AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'adversité grandit ceux qu'elle n'abat point [Klausine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niklaus Lodski Emploi : Professeur de Magie Intuitive

Date de création : 08/11/2015
Messages : 16

avatar
MessageSujet: L'adversité grandit ceux qu'elle n'abat point [Klausine]   Mer 11 Oct - 18:05

Selon les directives de leur insupportable directrice, Klaus s’était présenté à la cérémonie de mariage de Niels Maddox. Il avait affiché son sourire bienveillant couvert d’un léger voile de tristesse devant toute personne venant le saluer, après tout, il était là alors qu’il aurait pu être auprès de sa chère famille. Et il avait rôdé son discours, pour excuser sa tendre épouse et leur délicate fille qui n’avaient pu être présentes à ses côtés, devant remplir d’autres obligations déjà prises et ne pouvant être repoussées. Alors c’est en compagnie de la jeune et insondable bibliothécaire qu’il était venu remplir son devoir, sautant sur l’occasion pour se rapprocher d’elle et tenter de gagner du terrain sur le chemin de sa confiance.

Étant un digne représentant de la famille Lodski, le bon professeur s’était paré de son plus bel atour pour venir, ne manquant pas d’attirer les regards sur sa personne ainsi que sur sa compagne qui n’avait semble-t-il pas lésiné non plus sur sa tenue. Vêtu d’un magnifique costume noir trois pièces, avec veston blanc, satiné et brodé surmonté d’une cravate noué à la victorienne, le tout surmonté d’une incroyable redingote noire aux armoiries de sa famille. On l’aurait dit tout droit sorti de l’un de ses romans d’époque. Mais malgré toute l’élégance dont il s’était paré et la meilleure compagnie dont il s’était assuré, il ne resta à la cérémonie que le temps des échanges des vœux. Après une tellement apparition, il s’était assuré d’être remarqué par la seule personne dont il avait besoin de justifier sa présence et maintenant, il n’avait plus sa place parmi ces gens qu’il ne connaissait pas et dont il ne souhaitait pas s’encombrer.

C’est ainsi qu’ils étaient revenus tous les deux, Irmine et lui, transplanant devant le portail de l’académie. Il regrettait déjà amèrement d’avoir choisi la jeune femme pour l’accompagner, se maudissant d’avoir vu ici une occasion de l’attendrir car, tout au long du mariage, ni lui ni elle n’avait pu échanger un seul mot. Et maintenant, il était condamné à retourner dans ses appartements, ne pouvant rejoindre sa famille pour terminer le week-end. Un goût amer envahissait sa bouche tandis qu’il marchait en silence en direction du château.

« Ce fut une… charmante cérémonie n’est-ce pas ? Je n’imaginais pas notre cher collègue pencher pour un mariage aussi… traditionnel mais après tout… qui suis-je pour le juger. »

Malgré ses idées noires, il ne pouvait laisser tomber aussi facilement l’objectif qu’il s’était fixé. C’est ainsi qu’il choisit d’avancer de telles banalités.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
You are my one and only
Then you can lie with me, with your tiny feet. When you're half asleep I'll leave you be, right in front of me, for a couple weeks. So I can keep you safe. 'Cos you are my one and only, you can wrap your fingers round my thumb and hold me tight.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'adversité grandit ceux qu'elle n'abat point [Klausine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» " Une fleur, c'est comme l'amour, ça grandit, ça s'épanouit et puis ça fane."
» Lenaïc ; L'amour c'est comme une fleur, on la plante, elle grandit et puis une vache arrive et tout est fini.
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie Beauxbâtons :: A l'extérieur :: La Cour-