AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tester les limites - Margot/Elyon & libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 695

avatar
MessageSujet: Tester les limites - Margot/Elyon & libre   Mer 6 Avr - 7:26

Comme elle avait accepté, Goulven avait transplané avec Margot De Bret sans attendre, avec son paquet sous le bras. Tant pis si cela n'était pas prévu aujourd'hui. Tant pis si ça chamboulait les plans de la sorcière du Grand Conseil.
Il était temps ... Il était temps qu'elle comprenne les conséquences de ses actes et de son laisser-faire. Si après ça, elle continuait et se targuait d'agir "pour le plus grand bien" alors c'était qu'elle était perdue pour de bon et une ennemie de surcroît.

La plus offensée des hybrides de sa connaissance n'était pas Elyon Sombrelune qui n'avait eu que le privilège de voir ses écrits censurés et sa baguette confisquée. Mais c'était la plus à-même à parler à la jeune femme qui l'accompagnait. Il ne s'attendait évidemment pas à ce que l'Ecossaise lui ouvre avec plaisirs et il se doutait que ce serait dur pour elle.

Il sonna et attendit, la porte s'ouvrit sur une petite jeune femme brune aux yeux bleus, la toisons ébouriffée. Elle était vêtue d'une robe de sorcière saphir et avait jeté sur ses épaules un plaid de laine noir. Elle allait visiblement envoyer le breton "se faire voir chez les Trolls" mais avant qu'elle n'ouvre la bouche, il avait anticipé et coupé la parole de l'écrivain.

- Bonjour Elyon. J'ose te prendre un peu de temps, je suis accompagnée de Margot de Bret, du département de la surveillance magique. Attend avant de dire quoi que ce soit, s'il te plaît.
Cette personne a partagé avec moi son point de vue ce matin, et je trouverais intéressant que tu l'entendes et éventuellement que tu lui dises ce que tu en penses ...


La jeune femme paraissait à bout de force et ce n'était pas dit qu'elle accepte, mais il lui donnait aussi la chance de toucher, peut-être, quelqu'un du gouvernement.
Elle se poussa finalement pour les laisser entrer.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyon Sombrelune Emploi : Ecrivain

Date de création : 24/01/2015
Messages : 260

avatar
MessageSujet: Re: Tester les limites - Margot/Elyon & libre   Mer 6 Avr - 8:07

Ces derniers temps, l'écrivaine ne sortait guerre et voyait de moins en moins de monde. C'était un fait, Elyon s'enfonçait dans la déprime peu à peu, meurtrie en plusieurs points, blessée et vulnérable, sans baguette ... L'année avait été agitée, de la mort de son père, lui conférant un nouveau statut au sein du clan, à sa rencontre avec Yngvar, en passant par la censure, pour finir avec le retrait de sa baguette. Que ce soit les bonnes ou les mauvaises choses, l'Ecossaise avait juste envie que ça s'arrête. Elle tenait seulement grâce à la présence d'Irmine et à celle de Jenna et c'était d'ailleurs bien ce qui la retenait ici.
Elle avait perdu du poids, elle qui n'était déjà pas bien épaisse et faisait peine à voir. Sa seule occupation maintenant consistait à s'entraîner à la magie intuitive. Elle progressait. Hier une plante carnivore avait baillé devant elle, elle ne savait pas comment elle devait le prendre.

Alors quand Goulven Le Guerrec sonna, elle soupira de lassitude. Ce n'était pas le moment. D'ailleurs, ce n'était jamais le moment pour lui. Le breton l'agaçait, autant parce qu'il importunait Irmine que cette dernière y était attachée, chose incompréhensible pour elle. L'Ecossaise qui ne s'appuyait pourtant pas sur des préjugés d'habitude avait pourtant décidé qu'elle ne s'entendrait jamais avec lui dès le premier soir qu'ils avaient passé ensemble. Il n'était pas associé à des bons souvenirs pour elle, et elle avait Irmine trop souvent peinée à cause de lui.
Et en plus, il était accompagné. Assez mal.

Elle allait lui répondre qu'il était hors de question pour elle de recevoir une raclure du Grand Conseil, mais il lui coupa la parole.
Elyon voyait bien la manoeuvre du jeune homme, elle le connaissait et elle savait ou il voulait en venir, elle n'était cependant pas sûre d'avoir envie de consacrer de l'énergie à cela.

Devinant qu'il ne la lâcherait pas, elle se poussa pour les faire entrer.
Elle ne prévint pas que la porte était basse ni qu'il y avait une petite marche derrière alors il manqua de tomber et cela la fît sourire, elle ne s'excusa ni ne s'inquiéta pour lui, puis ferma la porte sur eux.
Sa maison était plutôt cossue, assez dépourvue de décoration mais fort remplie de plante. La part belle était donnée aux livres posés dans des étagères creusées dans des niches à même le mur, Pas de tableaux, pas de photos de famille. Elle n'avait pas de cheminée, mais le poêle était encore tiède. Les mur étaient légèrement incurvé et donnaient l'impression d'être dans un trou.
Une large porte transparente donnait dans un jardin abrité par un saule pleureur scintillant, une espèce qui ne poussait qu'ici, et que l'Ecossaise adorait pour la douce lumière qu'il renvoyait la nuit et les jour de pluie.
La pièce principale comportait deux ouverture, une sur la cuisine, et une sur une chambre.
L'endroit était légèrement encombré, les meubles semblaient trop gros pour la taille de la pièce. Contre le seul mur libre, une harpe était posée, mais à voir la couche de poussière elle n'avait pas servie depuis longtemps.

Elle les précéda au salon et s'arrêta au centre de la pièce, mais ne les invita pas à s'asseoir pour autant. Pas plus qu'elle n'avait l'intention de leur préparer un thé.
L'Ecossaise croisa les bras devant Margot De Bret, et montrait qu'elle ne l'impressionnait pas. C'était faux, elle se sentait petite et vulnérable devant elle.
Elle lui dît un signe de tête. Qu'avait-elle à lui dire ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Never, ever let anyone tell you what you can or can't do. Prove the cynics wrong. Pity them for they have no imagination. The sky's the limit. Your sky. Your limit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margueritte de Bret Emploi : Grand Conseil. (Conseillère) Département de la Défense et surveillance magique

Date de création : 28/02/2016
Messages : 64

avatar
MessageSujet: Re: Tester les limites - Margot/Elyon & libre   Mer 6 Avr - 8:57

Bon. Alors le moment était venu, c'est cela ? Peu importe. Il fallait bien que cela vienne un moment où un autre. Par contre, mon petit Goulven, la prochaine fois que tu me transplane sans me prévenir, ça va très mal se passer pour toi, je te préviens d'avance.
Alors... avec qui aurais-je le plaisir de parler aujourd'hui ? Il y a malheureusement tellement de personnes qui se montrent contre le Gouvernement, c'est... dommage. Mais pas tellement embêtant, pour le moment.

Puis soudain, elle apparaît. Son visage, il me dit quelque chose. Goulven a sûrement fait un très bon choix. Enfin, "très bon", tout est relatif. Elle n'a pas l'air en superbe forme non plus, loin de là. Et pour alimenter le tout, il ne la laisse même pas parler.

- Bonjour Elyon. J'ose te prendre un peu de temps, je suis accompagnée de Margot de Bret, du département de la surveillance magique. Attend avant de dire quoi que ce soit, s'il te plaît.

Cette fois-ci, c'est moi qui ne le laisse pas continuer. Je ne supporte pas un tel manque de respect.

- Le Guerrec, c'est "Département de la Défense et de la Surveillance Magique". Le "Défense" est quand même le plus important, surtout en ces temps-ci.


Mais peu importe. Il n'a pas l'air d'y faire trop attention. Alors je suis, sans rien dire. On entre... tiens ! L'intérieur de la maison est encore plus.. déprimant que la femme elle-même. C'est... plutôt intéressant. On entend souvent "on reconnaît un homme à son jardin", moi je reconnais surtout une femme à son salon, sur le coup.
Mais ce n'est pas une raison pour faire l'hypocrite, voyons.

- C'est très... intéressant, comme style.

Pas d'hypocrisie on avait dit !...

Tout le monde se regarde, personne ne parle, je crois que c'est alors à mon tour de monter sur scène, on évite d'entrer par le côté jardin, par contre.. ça risquerait d'être pire encore.

- Bon. Je crois que c'est à moi. (Allez, un petit éclaircissement de gorge, pour la route ? Cela fait toujours un petit effet.) Je "dois" (Ricanement.) donc vous répéter ce que j'ai dis, plus tôt dans la journée, à notre ami commun, Mr Le Guerrec. (Et hop, roulement des yeux.) Allons-y. Donc... pour moi, mais malheureusement pas pour vous, le Gouvernement dont je fais partie, à mon ultime satisfaction, fait ce qu'il a à faire, concernant les hybrides, et concernant tout le reste, en sa globalité. Il fait ce qu'il y à a faire, que vous le voyiez ou non, c'est le cas. Mëme si cela peut vous paraître... hostile ? Mauvais ? Dérangeant ? ... Ou pas.

Et un petit regard vers Goulven. Ça te va ? J'ai fais ma part du marché ? Tu croyais que me faire voir une pauv' écrivaine totalement fatiguée de vivre et qui contient une grand haine contre le Grand Conseil, ça me dérangerait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyon Sombrelune Emploi : Ecrivain

Date de création : 24/01/2015
Messages : 260

avatar
MessageSujet: Re: Tester les limites - Margot/Elyon & libre   Dim 24 Avr - 15:10

HJ : Je me permets de contrôler légèrement Goulven dans ce post car c'est mon double compte. Tu pourras répondre après ce post Wink

Elle ne fît rien quand la jeune femme la complimenta ironiquement sur son intérieur. Depuis qu'elle avait pénétré dans les lieux, elle ne se sentait plus chez elle. Elle se demandait vraiment ce qu'elle avait à dire, mais connaissant Goulven, elle en avait une petite idée. L'Ecossaise sentait le regard du breton vrillé sur elle mais faisait mine de ne pas le sentir.

Et puis, elle se prit les paroles de Margot de Bret en pleine gueule. Ses yeux, si c'était possible, auraient pu rougeoyer de colère, une colère intérieure qui grondait mais dont elle ne laissait rien paraître. Le jeune la connaissait bien, il savait que lorsqu'elle ne disait rien, c'était plutôt mauvais signe. Elle le sentit passer derrière elle et poser une main sur son épaule en guise de soutien. Ca lui suffit pour lui donner la force de lever la tête et d'affronter le regard de la sorcière.


- Hostile ? Mauvais ? Dérangeant ? Si peu. J'étais une auteure reconnue et je commençais à vivre de l'écriture. Le jour où mon hybridation a été découverte, mes livres ont été critiqués, il est difficile pour moi de ne pas faire de rapprochement. On m'a retiré ma baguette, le droit fondamental d'un sorcier est d'en posséder une ! Comment ne pourrais-je pas trouver cela injuste ? Et encore, je rapporte à moi, mais nous sommes des dizaines à vivre ça.

Elle tentait de rester calme et ralentit sa respiration.

- Tu te fourvoies complètement, dit-elle dans un murmure. Ce que le gouvernement fait n'est pas juste, et injustifié.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Never, ever let anyone tell you what you can or can't do. Prove the cynics wrong. Pity them for they have no imagination. The sky's the limit. Your sky. Your limit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margueritte de Bret Emploi : Grand Conseil. (Conseillère) Département de la Défense et surveillance magique

Date de création : 28/02/2016
Messages : 64

avatar
MessageSujet: Re: Tester les limites - Margot/Elyon & libre   Dim 24 Avr - 17:50

Je ne sais pas pourquoi, j'étais persuadée d'avance qu'il m’amènerait chez des gens comme elle. Je vois la haine la plus totale dans ses yeux, c'est réellement incroyable. Comment imaginer cela ? Que des gens puissent être tant guidés par leur colère, qui sont tellement remplis de colère et pour quoi ? Cela ne sert à rien, c'est fou. Ils ne font que s'aveugler la face...

- Calmez-vous, demoiselle, je vous en prie. Ce n'est pas la peine de se mettre dans des états aussi forts. (Margueritte restait totalement impartiale, le regard serein et les mains le long de son corps. Son expression aussi calme était même plutôt étrange.) Nous ne faisons que discuter. Il faut vous mettre dans votre époque. Certes votre baguette vous a été retirée quand nous avons découverts votre.. hybridation. (Elle prononça ce mots avec une expression de dégoût innommable, en plissant le nez et entrouvrant les lèvres.) C'est qu'il y a eu des raisons. De vos jours, les hybrides sont soit disant malmenés. Essayez de contextualiser. Pourquoi en sommes nous arrivés là ? Il y a forcément eu un événement. Trouvez-le, comprenez-le, puis alors comprenez-vous vous même.

Après le dégoût vint la pitié. C'était ainsi que je la regardais alors. Avec une expression de pitié la plus profonde. Comment se faisait-il que des gens puissent encore être ainsi... Comment...

- De même, je vous prie de rester sur le vouvoiement, nous restons entre personnes plus ou moins civilisées, à ce que je sache. Alors comportez-vous en tant que telle, Mademoiselle Sombrelune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 695

avatar
MessageSujet: Re: Tester les limites - Margot/Elyon & libre   Lun 25 Avr - 21:38

Goulven savait qu'il en demandait beaucoup à Elyon mais il était loin de se douter qu'elle était à bout de forces. Cependant, il tiqua quand il la vit tourner son regard vers le sol et prit l'initiative de passer derrière elle afin de lui témoigner son soutien, par un geste simple. Il lui semblait important qu'elle parle à Margot De Bret.

Comme il la connaissait, il savait qu'elle prenait beaucoup sur elle en cet instant et il admira son calme apparent bien qu'il savait qu'à l'intérieur d'elle, elle bouillait. Il s'éloigna un peu pour la laisser répondre et il trouva ses mots justes. En cet instant, il ne regrettait pas d'avoir amener Margot ici. S'il y avait bien une personne qui pouvait faire changer la faire changer d'avis, c'était Elyon.

Mais Margot refusa par son attitude d'entendre les paroles de l'Ecossaise. Goulven décida d'intervenir, ne tolérant pas ce ton condescendant employé contre celle qui était, malgré tout, une amie.

- Elyon tutoie tout le monde, n'y voyez pas là un manque de respect. Après tout, le tutoiement, c'est quelque-chose de typiquement français, non ? Bref.

Il revint vers Elyon et se plaça à côté d'elle.

- Un contexte, des faits, je pourrais vous en trouver à la pelle. Je pourrais même trouver de quoi charger les né-moldus, les sang-mêlés ... les hybrides, ce sont vos boucs émissaires. Même les statistiques d'avant les premières mesures ne jouent pas la faveur de votre opinion.

Pour le coup, Goulven était plus énervé qu'Elyon.

- J'ajouterai une chose. Elyon est une sorcière, plus talentueuse que moi et sans doute que vous. Parlez lui comme à une sorcière, et non comme à une enfant ou ... un animal. Elle vit dans le même monde que vous.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyon Sombrelune Emploi : Ecrivain

Date de création : 24/01/2015
Messages : 260

avatar
MessageSujet: Re: Tester les limites - Margot/Elyon & libre   Lun 25 Avr - 22:04

Pour Elyon, c'était inutile. Jamais la jeune femme ne voudrait entendre raison. Goulven aurait beau lui déballer tout l'historique depuis l'Antiquité, cela ne servait à rien.
Elle avait cessé de lutter contre le défaitisme qui la caractérisait habituellement. Elle s'était résignée, d'une certaine manière, bien qu'elle n'acceptait toujours pas son sort.

Elle allait parler, mais Goulven lui coupa la parole en disant quelque-chose de tout à fait éloquent. Elle ne se serait pas mieux exprimée sur ses propres sentiments. Elle ne lâcha pas le regard de la jeune femme et hocha la tête aux paroles de l'avocat.

- Ca ne m'arrive pas souvent de le dire le concernant, mais il a raison. Tu sais, ce genre de chose, ça s'est déjà vu ailleurs, pas si loin que ça. Et il n'y a pas si longtemps non plus. Je ne vais pas vous faire un cours d'histoire hein, c'est plutôt son truc à lui.

Elle désigna le jeune homme d'un signe de tête.

- Mais maintenant, je vais te demander de sortir de chez moi. Il me reste un peu de fierté, et ton attitude, c'est plus que je ne peux tolérer.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Never, ever let anyone tell you what you can or can't do. Prove the cynics wrong. Pity them for they have no imagination. The sky's the limit. Your sky. Your limit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margueritte de Bret Emploi : Grand Conseil. (Conseillère) Département de la Défense et surveillance magique

Date de création : 28/02/2016
Messages : 64

avatar
MessageSujet: Re: Tester les limites - Margot/Elyon & libre   Lun 25 Avr - 23:27

Un air dépité ? Cela ne changera rien aux deux enfants face à toi, Margot, et tu le sais bien.

- Ecoutez, je ne comptais pas vous faire entendre raison, de toute façon. Autant à M. Le Guerrec qu'à vous, Mademoiselle Sombrelune. On m'a "demandé" (Petit rire, forcé, évidement.) de venir ici, pour vous parler, pour vous exposer mon point de vue. Je l'ai fais. J'ai suivis. Qu'est-ce que vous voulez que je fasse de plus ? Je connais l'histoire, moi aussi. J'ai un époux historien. Je n'ai rien de vraiment spécial contre vous, mademoiselle, alors tachez que cela reste ainsi. Et en aucun cas je vous parle comme à un animal. Je vous considère comme une sorcière, rien de moins, rien de plus.

Tu jettes un oeil à Elyon, puis à Goulven. Tu as fais ce que tu as pu. Il est des jours où tu ne peux rien faire de vraiment décisif, Margot, tu devrais le savoir mieux que quiconque.

- Je vais alors vous laisser, si ma présence vous dérange. Mademoiselle Sombrelune, M. Le Guerrec....

Sur ce, la jeune femme rousse se retourna vers la sortie.

- Nous nous reverrons.

Et sur ces paroles, elle rejeta sa chevelure en arrière et transplana, toujours son livre à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tester les limites - Margot/Elyon & libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tester les limites - Margot/Elyon & libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elyon (Witch) [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bois-Doré :: Habitations-