AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Flashback Juin 2015 : Petit malin cherche gros ennuis [Gaspelyne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaspard Grange Date de création : 20/07/2015
Messages : 30

avatar
MessageSujet: Flashback Juin 2015 : Petit malin cherche gros ennuis [Gaspelyne]   Jeu 13 Aoû - 19:29

Le ciel gris de cette journée de juin jurait grandement avec la chaleur qui régnait à l’extérieur du château. Traînant les pieds, les mains dans les poches de son pantalon, un air particulièrement grincheux sur le visage, Gaspard suivait ses camarades vers l’édifice principal. Il venait de passer deux heures interminables à attendre la fin du cours de soins aux créatures magiques,  matière qu’il détestait certainement encore plus que l’étude des Runes, mais à choisir entre ça et l’étude des moldus, la matière la plus inutile de toute l’histoire de la magie, le choix était vite fait. Comment pouvait-on réellement s’intéresser à cette sous-espèce de demeurés ? A cette pensée, il ne put se retenir de soupirer bruyamment sans se soucier de surprendre qui que ce soit. Et qui aurait-il pu déranger ? Enfin qui cela l’aurait-il embêté de déranger plutôt car on ne pouvait pas réellement associer Gaspard et empathie.

Un rayon de soleil perça subitement la masse nuageuse, le forçant finalement à plisser les yeux. Comme si la chaleur ne suffisait pas, il devait maintenant souffrir de l’ensoleillement qui l’éblouissait littéralement. Une main en visière au-dessus de ses yeux, il releva rapidement la tête pour se rendre compte de la distance qui le séparait encore du hall et de la pénombre rafraîchissante. Son regard croisa la silhouette d’Alexis plusieurs mètres devant lui et il fut tentait d’accélérer le pas pour le rejoindre lorsque la quart de géante de Noctua entra dans son champ de vision. En même temps, avec sa taille disproportionnée, difficile de l’ignorer. De tous les hybrides qui arpentaient les couloirs de son école, celle-là et son frère étaient sans aucun doute ceux que le jeune homme supportait le moins. Il ressentait leur intégration à l’institut comme une insulte : les géants étant loin d’être une espèce pourvue d’intelligence, c’était comme si on avait accepté d’inscrire des moldus pour leur enseigner la magie. Une idée stupide et répugnante !

Marchant devant lui, le regard fourrait dans un épais grimoire à la couverture en cuir craquelée, elle semblait ne pas prêter attention à ce qui l’entourait. Quelle idiote ! Ne pouvant s’empêcher de la fixer malgré lui, il soupira bruyamment une nouvelle fois, s’exaspérant de sa présence. Elle n’avait rien fait de spécial et pourtant Gaspard était excédé de supportait la vision d’elle marchant mollement devant lui. Claquant sa langue contre son palais, il accéléra le pas dans l’intention de la dépasser pour se débarrasser d’elle mais une idée germa dans son esprit mauvais.
Doucement, pour ne pas éveiller son attention, il s’approcha à grandes enjambées, un large sourire étirant ses joues. Lorsqu’il passa à côté, il étira son bras dans sa direction et claqua la couverture du livre qu’elle tenait ouvert entre ses mains pour le faire tomber. Satisfait de son geste, il se moqua ouvertement de la jeune fille en faisant quelques pas avant de s’immobiliser pour admirer son œuvre, hilare.

« Quelle idiote ! Tu ne sais pas tenir un livre ? »

Au moment où elle se penchait pour ramasser l’ouvrage, Gaspard le frappa avec son pied pour l’éloigner.

« Oh oh… Pas assez rapide ! »

Elle devait être en pétard, ça, il n’en avait aucun doute et il la savait redoutable en sortilège. Mieux valait peut-être pour lui qu’il s’éclipse illico… Et c’est sans doute ce qu’il aurait fait s’il n’avait pas été aussi vaniteux. Son regard passa du visage furieux de la jeune fille au livre reposant tristement sur le sol. Ses yeux s’agrandir de surprise lorsqu’il découvrit le titre de celui-ci : La culture de la Tentacula vénéneuse pour un usage esthétique par Yolanda Crudelita. Un des bouquins interdits par De Beauregard, écrit par une huitième de harpie ! Avec rapidité, Gaspard s’en empara et relut le titre une seconde fois pour être sûr qu’il ne s’était pas trompé. Mais il n’y avait pas d’erreur.

« J’hallucine… Tu lis un bouquin interdit, alors là, j’en connais une qui va avoir de gros… gros problèmes ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Massardier Emploi : Soigneuse d'ours

Date de création : 21/06/2015
Messages : 141

avatar
MessageSujet: Re: Flashback Juin 2015 : Petit malin cherche gros ennuis [Gaspelyne]   Ven 4 Sep - 18:14

Aujourd'hui Evelyne était aux anges, la bibliothècaire avait eu vent du désir de la jeune fille de s'instruire sur la tristement connu tencacula vénéneuse et lui avait sortie un livre de sa réserve que la demoiselle n'avait encore jamais lut. La quart de géante avait du temps libre et décida d'entamer la lecture de l'ouvrage. Elle pensa alors que le parc serait le meilleur endroit pour apprécier cette magnifique trouvaille. Mais celle ci n'avait pas la patience d'attendre d'arriver à destination pour commencer à lire et elle débuta sa lecture en marchant.

Evelyne avait la particularité d'arriver à lire en marchant et elle le faisait sans buter dans un obstacle. Il fallait dire aussi qu'avec la taille de la jeune fille il était difficile de ne pas la voir arriver de loin et les élèves qu'elle rencontrait en général dans les couloirs s'écartaient instinctivement en la voyant sur leur chemin. Absorbée dans sa lecture Evy ne remarqua pas Gaspard Grange arriver dangereusement dans sa direction. Ci elle l'aurait vus nul doute qu'elle serait partie dans une autre direction. Evelyne éprouvait une haine viscérale pour Gaspard, moins elle le voyait mieux elle se portait, mais il avait fallut que cet imbécile choisissent de nombreuses matières en communs avec la jeune fille.
Tout en lui l'a mettait hors d'elle: son sourire de satisfaction à chaque qu'il préparait un mauvais coup, le son de sa voix tout, absolument tout donner à Evy l'envie de le cogner très fort.

Lorsque celui-ci arriva à sa hauteur il lui claqua son livre entre les mains. Evelyne fut surprise et s'arrêta net en voyant son précieux livre chuter dangereusement sur le sol. Quand elle aperçut le responsable de cette mauvaise farce elle émit un grognement féroce et se pencha rapidement pour ramasser son ouvrage, mais le jeune homme fut plus rapide qu'elle et donna un coup de pied dans l'ouvrage. Evelyne bouillait intérieurement et serra les poings.

- Et toi tu n'es qu'un sombre crétin, je suis sur que tu ne sais même pas lire il ne te sera donc d'aucune utilité, alors rends le moi maintenant ! Dit-elle en tendant le bras

Mais Gaspard était déterminer à l'enquiquiner jusqu'au bout et ne céda pas. Elle le vit écarquiller des yeux devant le titre de l’œuvre. Allons bon qu'est qu'il pouvait bien lui arriver à cet idiot, il n'était pas du genre à s'intéresser à ce genre de lecture.

Evy blêmit  devant ce qu'il venait de lui dire. La jeune fille l'ignorait mais aurait du s'en douter quand Mademoiselle Boisseul l'avait sortie de sa réserve. Elle lui avait dit de faire attention mais la jeune fille n'avait pas réellement pris au sérieux cet avertissement, la bibliothécaire lui demandait toujours de faire attention quand elle empruntait des livres. Si jamais Gaspard aller rapporter à cette garce de Beauregard elle savait que la bibliothécaire aurait des ennuis et cela  Evy ne pouvait le permettre, elle avait beaucoup d'affection pour celle-ci.

La quart de géante se reprit et affronta Gaspard, elle le dominait par sa taille et sa force c'est pour cela qu'elle ne comprenait jamais pourquoi il s’entêtait à la chercher.

Elle eut un petit rire devant le ridicule de son pire ennemi.

- Allons bon tu va faire quoi! Allez voir la directrice comme un petit chienchien pour tout lui dire, tu as raison après tout, avec un peu de chance elle te donnera un su-sucre pour te récompenser !

Elle bomba le torse pour paraître plus imposante encore

- Et tu crois me faire peur avec tes menaces, mon pauvre Gaspard à chaque fois que tu pourrait prouver au monde entier que tu es un homme tu n'en fait rien, tu préfère aller te réfugier dans les jupes de la directrice quel courage ! Je suis sur qu'une nymphe aurait plus de bravoure que toi !

Elle continua à le défier du regard, elle prenait de gros risques mais elle savait pertinemment que Gaspard n'était pas toujours très malin et qu'il suffisait d'effleurer sa fierté pour qu'il parte au quart de tour et c'est exactement ce qu'elle cherchait, avec un peu de chance elle aurait une ouverture et lui reprendrai l'ouvrage mais au moins elle était sur qu'il n'irai pas tout rapporter à la Beauregard pour le moment.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Don't Touch my Brother
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard Grange Date de création : 20/07/2015
Messages : 30

avatar
MessageSujet: Re: Flashback Juin 2015 : Petit malin cherche gros ennuis [Gaspelyne]   Dim 20 Sep - 11:50

Finalement, Gaspard ne passait pas une aussi mauvaise journée que ça. Elle était même excellente. Voir la face d’ogre de cette fille passer du rouge au blanc suffisait à améliorer son humeur. Il fallait dire que c’était plutôt comique aussi, de la voir pâlir comme ça juste pour une histoire de livre alors qu’il n’arrivait en général pas tellement à la perturber avec ces remarques. Le bras tendu en l’air, serrant fermement l’ouvrage qu’il lui avait subtilisé dans la main, le jeune sorcier fit quelques pas en arrière en ricanant, jubilant à outrance. Mais avant qu’il n’ait le temps d’ajouter le moindre commentaire déplaisant, la situation bascula en sa défaveur.

« Sale face de troll ! Je t’interdis de me parler comme ça. »

Rouge de colère, Gaspard avait réduit la distance entre eux et agitait son doigt dans sa direction. Il était vexé par ce que venait de lui dire le quart de géante, en partie parce qu’elle avait vu juste dans ses intentions d’aller tout déballer à la directrice, mais surtout parce qu’elle venait encore de le ridiculiser. Et ça sans se servir de sa baguette.

« Espèce de monstre hideux… Moi ! Moins de courage qu’une nymphe ! Et toi, tu t’es regardé ! Tu ressembles à rien espèce de grande perche ! »

Et comme pour souligner son profond dégout envers sa camarade de classe, Gaspard cracha à ses pieds avant de relever le nez vers elle avec dédain. Il était hors de lui et avait terriblement envie de lui lancer un sortilège pour faire disparaître son sourire narquois. Non seulement cette hybride était beaucoup plus grande que lui en taille, mais en plus, elle ne semblait pas avoir peur de lui. Et même sans ça, qui était-elle pour oser s’adresser à lui de cette manière ? Une moins-que-rien, une erreur de la nature, un déchet… Rien à voir avec lui qui méritait sa place ici.

« Tu sais ce que je vais en faire de ton foutu bouquin ? »

Ne pouvant plus se précipiter dans le bureau de la directrice pour vendre la mèche sans passer pour un idiot, Gaspard avait finalement trouvé une autre idée tout aussi mesquine. Il prit soin de mettre un peu de distance entre lui et le quart de géante avant de jeter le livre de toutes ses forces en l’air au-dessus de sa tête. Puis il sortit rapidement sa baguette et visa l’ouvrage.

« Reducto ! »

Le sort de destruction fila avec célérité au-dessus d’eux en direction de l’objet qui commençait déjà à chuter et l’atteignit sur la tranche. Mais au lieu de voir le livre exploser en confettis de parchemin, le sortilège sembla seulement le propulser un peu plus haut avant qu’il ne redescende de nouveau. Encore raté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Massardier Emploi : Soigneuse d'ours

Date de création : 21/06/2015
Messages : 141

avatar
MessageSujet: Re: Flashback Juin 2015 : Petit malin cherche gros ennuis [Gaspelyne]   Sam 10 Oct - 15:28

Evelyne sourit quand elle s’aperçut que les piques qu'elle avait balancé à l'encontre de Gaspard avait finalement eu l'effet escompté. Elle le regarda s'agiter et s'énerver, son courroux le rendait vraiment ridicule, et elle fut navrée de voir l'absurdité de sa répartie.

-Tu te trompe ! moi au moins je ne ressemble pas un une nymphe toute frêle.

Elle recula d'un pas quand il cracha à ses pieds et fronça les sourcils. Evy ne supportait pas se genre de comportement irrespectueux, mais elle n'eut pas le temps de répliquer que Gaspard avait jeter son livre en l'air et sortie sa baguette. La quart de géante resta inerte redoutant le pire pour son merveilleux ouvrage, elle sursauta quand elle entendit le sort de reducto, mais celle-ci ne put s’empêcher d'exploser de rire quand elle vus le livre rebondir plus haut.

Elle se ressaisit l'espace d'un instant pour récupérer le livre qui faisait une chute libre, elle n’eut qu'a tendre le bras. Elle ne se serai jamais doutée que récupérer son ouvrage auprès de Gaspard aurait était si facile. Elle avait entendu parler de la médiocrité du niveau en sortilège du jeune homme mais n’y avait jamais vraiment accordée plus d'attention que ça, elle le trouvait encore plus bête d'utiliser des sorts contre elle qu'il ne maîtrisait pas.

La quart de géante continua son fous rire en appuyant ses bras autour de son ventre, quand elle réussit à se calmer elle sortie sa baguette rapidement et pointa l'ouvrage, celui-ci disparut instantanément quand elle prononça une formule pour réapparaître sur sa table de nuit dans le dortoir des Noctua où elle le savait en sécurité.

Quand elle arriva enfin à arrêter ses éclats de rire elle se redressa:

- A mon tour maintenant

Elle se jeta sur lui sans crier gare et lui agrippa le col de sa chemise pour le surélever à quelques mettre du sol. Le petit groupe du jeune impudent commença à se disperser. Maintenant qu'elle pouvait le regarder dans les yeux, son visage était emprunt à une colère destructrice. Sans prévenir elle recula sa tête pour la rabattre violemment sur le nez de Gaspard. Il y eu un grand crack. Elle le laissa retomber et le regarda de haut fièrement

- Tu vaut même pas le coup que je sorte ma baguette, puis elle le montra du doigt et sa voix résonna comme un grognement animal, voila comment on fait quand on ne ressemble pas à une nymphe, que je te recroise pas connard.

Puis Evy lui tourna le dos et commença à partit plutôt satisfaite d'avoir donné la correction qui la démangait depuis longtemps à ce crétin.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Don't Touch my Brother
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard Grange Date de création : 20/07/2015
Messages : 30

avatar
MessageSujet: Re: Flashback Juin 2015 : Petit malin cherche gros ennuis [Gaspelyne]   Dim 22 Nov - 20:30

Les éclats de rire de la géante face à lui finirent de le faire sortir de ses gonds définitivement. Il la haïssait, et plus il était confronté à elle plus sa haine prenait de l’ampleur. Non seulement, c’était une aberration de la nature mais en plus elle ne savait pas rester à sa place, dans une grotte sombre et puante avec les siens plutôt que parmi des sorciers comme lui.

Excédé, il la regarda attrapa l’ouvrage interdit en vol avant de le faire disparaître d’un coup de baguette sans qu’il ne puisse rien y changer. Mais il n’eut pas le temps de cracher son venin, que déjà la jeune fille se jetait sur lui, l’empoignant violemment par le col et le soulevant du sol pour le mettre à sa hauteur. L’humiliation était cuisante et la tournure que prenait leur échange commençait sérieusement à le faire paniquer. Enserrant fermement les poignées de la Noctua, Gaspard tenta tant bien que mal de la faire lâcher prise mais sans résultat et il ne put que s’empourprer davantage alors que ses pieds se balançaient frénétiquement dans le vide à la rechercher de la terre ferme.

« Lâche-moi sale monstre ! »

Pour toute réponse, la géante lui décocha un violent coup de tête, venant écraser son front contre son nez. Un craquement se fit entendre, et il sentit une atroce douleur le submerger tandis qu’elle relâchait sa prise pour le laisser s’effondrer sur le sol. Il avait le nez cassé, son sang coulait abondamment de ses narines. Elle l’avait frappé, au visage en plus. Interdit autant qu’effrayé, il la fixa sans rien dire la bouche grande ouverte et les mains contre son nez.

« TU… TU M’AS PETE LE NEZ ? »

Un rapide regard autour de lui lui dévoila que sa bande avait filé, le laissant seul face à la géante. Effondré sur ses fesses, il rampa en arrière avant de parvenir à se relever.

« Ça ! TU VAS ME LE PAYER ! » hurla-t-il en la pointant du doigt pour finir par se mettre à courir en direction du château sans se retourner.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
pure-blood
Oh, I'm sorry. You forgot you only exist to me when I need something. No one is perfect except me.
©️ by tik tok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Flashback Juin 2015 : Petit malin cherche gros ennuis [Gaspelyne]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flashback Juin 2015 : Petit malin cherche gros ennuis [Gaspelyne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» jeudi 18 juin 2015
» News du mois de Juin 2015
» Belle étalon cherche femme...xD
» Un gros merci à tous les membres!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie Beauxbâtons :: A l'extérieur :: Les Jardins-