et puis... Je suis vraiment pas fait pour vivre chez mes parents plus longtemps...

Goulven réprima un rire. Lui non plus ne se voyait pas retourner vivre chez ses parents, même s'il y allait relativement souvent et qu'il adorait sa mère. Quand Aaron lui dit qu'il avait l'intention de repartir le lendemain, il ne pu que rire franchement quand il entendit les raisons de son départ différé.

- J'irai donc seul réserver mon Portoloin avec mon anglais déplorable, dit-il emprunt d'une fausse résignation.


Comment ça va, "toi".

Goulven, qui se figurait encore que personne ne savait pour lui et Irmine, ne tenait pas plus que ça à s'épancher sur la question. Il était épuisé, et ça se voyait. Mais pour justifier son état, il lui sorti une excuse toute prête :

- Fatigué. lui dit-il. Beaucoup de travail en ce moment, les affaires sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus compliquées, j'ai du mal à les traiter efficacement, j'ai plusieurs cas qui me posent problème. Je crois que je ... sature un peu.

Ce n'était pas tout à fait faux, depuis qu'il s'était installé comme indépendant il avait beaucoup de mal à prendre du recul sur les dossiers qu'il avait décidé de traiter. Il prenait conscience qu'il allait bientôt lui falloir de l'aide, un soutien. La nécessité de ne plus rester seul se faisait sentir. Seulement, le faire, reprendre contact avec le chef rebelle Théobald Murat, marquerait son passage dans l'autre camp, et il n'était pas résigné à sauter le pas.

- Ca finira bien par se tasser, finit-il.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Re: Super lawyer on rescue ! (Aarven)   Dim 14 Juin - 16:34

Aaron écouta Goulven mais ce n'était pas réellement de ça qu'il voulait parler. Même... Pas du tout. Il hochait de la tête pour acquiescer mais il attendait de la part de Goulven autre chose.

Il avait bien remarqué son apparence un peu miteuse et sa barbe de trois jours semblait moins entretenue encore qu'à l'habitude. Il se demandait même comment il était arrivé jusqu'ici en un seul morceau.

Je ne parle pas de ton travail, que je suis sûr que tu réussiras à réaliser à merveille. Ce n'est pas pour rien que tu es inscrit au barreau. Non... Je voulais parler d'Irmine.


Aaron savait pour Goulven et Irmine et il devait bien être le seul, mis à part Lucila qui l'avait deviné d'elle-même. Mais contrairement à sa petite amie, Aaron avait prit la nouvelle plutôt bien, au contraire même ! Il avait prit l'information avec joie. Irmine lui en avait succinctement parlé lorsqu'ils s'étaient vus.

Je sais... Pour vous. Elle me l'a dit avant que je transplane... Et elle n'avait pas l'air très contente quand je suis parti. Du coup je voulais savoir comment ça allait pour toi par rapport à ça.


Aaron ne dit pas à son ami qu'il avait revu Irmine deux jours plus tôt. D'abord parce que ça ne regardait pas Goulven, ensuite parce qu'il savait qu'entre Irmine et Goulven, tout ne s'était pas très bien passé... Voire pas du tout.

Aaron avait l'air grave. En fait, si lui avait prit une décision par rapport à Lucila, il savait que ses amis étaient faits l'un pour l'autre. Même s'il ne les avait pas vus entant que couple, il les connaissaient et savait qu'ils allaient parfaitement ensemble. Ils méritaient d'être ensemble, même.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | © Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 685

avatar
MessageSujet: Re: Super lawyer on rescue ! (Aarven)   Lun 15 Juin - 7:48

Oublier ses peines de coeur en se noyant dans le travail était une chose on ne peut plus inefficace mais demeurait un réflexe primaire, comme si l'homme était programmé génétiquement pour se tuer d'épuisement dès lors que la naïade de sa vie aurait disparu ... Goulven se frotta les yeux, il n'avait pas autant confiance qu'Aaron ... bien qu'il croyait en ses capacités, il savait simplement le système judiciaire complètement vérolé, et que ce n'était pas sa verve qui lui garantirait ses chances de succès, mais sa roublardise et sa capacité à faire de subtils coups fourrés ... Et là il avait encore un peu de travail.

Quand son ami prononça le nom d'Irmine, Goulven sentit son corps s'électriser et détourna les yeux instantanément. Susceptible sur la question, il menaçait de s'écrouler dès que celle-ci était abordée et n'avait aucune envie de s'épancher à Aaron après ce qu'il avait vécu avec sa belle, et aussi par fierté.

Que pouvait-il lui dire de toutes façons ? Il repris son verre duquel il prit une longue gorgée avant de commencer à parler.

- Elle est partie ...

C'était beaucoup plus simple que de dire qu'elle l'avait quitté, cela il n'arrivait pas à s'y résoudre. Goulven sentit sa gorge se serrer et le trou qu'il avait depuis ce jour à la place du coeur lui faire mal.

Il soupira et reposa son verre, passa sa main sur son front dans un geste de profonde lassitude et continua.

- J'ai ... Jamais aimé quelqu'un comme j'aime Irmine. Mais j'ai pas su être honnête avec elle, j'ai pas su la retenir non plus. J'arrive pas à lui écrire, rien ne sort. Je ne sais pas où la voir non plus.

Il tendit les mains devant lui et écarta légèrement les doigts.

- Depuis que je l'ai rencontrée, j'ai l'impression de devoir retenir l'eau d'un fleuve entre mes doigts. Parfois, c'est calme ...

Il mit ses mains en coupe.

- Et puis il y a des rapides des fois, j'ai beau serrer les doigts elle s'échappe quand même. Parfois aussi le courant change de sens.

Il laissa tomber ses mains sur cette dernière pensée, sembla sur le point de dire quelque-chose mais finalement, garda pour lui le sentiment de plénitude qu'il ressentait quand ils étaient ensemble, quand elle était dans ses bras, quand elle dormait près de lui.

Il était perdu dans ces remous depuis le début, depuis qu'il avait croisé ses beaux yeux verts dans les jardins du Grand Conseil.

- Je suis ... un connard.

L'auto-flagellation c'était juste une manière de plus de se punir de ne pas avoir su la garder avec lui.

- Elle ne me fait pas confiance, et mon attitude ne l'a pas aidé.

Il prit son verre et prit un nouvelle gorgée.

- Mais je n'ai pas répondu à ta question, mon ami. Je veux, j'essaye de faire aller. J'essaye de ne pas me noyer mais je n'arrive pas à lâcher prise. Sans elle ... plus rien n'a de sens. Donc ... Non, ça ne va pas.

Il repoussa son verre, lui incombant la responsabilité de ses soudaines confidences, mais un verre de whisky n'avait jamais délié la langue de personne ! Pas la sienne en tous cas. Le breton ne voulait pas reconnaître qu'il avait eu besoin peut-être de poser des mots à voix haute pour alléger un peu sa peine. Le temps de quelques minutes, ce qui était toujours ça de gagné, ce qui permettait de prendre des forces.

Il dirigea à nouveau son regard vers le joueur de Quidditch.

- Ne prends aucunement la responsabilité de cette histoire ... c'est ma faute.

Il eut un sourire forcé et frotta à nouveau ses yeux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Re: Super lawyer on rescue ! (Aarven)   Lun 15 Juin - 10:32

Aaron écoutait Goulven. Alors qu'il servait deux verres de whisky, il pouvait parfaitement comprendre ce que ressentait Goulven. C'était exactement ce qu'il avait ressenti à chaque fois que Lucila le comparait, malgré elle, à l'avocat.

Mais Goulven, lui, avait l'air totalement dépité. Incapable de prendre une décision concernant la naïade, Aaron ne put s'empêcher de le regarder son ami en culpabilisant énormément. Après tout c'était à cause d'Aaron si Goulven s'était retrouvé là bas, à Sainte Philomèle. Aaron soupira alors et fit un signe de la tête à son ami.

Irmine est comme ça... Je la connais depuis des années et je dois avouer que je l'ai toujours vu... Distante d'une certaine manière.

Aaron esquissa un petit sourire en regardant son ami. Il connaissait suffisamment Irmine pour savoir qu'elle était compliquée, après tout ce n'était pas nouveau. Il préférait ne pas parler de l'histoire de son amie avec Dorian, ce n'était pas à lui de faire état du passé de la bibliothécaire.

Il posa alors sa main sur l'épaule de son ami et tenta de lui remonter le moral... A la sauce Aaron.

Écoute, j'suis pas un expert en excuses, mais je suis sûr qu'il y a un coup à jouer. Je suis persuadé que tu peux récupérer Irmine. Y a pas de raisons, ton passé c'est ton passé. Il faut qu'elle l'accepte et puis c'est tout.

Il était quand même un peu gonflé de dire ça, vous ne trouvez pas ?

Allez mon vieux... Je vais t'aider à la récupérer si tu veux... Je te dois bien ça, après tout t'es bien venu me chercher au bout du monde pour me ramener en France...

Son habituel sourire aux lèvres, le sorcier était tout à fait sincère. C'était la moindre des choses, après tout.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | © Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 685

avatar
MessageSujet: Re: Super lawyer on rescue ! (Aarven)   Lun 15 Juin - 23:18

Il écouta Aaron lui dépeindre un portrait d'Irmine qu'il ne connaissait que trop bien. Il était surpris aussi d'apprendre qu'ils étaient amis depuis des années ... Quand on voyait Aaron et Irmine, on avait pas l'impression qu'ils appartenaient aux même mondes.
Mais si Irmine ignorait des choses de son passé, l'inverse était également vrai, il n'y avait pas de quoi être surpris.


- Je sais.


Il était plus optimiste que lui, Goulven eut un rire jaune.


- Je ne pense pas que le fond du problème soit mon passé, mais plutôt le fait qu'elle ne l'ai pas appris par moi et de la pire des manières qui soit. Et ça, personne ne pourra revenir dessus ...


Il était touché, néanmoins par la sollicitude d'Aaron, lui qui avait cru, il y a quelques jours, que leur amitié était perdue pour de bon.


- Je ne suis pas venu pour cela, ni pour me plaindre. Tout ce que tu peux faire maintenant, c'est rendre Lucila heureuse, parce qu'elle le mérite. Vous le méritez.


Il posa son verre et se leva.

- Je ne vais pas m'attarder d'avantage. Je repars serein avec la certitude que nous te verrons bientôt dans les parages alors.


Il lui tendit une main, un sourire aux lèvres.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fillarius Emploi : professeur de Vol

Date de création : 02/02/2015
Messages : 255

avatar
MessageSujet: Re: Super lawyer on rescue ! (Aarven)   Mar 16 Juin - 10:02

La culpabilité d'Aaron était grandissante. A chaque parole, il se sentait un peu plus coupable de tout. Si Goulven en bavait aujourd'hui, c'était un peu de sa faute.

Son ami lui demanda simplement de prendre désormais soin de Lucila. Aaron acquiesça, un sourire triste aux lèvres.

Je te promets qu'elle sera heureuse. C'est bien la moindre des choses.


Goulven lui dit alors qu'il était désormais temps pour lui de partir. Aaron fit un signe de la tête. L'avocat lui tendit sa main qu'Aaron serra en même temps qu'il lui donna une accolade, tapant légèrement sur l'épaule du jeune homme.

Fais attention à toi, d'accord ? Et t'en fais pas... Tout espoir n'est pas perdu.


Il le lâcha, souriant à son ami. Remettant ses mains dans ses poches, il demanda à l'avocat.

Tu sais comment repartir ? Je suppose que tu es venu avec un portoloin...?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   
Aarila more than everything else !

   
Malgré tout ce qui se passe, malgré tout ce qu'on s'apprête à subir ici un jour ou l'autre, je préfère encore être enchaîné ici que libre là bas en sachant que Lucila ne l'est pas.  | © Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 685

avatar
MessageSujet: Re: Super lawyer on rescue ! (Aarven)   Ven 19 Juin - 21:51

Il avait le sentiment que Lucila avait trouvé l'homme qu'elle méritait et il aurait bien voulu être capable d'être heureux pour ce couple si bien assorti qui, s'il arrivait à surmonter ce qu'il était en train de traverser, avait de beaux jours devant lui. Mais la peine d'être séparé d'Irmine était bien trop grande et il ne pouvait plus se réjouir de quoi que ce soit.

L'espoir ? Goulven n'osait plus en nourrir depuis qu'elle l'avait repoussé. Ce n'était pas à cause de l'espoir qu'il s'accrochait à elle, c'était un besoin irrémédiable. Rien ne l'apaisait, pas même une ballade sur les remparts de Saint-Malô, ni le fait de travailler à s'en brûler les yeux.

- L'avenir nous le dira,
répondit-il simplement, pragmatique.

Alors qu'il allait partir, Aaron lui demanda comment il allait procéder.


- Oui, avec un Portoloin. Ca ira très bien.


Il prit congé et comptait procéder comme il l'avait prévu. Seulement, le Breton et son Anglais déplorable ne se retrouvèrent pas à Brocéliande, mais ...


- Qu'est-ce que je fous à Rome ???

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Super lawyer on rescue ! (Aarven)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Super lawyer on rescue ! (Aarven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Super Moto de Bilstain.
» Bôn Nouvèl: IFAD USD 10 million rescue package for farmers in Haiti
» cake super facile
» rescue Jack Russel
» Nouveau super pack de clan !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres endroits :: Habitations-