AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entretient gouvernemental. 1.0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Margueritte de Bret Emploi : Grand Conseil. (Conseillère) Département de la Défense et surveillance magique

Date de création : 28/02/2016
Messages : 64

avatar
MessageSujet: Entretient gouvernemental. 1.0   Mer 24 Aoû - 22:25

La rentrée des jeunes sorciers avait commencé il y a de cela quelques jours. Peu à peu, les premières années prenaient leurs marques, gardant dans le profond de leur cœur ce sentiment d’idéalisme, qu’ils n’allaient pas tarder à perdre, face à cet univers inconnu et si attendu ; peu à peu, les autres se demandaient quels sombres changements il allait encore se produire… ; Peu à peu, la Sorcière se demandait pourquoi on lui avait confié cette tâche indigne de son talent…

Le chef de son département l’avait appelé quelques jours auparavant. Elle allait devoir se rendre à l’Académie Beauxbâtons, afin de calmer les ardeurs des plus âgés. Pourquoi elle ? Elle qui était en train de faire passer des lois de protections à son Département ; elle qui faisait tant pour accentuer encore plus la ségrégation face aux hybrides, elle devait aller les calmer ? Quelle ironie. Mais bon. Ces ordres venaient d’en haut, elle ne pouvait qu’écouter et faire ce qu’on lui demandait de faire.

Le jour-J arriva. Elle était toujours aussi lasse, mais préparée. Elle s’était vêtue d’une longue robe de couleur rouge, comme à son habitude. La Sorcière prépara ses dernières affaires, buvant au passage un café brûlant en toute vitesse, puis transplana pour arriver dans un gros bruit devant les grilles de l’Académie. Un cercle se créa alors autour d’elle, les étudiants craintifs de cette inconnue qui venait d’arriver chez eux. Elle les observait, impassiblement, tout en imaginant la réaction qu’elle aurait eu, bien des années auparavant, quand elle était élève ici… Un sourire mauvais se dressa alors sur son visage, avant de se diriger vers le réfectoire.


Tout était déjà prêt. Une salle lui avait été prêtée. Les deux places étaient déjà préparées. À celle de la Conseillère se trouvait quelques feuilles, une plume et de l’encre et une tasse de thé. Délicate attention. Elle roula des yeux, puis sorti pour le bureau de la Directrice afin de la saluer… rapidement. Elle n’avait pas que ça à faire. Elle se mit au travail. Il avait été fait circulé une liste d’inscriptions. Parfait… Elle s’installa confortablement, alors que la première heure approchait. Un jeune homme arriva. Ils se saluèrent, sans que la femme ne daigne se lever, bien évidemment, puis il s’assit.

- Bon… pouvons alors commencer. Mon nom est Margueritte de Bret, j’ai été envoyée ici par le Grand Conseil, dont je fais partie, en tant que Conseillère du Département de la Défense et de la Surveillance Magique.

La jeune femme regarda un instant autour d’elle, les yeux se baladant sur la salle et ses décors, tout en gardant son sourire chaleureux sur les lèvres. Heureusement, elle savait bien cacher ses véritables émotions derrière un air très aimable et ouverte.

- J’ai été étudiante ici, il y a… pas mal de temps. Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas rendue dans ces lieux, ça fait du bien… (Un léger soupir pour accentuer ce faux-semblant de tristesse nostalgique, puis elle releva les yeux.) Bon, bon, vous savez pourquoi je suis là, vous êtes un jeune homme en fin de parcours, à l’Académie, vous semblez plutôt rapide. Je suis ici pour répondre aux heurts qu’il y a eu les années précédentes. J’ai entendu dire qu’il y avait eu pas mal de problèmes au sein de l’Académie, vous avez beaucoup fait parler de vous au Grand Conseils, vous savez ? (Un léger rire s’échappa de sa gorge, alors que son regard se baissait sur sa montre. Rien que quelques minutes s’étaient écoulées. Bon sang…) Alors on va faire simplement, vous poserez les questions, et j’y répondrai.

Un sourire plus intense et faussement chaleureux se dessina sur ses lèvres. Elle attrapa la plume, trempa le bout dans l’encre, et écouta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Dupont Date de création : 26/06/2015
Messages : 99

avatar
MessageSujet: Re: Entretient gouvernemental. 1.0   Jeu 25 Aoû - 15:34




Entretien individuel


feat Maxime & Margueritte

     
Maxime venait d'entrer depuis peu en 6e année à l'académie Beauxbâtons. Il aurait bien aimé ne pas y retourner, à cause des fichues mesures anti-hybrides, mais il n'allait pas se laisser abattre, ça non. Surtout après ce qu'il avait fait l'année précédente pour les réintégration d'Alix.

On leur avait annoncé qu'une jeune femme du Grand Conseil viendrait répondre à leurs questions lors d'un entretien individuel. Ou plutôt leur dire que les hybrides n'étaient pas admis ici et dans le monde sorcier. Ce qu'il n'admettait pas, étant lui-même un hybride triton.

Alors qu'il était avec quelques amis, la jeune femme apparut dans une magnifique robe rouge, regardée bizarrement par divers élèves, notamment les plus jeunes. Elle se dirigea ensuite vers la salle d'étude des objets magiques, lieu des entretiens avant d'en ressortir puis d'y re-rentrer.

Maxime arrêta ses blagues et entra à son tour dans la salle. Il y avait une table avec deux chaises face à face. La jeune femme du Gouvernement avait une tasse de thé, des feuilles et une plume. Eux, ils n'avaient évidemment le droit à rien du tout... Elle le salua sans se lever puis le laissa s'asseoir avant de dire:


- Bon… pouvons alors commencer. Mon nom est Margueritte de Bret, j’ai été envoyée ici par le Grand Conseil, dont je fais partie, en tant que Conseillère du Département de la Défense et de la Surveillance Magique.

Elle regarda autour d'elle ensuite tout en souriant. Elle ajouta ensuite:

- J’ai été étudiante ici, il y a… pas mal de temps. Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas rendue dans ces lieux, ça fait du bien…

Elle soupira un peu avant de relever les yeux et d'ajouter:

Bon, bon, vous savez pourquoi je suis là, vous êtes un jeune homme en fin de parcours, à l’Académie, vous semblez plutôt rapide. Je suis ici pour répondre aux heurts qu’il y a eu les années précédentes. J’ai entendu dire qu’il y avait eu pas mal de problèmes au sein de l’Académie, vous avez beaucoup fait parler de vous au Grand Conseils, vous savez ?

Evidemment, elle tentait de le flatter mais ça ne marcherait pas avec lui, surtout qu'il ne cachait pas ses écailles. Et puis il était fier d'avoir aider à réintégrer Alix, même avec beaucoup de bruit et une sur-médiatisation possible. La femme rit un peu regarda sa montre puis dit:

Alors on va faire simplement, vous poserez les questions, et j’y répondrai.

Elle sourit, attrapa la plume et attendit que le jeune homme démarre l'entretien. Elle devait se douter qu'il y irait fort... Aussi, il commença ainsi:

-Vous répondrez vraiment à toutes mes quesions? Donc je voudrais savoir, pour commencer: pourquoi tant de répression contre les hybrides? Ils ne font rien de mal...

Comme dit plus haut, il ne cachait pas en être un et ça se voyait en plus sur lui, en cette fin d'été.


made by guerlain


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
©️ OMEGA
I love that girl in secret but I'm acting like a lover!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margueritte de Bret Emploi : Grand Conseil. (Conseillère) Département de la Défense et surveillance magique

Date de création : 28/02/2016
Messages : 64

avatar
MessageSujet: Re: Entretient gouvernemental. 1.0   Jeu 25 Aoû - 16:21

La jeune Sorcière hocha lentement la tête, puis la pencha légèrement sur la gauche, pendant que le jeune homme posait sa question. Elle l’observa plus en détail, tout en réfléchissant au sens de sa question. Elle remarqua alors quelque chose qu’elle n’avait pas encore vu sur ce jeune homme. Et pourtant, il semblait arborer cette malédiction avec fierté. C’était plutôt étonnant. Mais bon, à cet âge, tous les jeunes veulent faire leur rebelle, sans réfléchir même au sens de leurs actes. C’était un hybride, sûrement à sang triton. Evidemment, elle ne soulignerait pas ce fait. Elle n’était pas idiote, cela serait encore une preuve de discrimination.

- Bien sûr que je réponds à tout, hmm... (elle regarda un instant sa liste.) Maxime. Oui, permettez que je vous appelle Maxime ? Bien. Quoi qu’il en soit, si je n’avais pas voulu répondre à toutes les questions, je ne serais pas venue faire des entretiens individuels… J’aurais fait une conférence de presse, ou n’importe laquelle des autres astuces de tous ces bureaucrates vils et perfides…

Comble de l’ironie, ça… « Des bureaucrates vils et perfides » ? Tu me fais rire, ma pauvre Margot. C’est exactement ce que tu es. Tu es même bien pire. Tu es une bureaucrate vile, perfide et qui ne le montre pas aussi facilement. Tu es douée, trop douée. C’est là où est ta plus grande arme.

- M… Notre gouvernement, ou plutôt la politique que nous menons, ne s’attaque, je vous rassure, pas spécialement contre les hybrides. Bien sûr, ils en subissent les conséquences. Mais je vous rassure, des sang-purs et sang-mêlés en sont aussi « les proies ». Mais néanmoins, ce sont des conséquences justes. Si nous faisons cela, Maxime, c’est pour votre bien, à vous et vos camarades. Nous n’avons rien contre les hybrides en particulier. Nous en avons pour la Défense de notre Nation. Les autodafés qui ont été trop vivement exhibés et critiqués sont pour éviter que le Mal ne se propage. C’est pour votre sécurité. Pour garder les âmes et les êtres du côté du Bien. Il ne s’agit pas d’endoctriner qui que ce soit, ou de jeter aux cachots d’autres personnes, et surtout pas une catégorie bien particulière…

Langue de bois ? C’est comme ça qu’on appelle ton discours, petite ? Répéter les mêmes choses, en changeant les mots, mais de sorte à ce qu’on croit à ce que tu dis. Ça marchera pour les plus jeunes. Mais des gamins comme celui qui vient te voir, crois-tu que ça changera leur mentalité ? Il est toujours bien d’essayer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Dupont Date de création : 26/06/2015
Messages : 99

avatar
MessageSujet: Re: Entretient gouvernemental. 1.0   Ven 26 Aoû - 11:15




Entretien individuel


feat Maxime & Margueritte

     
Maxime venait de poser une question. Sa première question. Il avait demandé si elle répondrait à tout. Puis il avait posé sa question sur la répression des hybrides vu qu'ils ne faisaient rien de mal. Elle répondit:

- Bien sûr que je réponds à tout, hmm...

Elle regarda une liste et dit:

Maxime. Oui, permettez que je vous appelle Maxime ? Bien. Quoi qu’il en soit, si je n’avais pas voulu répondre à toutes les questions, je ne serais pas venue faire des entretiens individuels… J’aurais fait une conférence de presse, ou n’importe laquelle des autres astuces de tous ces bureaucrates vils et perfides…

Bien. Une vraie femme qui cachait bien son jeu. Il avait quand même hoché la tête quand il lui avait demandé si elle pouvait l'appeler Maxime. Elle répondit ensuite à la question ainsi:

- M… Notre gouvernement, ou plutôt la politique que nous menons, ne s’attaque, je vous rassure, pas spécialement contre les hybrides. Bien sûr, ils en subissent les conséquences. Mais je vous rassure, des sang-purs et sang-mêlés en sont aussi « les proies ». Mais néanmoins, ce sont des conséquences justes. Si nous faisons cela, Maxime, c’est pour votre bien, à vous et vos camarades. Nous n’avons rien contre les hybrides en particulier. Nous en avons pour la Défense de notre Nation. Les autodafés qui ont été trop vivement exhibés et critiqués sont pour éviter que le Mal ne se propage. C’est pour votre sécurité. Pour garder les âmes et les êtres du côté du Bien. Il ne s’agit pas d’endoctriner qui que ce soit, ou de jeter aux cachots d’autres personnes, et surtout pas une catégorie bien particulière…

Pas que les hybrides? Elles étaient où les mesures anti-sang mêlées ou autre? Il ne voyait que celle anti-hybrides de son côté. Heureusement qu'il ne s'était pas fait trop remarquer, sauf la fois où il avait fait du vacarme pour la réintégration d'Alix. Car ces farces, elles étaient tournées vers tout le monde, pas que les professeurs ou autre. Il garda son calme et dit:

-Vraiment? Et c'est quoi le Bien et le Mal pour vous ou votre gouvernement?

Pour lui, c'était des notions clairs mais il avait hâte de voir la réponse qu'elle lui donnerait. Encore une réponse toute faite sûrement...

made by guerlain


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
©️ OMEGA
I love that girl in secret but I'm acting like a lover!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margueritte de Bret Emploi : Grand Conseil. (Conseillère) Département de la Défense et surveillance magique

Date de création : 28/02/2016
Messages : 64

avatar
MessageSujet: Re: Entretient gouvernemental. 1.0   Ven 26 Aoû - 12:26

Le Bien et le Mal ? Le jeune homme touchait un point important, un point essentiel, de son époque. De ce temps, tout le monde utilisait Bien, Mal, comme il le voulait. La Sorcière sourit, hochant lentement du chef.

- Je ne vais par contre pas pouvoir répondre qu’à une des deux questions posées. Vous comprendrez pourquoi très vite : je suis ici au nom du gouvernement actuel, je suis ici en tant que Conseillère, non en tant que Margueritte de Bret. Donc je vais exposer la vision manichéenne de mon gouvernement, pas de ma personne.

Si elle se mettait à exposer son Bien, son Mal, tout cela pourrait se passer… plutôt mal, la discussion continuer en débat violent, le débat continuer en meurtre, le meurtre continuer en insurrection, l’insurrection continuer en purification exterminatrice. Autant dire que ça pourrait mal aller, en grand euphémiscien que je suis…

- Etrangement, c’est toujours le Mal qui est le plus facile à décrire. Le Mal serait alors un écroulement total de nos conditions de vie, la guerre, l’anarchie si vous voulez. Une absence totale de règles, de lois, approuvées par le peuple et qui maintiennent notre Nation plus ou moins en équilibre. Alors, le Bien c’est totalement l’inverse : c’est ce qui permet que tout cela tienne. C’est la justice, c’est la liberté, c’est l’égalité. C’est ce qui permet la grande et magnifique diversité de Brocéliande. Et c’est ce que rejettent malheureusement de nombreuses personnes. C’est ce que vous, pardonnez-moi si je me trompe, reprochez à notre Gouvernement de bafouer. Et pourtant… (Elle haussa les épaules, baissant un instant les yeux.) et pourtant non. Nous faisons tout pour maintenir ce « Bien », qui est, soit dit en passant, une version très simplifiée de la réalité… Mais bon, ce n’est pas à moi qu’il faut s’adresser pour cela… Ça relève plutôt de la philosophie..

Elle se frotta la tête, ça finirait par lui donner un mal de crâne énorme si elle se penchait sur le sujet, elle le sentait déjà venir…

- Mais j’ai l’impression que pour vous, c’est aussi très clair. Pourriez-vous m’exposer vos définitions, à vous, Maxime ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Dupont Date de création : 26/06/2015
Messages : 99

avatar
MessageSujet: Re: Entretient gouvernemental. 1.0   Lun 29 Aoû - 16:27




Entretien individuel


feat Maxime & Margueritte

     
Maxime avait écouté le discours de la jeune femme puis lui avait demandé ce qu'était le Bien et le Mal pour elle ou son gouvernement.Pour lui, c'était des notions clairs mais il avait hâte de voir la réponse qu'elle lui donnerait. Encore une réponse toute faite sûrement... Elle sourit, hocha la tête et dit:

- Je ne vais par contre pas pouvoir répondre qu’à une des deux questions posées. Vous comprendrez pourquoi très vite : je suis ici au nom du gouvernement actuel, je suis ici en tant que Conseillère, non en tant que Margueritte de Bret. Donc je vais exposer la vision manichéenne de mon gouvernement, pas de ma personne.

Oui, bien sûr, c'était évident. De toute façon, peu importe ce qu'elle dirait, il ne saurait sûrement pas d'accord avec elle. Cette femme était là pour une raison et il le savait bien. Il fallait "recadrer" les élèves ou plus rien n'irait. Maxime était en 6e année et c'était un hybride, il savait donc ce qui risquait d'arriver si elle aurait donné son propre avis. Déjà que celui du gouvernement risquait de ne pas lui plaire... Elle dit donc:

- Etrangement, c’est toujours le Mal qui est le plus facile à décrire. Le Mal serait alors un écroulement total de nos conditions de vie, la guerre, l’anarchie si vous voulez. Une absence totale de règles, de lois, approuvées par le peuple et qui maintiennent notre Nation plus ou moins en équilibre. Alors, le Bien c’est totalement l’inverse : c’est ce qui permet que tout cela tienne. C’est la justice, c’est la liberté, c’est l’égalité. C’est ce qui permet la grande et magnifique diversité de Brocéliande. Et c’est ce que rejettent malheureusement de nombreuses personnes. C’est ce que vous, pardonnez-moi si je me trompe, reprochez à notre Gouvernement de bafouer. Et pourtant…

Exact. Pour lui et ses "amis", c'était le Gouvernement qui instaurait le Mal et bafouait les libertés. Mais passons... En effet, la conseillère haussa les épaules et baissa un instant les yeux avant d'ajouter:

et pourtant non. Nous faisons tout pour maintenir ce « Bien », qui est, soit dit en passant, une version très simplifiée de la réalité… Mais bon, ce n’est pas à moi qu’il faut s’adresser pour cela… Ça relève plutôt de la philosophie..

Oui, certes. Elle se frotta la tête avant d'ajouter:

- Mais j’ai l’impression que pour vous, c’est aussi très clair. Pourriez-vous m’exposer vos définitions, à vous, Maxime ?

Oh, c'est simple, il avait les mêmes que ce fichu gouvernement du Grand Conseil mais il savait bien que, ce que faisait ce fameux Grand Conseil, c'était bafouer le Bien avec ses autodafés et ses lois anti-hybrides ou anti-sang mêlés. Il regarda Margueritte droit dans les yeux et dit:

-Oh, mes définitions sont les mêmes que les vôtres, enfin, celle de votre gouvernement. Simplement, je ne comprend pas pourquoi vous dites ne pas bafouer le Bien. Vous brûlez des livres, vous discriminez certaines parties de la population... Ca ne vous rappelle rien?

Puis, avec son sourire charmeur de dragueur, celui qui lui ouvrait toutes les portes de fille alors qu'une seule l'intéressait vraiment, il ajouta:

-A moins que vous n'ayez jamais étudié l'Etude des Moldus... Et donc leur histoire.

Il ne l'étudiait que depuis peu (un an) mais il n'avait pas oublié ce qui s'était passé durant la seconde guerre mondiale dans le monde Moldu. Il continua à sourire à Margueritte pour la mettre à l'aise. Espérons que ça marche... Sinon il y avait toujours le recours aux blagues, volontaires ou non, son autre atout pour cacher sa timidité aux autres...

made by guerlain


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
©️ OMEGA
I love that girl in secret but I'm acting like a lover!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margueritte de Bret Emploi : Grand Conseil. (Conseillère) Département de la Défense et surveillance magique

Date de création : 28/02/2016
Messages : 64

avatar
MessageSujet: Re: Entretient gouvernemental. 1.0   Mar 30 Aoû - 13:01

Un sourire malicieux vint se placer sur les lèvres de la jeune, alors que sa tête lentement se pencha sur la gauche. Elle attrapa sa plume, la trempa à nouveau dans l’encre, et répondit, alors qu’elle écrivait sur sa feuille, encore vierge.

- De bien étranges comparaisons que vous faites là, Maxime. Mais je trouve cela très réducteur, surtout venant de quelqu’un qui semble aussi… réfléchi, comme vous l’êtes. Me comparer aux hommes du IIIème Reich ? Hm… Voilà un comportement très audacieux, mais…

Elle se redressa, posant sa plume contre le pot d’encre, puis se cala bien au fond de sa chaise. Bien sûr qu’elle connaissait cette histoire. Bien sûr qu’elle connaissait les prétendues horreurs commises par le nazisme. Mais… aussi, bien sûr qu’elle prenait cela pour exemple. C’était comme un chemin à suivre, pour elle. Bon, sauf la fin, bien évidemment. Elle ne voudrait pas voir sa vie défiler dans un bunker, encerclée par les rebelles… Bien que ce serait la seule façon pour arrêter sa folie.

- Encore une fois, Maxime, notre gouvernement fait tout cela pour le bien de la Nation, ne le prenez pas comme une attaque envers les gens comme vous. Des sang-mêlés ont aussi été arrêtés, quelques sang-purs aussi. Ce ne sont pas des lois contre les hybrides, ce sont des lois contre le Mal. Et vous le savez alors aussi bien que moi, dans Mein Kampf, le Mal est aussi présent, pourtant c’est un livre ? Tous les livres ne sont pas « bons », et pourtant, je fais le bonheur des libraires…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Dupont Date de création : 26/06/2015
Messages : 99

avatar
MessageSujet: Re: Entretient gouvernemental. 1.0   Ven 2 Sep - 9:32




Entretien individuel


feat Maxime & Margueritte

     
Maxime venait de répondre que ses définitions étaient comme les siennes, enfin celle du gouvernement. Puis il avait dit ne pas comprendre pourquoi elle disait ne pas bafouer le bien car ils brûlaient des livres, discriminaient certaines parties de la population... Il lui avait demandé si ça ne lui rappelait rien.

Il avait fait son sourire charmeur de dragueur et avait ajouté qu'elle ne connaissait peut-être pas l'Histoire des Moldu pour ne pas avoir étudié l'Etude des Moldus. Mme de Brett se mit à sourire avant de pencher sa tête sur la gauche puis de commencer à noter des choses tout en disant:


- De bien étranges comparaisons que vous faites là, Maxime. Mais je trouve cela très réducteur, surtout venant de quelqu’un qui semble aussi… réfléchi, comme vous l’êtes. Me comparer aux hommes du IIIème Reich ? Hm… Voilà un comportement très audacieux, mais…

Bien étrange, oui. Mais bien réelles, oui, il le savait. Enfin il le sentait. La jeune femme venue du gouvernement se redressa, reposa sa plume et se cala dans son siège avant d'ajouter:

- Encore une fois, Maxime, notre gouvernement fait tout cela pour le bien de la Nation, ne le prenez pas comme une attaque envers les gens comme vous. Des sang-mêlés ont aussi été arrêtés, quelques sang-purs aussi. Ce ne sont pas des lois contre les hybrides, ce sont des lois contre le Mal. Et vous le savez alors aussi bien que moi, dans Mein Kampf, le Mal est aussi présent, pourtant c’est un livre ? Tous les livres ne sont pas « bons », et pourtant, je fais le bonheur des libraires…

Le discours était toujours le même. Le Bien de la Nation. Et elle croyait qu'il allait y croire? Il avait beau être timide et se cacher derrière ses blagues et sa blague, il n'en restait pas moins un hybride et un jeune homme qui était en sixième année, il savait donc comprendre les discours et même, si besoin, les analyser. Il répondit, toujours avec son sourire charmeur:

-Si vous le dites...

Puis il ajouta:

-Je le sais bien que tous les livres ne sont pas bons, j'en lis quelques-uns, en plus des manuels de cours... Mais pourquoi les brûler? OK, certains parlent du Mal, etc. Mais comment peuvent faire la différence entre le Bien et le Mal si on ne peut pas lire certains livres? Via le gouvernement? Via nos professeurs? Via nos neurones bien faibles?

Comme à son habitude, Maxime tentait de faire de l'humour, même si bon là c'était subtil. On pouvait presque croire qu'il faisait de l'humour involontaire comme quand il demandait pourquoi Times Square s'appelait ainsi car il n'y avait pas d'horloge...

made by guerlain


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
©️ OMEGA
I love that girl in secret but I'm acting like a lover!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margueritte de Bret Emploi : Grand Conseil. (Conseillère) Département de la Défense et surveillance magique

Date de création : 28/02/2016
Messages : 64

avatar
MessageSujet: Re: Entretient gouvernemental. 1.0   Ven 16 Sep - 23:46

La jeune femme baissa les paupières quelques secondes. Ce n’était pas qu’elle cherchait ses mots. Ce n’était pas qu’elle ne trouvait rien à répondre. C’était plutôt qu’elle était affreusement, affreusement, lasse… La Sorcière se pinça l’arête du nez, avant de relever le regard vers le jeune étudiant, qu’elle trouvait de plus en plus… insupportable, justement à cause de sa réflexion intéressante.

- Tout cela n’est qu’affaire de provocation, je le sais bien, mais vos neurones sont bien loin d’être faibles, vous savez. C’est justement pour cela que je suis là, que nous sommes là. Il existe des dangers qui, pardonnez-moi néanmoins pour cela, viennent vous surpasser, même vous, même un jeune homme en 5ème ou 6ème année. C’est…

Ses sourcils se froncèrent alors lentement, alors que son regard se perdait dans le vide.

- C’est ce qu’il y a de dangereux, justement, avec les livres… On croit ouvrir un livre innocent, et innocemment, puis on se surprend à le lire, à le dévorer. Et après, on comprend que ça a parfaitement changé votre esprit. Et à votre âge, c’est difficile curable. Vous verrez bien, Maxime. Un jour, vous me remercierez pour ce que j’ai fait, ce que le gouvernement a fait.

Ce que tu as fait, Margot ? Hm. Joli lapsus. Tu faisais peut-être référence aux quelques petites lois que tu as instauré au Gouvernement même, contre ces erreurs de la Nature ? Vas donc dire au gamin que tu aimes ça, follement. Je suis sûr qu’il va adorer te l’entendre dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Dupont Date de création : 26/06/2015
Messages : 99

avatar
MessageSujet: Re: Entretient gouvernemental. 1.0   Sam 17 Sep - 15:49




Entretien individuel


feat Maxime & Margueritte

     
Maxime avait fait son sourire de charmeur, toujours, et avait dit à l'employée gouvernementale qu'elle pouvait faire le bonheur des libraires et tout si elle le disait. Puis il avait ajouté qu'il savait bien que tous les livres n'étaient pas bons pour en lire en dehors des manuels de cours.

Il avait ensuite demandé pourquoi le gouvernement les brûlait car, même s'il y avait du Mal dans certains livres, comment les élèves ou les jeunes pouvaient faire la différence entre le Bien et le mal si certains livres ne pouvaient pas être lu. Il avait ensuite tenté de faire de l'humour en disant si c'était grâce au gouvernement, aux professeurs ou à leurs neurones bien faibles... Après avoir baissé les paupières quelques temps, Margot répondit:


- Tout cela n’est qu’affaire de provocation, je le sais bien, mais vos neurones sont bien loin d’être faibles, vous savez. C’est justement pour cela que je suis là, que nous sommes là. Il existe des dangers qui, pardonnez-moi néanmoins pour cela, viennent vous surpasser, même vous, même un jeune homme en 5ème ou 6ème année. C’est…

Elle fronça les sourcils et perdit son regard au loin, dans le vide, avant d'ajouter:

- C’est ce qu’il y a de dangereux, justement, avec les livres… On croit ouvrir un livre innocent, et innocemment, puis on se surprend à le lire, à le dévorer. Et après, on comprend que ça a parfaitement changé votre esprit. Et à votre âge, c’est difficile curable. Vous verrez bien, Maxime. Un jour, vous me remercierez pour ce que j’ai fait, ce que le gouvernement a fait.

Bien sûr, elle croyait qu'il allait la croire et la remercier un jour? Lui, un hybride? Lui qui savait bien ce que faisait le gouvernement et pourquoi... Il se décida à répondre:

-Des dangers qui nous surpassent? Comme quoi exactement? Les hybrides peut-être?

C'était de l'humour mais surtout de la provocation, bien sûr. Il n'attendait pas forcément de réponse à cette question, surtout que lui-même était un hybride et qu'elle avait dû le remarquer. Il ajouta ensuite:

-Vraiment? Difficilement curable? Mais, si on n'a pas accès à certains livres, on fait comment pour se forger une opinion politique durable? Et je doute de vous remercier un jour mais bon c'est bon de croire aux miracles, n'est-ce pas?

Bon, Maxime n'avait plus le coeur à rire ou à charmer et il tombait clairement dans la provocation mais cette femme l'énervait, c'était indéniable...

made by guerlain


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
©️ OMEGA
I love that girl in secret but I'm acting like a lover!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Entretient gouvernemental. 1.0   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entretient gouvernemental. 1.0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entretient d'embauche
» [Organisme Gouvernemental] L'Iris en résumé
» ++Entretient avec Shinigami-SAMA!
» Les ONG ont-elles réussi ?
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie Beauxbâtons :: Sous-sols :: Salle d'Étude des Objets Magiques-