AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Confidences entres amies - Imine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 236

avatar
MessageSujet: Confidences entres amies - Imine   Ven 23 Jan - 16:17

La journée s'annonçait particulièrement radieuse. Un Samedi du mois de Novembre, la température était encore plutôt bonne pour le mois en cours et le soleil étincelait dans un ciel sans nuages. Oui, vraiment tout était réunis pour passer une agréable journée.
Lucila ne travaillait pas et voulait en profiter. Elle avait envie de se promener, de profiter du paysage tant que le temps le permettait. Elle avait pour projet de se rendre dans son coin de paradis à elle, une crique inconnue de la plupart des gens. Restée à l'état sauvage, la crique était particulièrement attrayante pour une sirène. Lucila s'y rendait souvent dans son temps libre pour pouvoir profiter de l'eau, se baigner en toute tranquillité. Tout le monde était au courant de l'hybridation de Lucila, nombreuses étaient les marques sur son corps qui la trahissait. Mais elle n'en avait pas honte, bien au contraire.
Elle avait eu l'idée d'inviter Irmine à se joindre à elle. Les deux jeunes femmes étaient très proches mais ne passaient pas assez de temps, au goût de Lucila, en dehors de l'Académie. C'est donc avec joie qu'elle proposa à son amie de venir avec elle. Irmine accepta et toutes deux transplanèrent dans la crique « secrète ».

«  Voilà mon petit coin de paradis, lança Lucila avec un grand sourire. C'est ici que je me rend pour souffler un peu. Qu'en dis-tu ? »

La jeune sorcière était ravie de partager ce moment avec Irmine, elle avait l'impression que ça les rapprochait un peu.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | ©️ Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 523

avatar
MessageSujet: Re: Confidences entres amies - Imine   Sam 24 Jan - 13:48

L'avantage de la latitude de l'île de Vermeil, c'est que la météo restait douce et ensoleillée une grande partie de l'année. Un nombre de jours pluvieux restreint, presque jamais de neige...une aubaine pour Irmine. Oh ben sûr, il y avait toujours matière à critiquer, comme la température étouffante en été, mais dans l'ensemble, la demi-naïade ne pouvait pas se plaindre.

Aussi, lorsque Lucila lui proposa une sortie en extérieur afin de lui faire découvrir son "repère secret", Irmine ne s'était pas faite priée. Un sortilège de surveillance lancé sur la bibliothèque, et elle avait suivi son amie en transplanant dans sa trace.

Le petit coin de paradis portait bien son nom ! La crique était magnifique, apparemment peu fréquentée et donc vierge de toute transformation et dégradation humaine.

- "C'est vraiment superbe. Je comprends que tu y viennes si souvent !"

Irmine fit un franc sourire à Lucila, touchée qu'elle partage avec elle son lieu de prédilection secret. La bibliothécaire appréciait beaucoup sa collègue, et se sentait même de plus en plus à l'aise avec elle. Lucila avait grandement contribué au semblant d'intégration qu'elle avait dans le personnel, en la présentant à tout le monde, en lui proposant régulièrement de se joindre à eux, tout en respectant le côté solitaire d'Irmine. Oh bien sûr, Irmine n'en était pas devenue spécialement plus sociable, mais elle s'était à nouveau sentie chez elle à Beauxbâtons probablement plus rapidement que si la belle italienne n'avait pas été là.

Irmine se déchaussa et fit quelques pas dans le sable. La sensation sous ses pieds était magnifiquement relaxante et, relevant les pans de sa robe jusqu'à ses genoux, elle en profita pour découvrir un peu le lieu [HJ : que je te laisse décrire, comme c'est le coin secret de Lulu Wink ]. Elle finit par s'installer confortablement sur un gros rocher pour admirer l'horizon bleue qui s'étendait devant elle.

- "Un peu de calme, c'est vraiment agréable. Tu as vu ce que les Lutra ont encore fait cette semaine ? Franchement, peindre toutes les pierres du couloir au sous-sol avec de la peinture magique permanente... Je crois que le Régisseur n'a pas fini de s'en arracher les cheveux."

Irmine et Lucila rirent à l'évocation de cette bêtise, qui était une fois de plus l'oeuvre d'un duo terrible sévissant chez les Jaunes.
La demi-naïade profita de ce moment pour en savoir un peu plus sur le domaine de spécialisation de Lucila. Cette dernière possédait des connaissances poussées - ce qui n'était pas étonnant en soi, venant d'un professeur de Beauxbâtons - et les deux jeunes femmes avaient déjà partagé des discussions intéressantes et formatives.

- "Et donc, tu me disais que l'eau salée peut augmenter l'efficacité de certains onguents de cicatrisation ?"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 236

avatar
MessageSujet: Re: Confidences entres amies - Imine   Lun 26 Jan - 22:57

Lucila imita son amie en se déchaussant et en marchant dans le sable. Elle marchait dans ses pas en observant ce paysage paradisiaque. Cette crique est inconnue des habitants du coin. Le seul moyen d'y accéder c'était à la nage ou en transplanant. Et pour cause : C'était une grotte souterraine  qui débouchait sur une petite plage. Notre infirmière l'a découverte par hasard, lorsqu'elle faisait une promenade sous marine. Il lui arrive souvent de passer de l'autre côté, elle reste des heures sous l'eau, à vagabonder de ci de là. Lucila aime beaucoup cette vie là, si elle pouvait elle vivrait sous l'eau. Mais la vie sur terre à ses attraits, elle à des attaches, des amis, un travail...
Lucila rit de bon cœur en entendant les bêtises qu'avaient faites les Lutra, une fois de plus. C'était une question d'habitude avec eux.


- Oh oui je l'ai vu ! En même temps, pour passer à coté... Ils n'ont pas raté leur coup !

Les deux jeunes femmes appréciaient ce moment de calme, de repos. Lucila marchait à côté d'Irmine, les pieds dans l'eau. Ce contact la relaxait beaucoup. La demi-naïade engagea alors la conversation sur les compétences de Lucila en matière de médicomagie. Les deux femmes avaient souvent des discussions de ce type, très enrichissantes et intéréssantes pour elles. Elles se complétaient mutuellement. Irmine renseignait Lucila sur tout ce qu'elle pouvait apprendre dans ses bouquins et l'infirmière faisait ce qu'elle pouvait pour en apprendre davantage à la bibliothécaire sur son métier.

- Tu t'en souviens ! s'étonna Lucila

Elles en avaient parlé il y à quelques jours de façon distraites, mais la sirène n'était pas étonnée que son amie en ait le souvenir. Elle était attentive à tout.


- Tu me surprendra toujours, sourit-elle. En effet, j'ai découvert ça par hasard un jour où je nageais. Je m'étais fais une légère entaille sur le bras et après ma baignade, le temps de cicatrisation avait été divisé par deux. Et pourtant tu vois, je ne l'ai jamais appris à l'université ça.

Elles continuèrent à converser comme ça encore quelques minutes puis arrivèrent à la fin de la petite plage. Lucila suggéra à son amie un rocher où s'asseoir et les deux sorcières profitèrent des rayons de soleil qui parvenaient jusqu'à elles. Lucila pencha sa tête en arrière, laissant ses cheveux bruns tomber en cascade dans son dos, appréciant ce moment de pur bonheur.
Elle se tourna vers Irmine et engagea la discussion sur un sujet un peu moins courant dans leur conversations habituelles.


- Bon et toi alors ? Tu as bien quelque chose à me raconter, non ? Parce que je parle, je parle, mais je connais tellement peu de choses de toi.

Lucila souriait à son amie, elle ne voulait pas la brusquer. Mais c'est vrai qu'elle avait hâte que la bibliothécaire se livre un peu à elle, elle ne demandait qu'à la connaître. L'hybride avait l'impression de toujours monopoliser la parole, alors c'est avec un petit sourire encourageant qu'elle invita la mystérieuse Irmine Boisseuil à parler un peu d'elle-même.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | ©️ Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 523

avatar
MessageSujet: Re: Confidences entres amies - Imine   Mer 28 Jan - 1:15

Irmine marchait à côté de Lucila tout en évitant l'eau dans laquelle son amie plongeait ses pieds avec plaisir. La spécialiste en médicomagie ne cachait pas son hybridation, mais Irmine, elle, ne s'était pas encore résolue à lui en parler. Elle n'avait pas vraiment peur de sa réaction, elle se doutait que Lucila, avec toute la gentillesse et la tolérance qui la caractérisaient, n'allait pas se moquer d'elle (cela aurait été un comble quand même !), mais cacher cette partie d'elle était devenu un tel réflexe qu'il était difficile pour Irmine d'en parler. De plus, elle ne pouvait avoir de contrôle sur la possibilité que les personnes au courant aillent le divulguer plus loin, même sans penser à mal. Elle préférait donc restreindre ce risque à un petit nombre.
Sans compter qu'Irmine n'aimait pas l'eau salée ! Les mers et océans étaient le domaine des sirènes...les naïades, elles, vivaient dans les eaux douces.

La bibliothécaire eut un petit rire discret en voyant Lucila s'étonner qu'elle se soit souvenue d'une information ayant passée dans l'une de leurs nombreuses discussions. En effet, Irmine avait une sacrément bonne mémoire dès qu'il était question de connaissances magiques, particulièrement si cela lui semblait utile ou intéressant.

- Quelle dévotion à ta vocation décidément...faire des découvertes en te blessant ! plaisanta Irmine, avant de dire plus sérieusement : As-tu songé à en faire part aux médicomages de Sainte-Philomèle ? Ou à tes anciens professeurs d'université ? Il y a matière à recherches là.

Une remarque somme toute peu surprenante venant de la jeune femme. Son esprit scientifique se plaisait à imaginer et conceptualiser de possibles nouveaux champs et thèmes de recherche, que cela soit dans son domaine ou celui des autres. Bien sûr, elle savait que, même si la découverte de Lucila pouvait ouvrir de nouvelles possibilités, son amie se verrait privée du droit d'y associer son nom car elle était une hybdride. Quelqu'un d'autre en profiterait probablement pour s'attirer son mérite.

Finalement, elles s'assirent pour profiter de la brise et du soleil. Tout comme la sirène à ses côtés, Irmine savourait la douceur de ce jour de novembre dans le sud. Elle s'appuya légèrement en arrière sur ses mains et laissa son regard se perdre dans l'immensité de l'océan.

- Bon et toi alors ? Tu as bien quelque chose à me raconter, non ? Parce que je parle, je parle, mais je connais tellement peu de choses de toi.

La demande de Lucila tira Irmine de sa rêverie, et la désarma légèrement, car elle ne s'y était pas attendue. Il était vrai que lors de leurs discussions, elle avait pu en apprendre un peu plus sur son amie tout en gardant un voile de mystère sur elle-même. A la longue, cela allait forcément finir par interpeller Lucila. Ne sachant pas vraiment quoi répondre, elle eut un sourire gêné.

- Hum...je ne sais pas...je n'ai pas trop l'habitude de parler de moi.

Le regard de la naïade se fit fuyant l'espace de quelques secondes, mais finalement revint sur son amie.

- Te souviens-tu, du temps de notre scolarité, il y avait une rumeur selon laquelle l'ancien bibliothécaire devait forcément réserver des livres pour quelqu'un car certains n'étaient que rarement accessibles et d'autres semblaient être empruntés plus longtemps que permis ?

Elle eut un petit sourire à l'évocation de ce ragot qui avait couru longtemps, parmi les Noctua tout particulièrement...sept années précisément.

- C'était pour moi en fait, j'étais amie avec Arsène Guérivaux. C'est grâce à lui, en partie du moins, que je suis ici aujourd'hui.

Irmine ramena derrière son oreille une mèche de ses cheveux emportée par la brise. En janvier, cela ferait un an qu'elle avait hérité du poste de son ancien protecteur, ce qui signifiait que cela faisait également bientôt une année que ce dernier était décédé. L'approche de cette anniversaire funeste avait tendance à la rendre mélancolique : son ami lui manquait énormément.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 236

avatar
MessageSujet: Re: Confidences entres amies - Imine   Lun 2 Fév - 1:12

Lucila n'avait jamais envisagé de faire part de sa découverte sur la cicatrisation. Elle savait que sa condition d'hybride ne jouerait pas en sa faveur, elle avait alors décidé de ne rien dire.
Elle rit néanmoins à la remarque de son amie et répondit distraitement que oui, peut-être qu'elle envisagerait les recherches.
La sirène avait tendu une perche grosse comme un baobab (HJ : JARED SORT DE CE CORPS) a Irmine pour qu'elle parle enfin un peu d'elle. Elle avait l'impression de la connaître à peine alors qu'elles se connaissaient depuis prés d'un an. Contre toute attente, la bibliothécaire saisit l'occasion qui se présenta à elle.


- Mais oui ! Je me souviens de cette histoire. C'est incroyable,
sourit Lucila. Après toutes ces années enfin un mystère de résolu !

La médicomage plaisantait pour arriver à décrocher un petit sourire à son amie et faire disparaître cet air mélancolique qu'elle affichait. Mais lorsqu'elle continua son récit, Lucila comprit la raison de  sa mélancolie. Arsène Guérivaux... Elle se souvenait de cet homme, le bibliothécaire du temps de sa scolarité. Elle l'aimait beaucoup – en même temps qui Lucila n'aimerait-elle pas. Son décès était survenu si brutalement... Irmine devait être effondrée.


- Oh... Je suis navrée, dit-elle en lui caressant légèrement le dos. Grâce à lui ? Comment ça ?

Elle ne voulait pas retourner le couteau dans la plaie et regretta instantanément ses paroles.

- Enfin, nous ne sommes pas obligées d'en parler, je comprend,
sourit-elle.

Jusqu'à présent les deux femmes passaient un agréable moment, la sirène ne voulait pas que leur après-midi en reste là, elle décida donc d'enclencher sur un sujet un peu plus réjouissant. Enfin, si on voulait.


- Il me semble que les préparatifs pour la fête de la nouvelle année commencent à Bois-Doré...Tu vas y aller ? Moi je penses que oui, j'y vais tous les ans depuis que j'ai finis ma scolarité a Beauxbâtons. J'adore cette ambiance de festivité !

Cette fête était vraiment la tradition de Lucila. Cela faisait maintenant près de 10 ans qu'elle y allait.  Elle y était même retournée après sa septième année. Avec Goulven c'était leur rituel, tous les ans. Goulven... Elle l'avait oublié celui là. Enfin, le temps de quelques minutes.

- Finalement... Je ne sais pas si je vais y aller. Il va y avoir du monde et tout ça... C'est peut-être pas une bonne idée.

Lucila essayait de faire bonne figure devant sa collègue et amie mais cette reflexion à propos de son ex-fiancé l'avait un peu chamboulée. Elle avait l'habitude maintenant de tomber dans un état mélancolique dés qu'elle songeait à lui. Mais d'ordinaire elle était seule. Cacher ce qu'elle ressentait devant son amie était plutôt difficile. Et il était hors de question qu'elle parle de l'humiliation qu'il lui avait infligé. C'était déjà assez douloureux comme ça. Mais peut-être qu'en parler lui ferait du bien... Non ! Elle chassa vite cette idée de sa tête. Elle n'était pas prête à raconter l'évènement qui la rongeait encore. Elle se mentait à elle-même en se disant qu'elle n'éprouvait pour cet homme plus que de la colère et de la rancune. Mais ses sentiments étaient bien plus profond. Un amour profond pour Goulven l'animait encore, et hormis ça, elle avait beaucoup de mal à lui pardonner. Ce qu'il lui avait fait subir était pire qu'une rupture, pire qu'une simple humiliation. Il l'avait blessée à jamais. Depuis ce jour elle avait beaucoup de mal à faire confiance aux gens et à se livrer. Aucun homme n'était entré dans sa vie, elle ne l'avait pas permis. Faire le deuil d'une relation d'une telle manière était bien plus difficile qu'on ne pourrait le croire.
L'hybride détourna les yeux, elle n'aurait pas dût parler de cette fête. Il aurait peut-être mieux fallut qu'elles continuent de parler d'Irmine...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | ©️ Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 523

avatar
MessageSujet: Re: Confidences entres amies - Imine   Dim 8 Fév - 1:29

Irmine fut surprise de sentir la main de Lucila dans son dos quand celle-ci eut ce geste de réconfort envers elle. La jeune femme lui fit un sourire un peu triste, acceptant l'empathie dont faisait preuve l'infirmière à son égard. Normalement, elle se serait sentie gênée, mais avec son amie c'était différent : cette dernière était comme ça avec tout le monde, la gentillesse même, elle avait le don de mettre à l'aise et de donner envie de se confier.

- Il avait laissé à Mme Maxime une lettre de recommandation pour moi. Je n'étais pas au courant et c'est elle qui m'a contactée pour reprendre le poste.

Arsène lui avait fait un très beau cadeau d'adieu, cela surpassait même tout ce qu'il lui avait laissé d'autre en faisant d'elle l'héritière de bon nombre de ses biens. Lucila avait même assisté au moment où Irmine avait pris possession de ces affaires, qui avait été chargé en émotions pour la bibliothécaire, ce qui avait créé très vite un lien entre les deux jeunes femmes.

- Ça va, j'ai fait mon deuil. La vie continue., rassura Irmine en voyant Lucila s'inquiéter d'avoir touché un point sensible.

Elle était sincère, même si depuis la mort de son protecteur elle éprouvait un indéniable sentiment de solitude profondément ancré en elle...sans savoir que ce même sentiment était ce qui la poussait à s'ouvrir un peu plus qu'avant depuis un an. Du temps où Arsène était vivant, elle n'en avait pas besoin car elle estimait que son amitié était suffisante. Mais perdre ce pilier de sa vie l'avait fortement ébranlée et réveillé des besoins d'un peu de sociabilisation. Oh, bien sûr cela restait Irmine, mais au moins elle y avait gagné une amie et quelques connaissances.

Malgré tout, elle était contente de changer de sujet et de ne plus parler d'elle. La fête de Nouvel-An pourrait sembler être un sujet bien plus réjouissant...quoique pour Irmine cela relevait plus de la contrainte sociale. Au moins la marche aux flambeaux était belle.

- Oui je passerai faire un tour, j'aime bien la marche aux flambeaux dans le village.

Cependant, le visage de Lucila s'assombrit presque aussitôt, et elle exprima un avis contraire à la réjouissance dont elle venait pourtant de faire part quelques secondes plus tôt. Irmine lui lança un regard surpris, car elle semblait agitée bien qu'elle tentât de faire bonne figure devant la bibliothécaire. Évoquer la fête avait remué quelque chose en Lucila, et la naïade n'était pas certaine de la position à adopter : l'encourager à parler ? La laisser garder le silence sur un sujet sensible et probablement privé ?

- Il y aura probablement du monde, mais tu n'es pas obligée d'y aller, si cela t'inquiète...

Avec une réponse de la sorte, Irmine montrait qu'elle écouterait son amie tout autant que celle-ci le faisait avec elle. Derrière le masque de distance, la bibliothécaire était en réalité attentive aux autres et la froideur n'était qu'une façade.

- Si tu y vas en bonne compagnie, tu oublieras sûrement la foule, "tout ça".

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 236

avatar
MessageSujet: Re: Confidences entres amies - Imine   Ven 13 Fév - 14:03

Soundtrack:
 

Lucila montrait rarement ce qui l'affectait émotionnellement. Elle pensait que ça ne regardait qu'elle et surtout elle ne voulait pas ennuyer ses amis avec ses problèmes. Elle était plus douée pour écouter les gens que pour parler de choses personnelles. Cependant, la sollicitude de son amie la toucha. Elle commençait à bien la connaitre désormais et comprit aussitôt qu'Irmine l'invitait à se confier si l'envie s'en faisait ressentir. Lucila hésita un instant puis accepta finalement d'en dire un peu plus. Ça ne devrait pas lui faire de mal... Elle n'avait jamais parlé de Goulven et de leur histoire. Même à ses proches, après leur rupture elle avait fait comme si tout allait bien.

- Si si, je vais y aller... Et puis tu as raison, en bonne compagnie tout devrait bien se passer.

Lucila releva les yeux et regarda l'Océan. Après une courte pause elle reprit :

- Ce n'est pas que je n'ai pas envie d'y aller en fait, j'ai juste peur de croiser quelqu'un que je n'ai pas envie de voir.

Elle sourit à son amie histoire de dire "ne t'en fais pas tout va bien".

- Mais tu as raison, il y aura beaucoup de monde et les chances que je le croise sont très mince.

Conscient qu'elle n'en disait pas assez pour être comprise - et que cela pouvait paraître impolie, elle accepta finalement de parler de cette histoire pour la première fois.

- Il y a quelques années j'ai été fiancée. Mais le mariage n'a pas eu lieu... A cause de mon hybridation. Il n'a pas voulu d'une sirène, dit-elle avec un sourire triste

La sirène baissa les yeux, honteuse. Elle n'avait pourtant aucunes raisons de l'être. Mais Lucila était comme ça, elle culpabilisait sans arrêt pour tout et n'importe quoi.
Elle se tût. Puis ne voulant pas embarrasser plus la bibliothécaire elle lui offrit une voie de sortie.

- Nous pourrions y aller ensemble à cette fête ? Ca te tenterait ?

Lucila retrouva enfin son sourire paisible et rassurant.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | ©️ Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 523

avatar
MessageSujet: Re: Confidences entres amies - Imine   Dim 15 Fév - 12:57

Irmine s'était demandé si Lucila oserait se confier. En effet, derrière son apparente ouverture, l'infirmière ne parlait que peu souvent de ses problèmes, préférant concentrer les discussions sur le positif...ou du moins ce qui ne risquait pas de remuer trop d'émotions désagréables. Enfin, c'était l'image qu'Irmine s'était faite de son amie au fil du temps.

La bibliothécaire répondit au sourire de la sirène tandis que celle-ci commençait à expliquer les raisons de sa réticence, au départ de manière particulièrement sibylline, puis en racontant ses fiançailles avortées. Irmine n'avait rien dit pendant que Lucila lui avouait son passé amoureux, mais lorsqu'elle sut de quoi il en retournait, elle ne ne put se retenir de lâcher un soupir désenchanté : ce n'était malheureusement pas si peu courant que ça, des couples brisés par une hybridation.

- Je suis désolée. compatit-elle, voyant que l'épisode devait encore peser sur Lucila.

Irmine avait du mal à comprendre comment on pouvait quitter une femme telle que Lucila, même pour une histoire d'hybridation. Alors oui, celle-ci n'en avait pas honte et affirmait ses opinions sur la question très directement, mais ce n'était pas une rebelle non plus !

- Il ne le savait pas au début ?

Mais elle se rendit compte qu'elle se montrait peut-être trop intrusive et que l'infirmière n'aurait pas forcément envie de s'étendre sur ce sujet sensible. Aussi, elle prit la porte de sortie que lui tendait la jeune femme.

- Oui, on peut. Je ne pense pas y rester très longtemps en fait. Tu sais, moi les grandes fêtes, c'est pas vraiment mon truc.

Irmine était plus ouverte avec Lucila, mais elle n'en restait pas moins réservée lors de grands rassemblements, qu'elle évitait dans la mesure du possible.

- Il y a peu de risques que tu le croises. Et si cela arrivait, tu n'as qu'à l'éviter et rentrer à Beauxbâtons. ajouta-t-elle pour finir de rassurer son amie.

En vérité, elle aurait bien proposé à la sirène de rester à l'Académie pour le nouvel-an, ou même une virée ailleurs...mais en tant que membre du personnel, c'était un devoir social de se rendre à la fête de Vermeil. Elles auraient été mal vue de ne pas s'y faire voir justement, et Irmine ne voulait pas attirer l'attention, encore moins de cette manière.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucila DaFirenze Emploi : Infirmière/Professeur de Médicomagie

Date de création : 22/01/2015
Messages : 236

avatar
MessageSujet: Re: Confidences entres amies - Imine   Mar 17 Fév - 14:30

Cela faisait du bien à Lucila de se confier à son amie. Elle avait enfouie cette histoire au fond d'elle même depuis longtemps, tant et si bien que en parler un peu la soulageait d'un poids qu'elle s'était imposé d'elle même. A l'époque de leur séparation, personne n'avait posé de questions. Leur couple partait à volo depuis quelques temps maintenant et tous les proches de l'hybride n'avaient pas trouvé ça surprenant. Elle cachait si bien son malheur que l'histoire fut ranger dans un tiroir pour tout le monde et ils n'en reparlèrent plus jamais.
Irmine compatissait et n'était pas trop indiscrète quant à ce que la sirène venait de dire. Lucila savait qu'Irmine était la bonne personne  à qui se confier. Sa nature discrète faisait d'elle une oreille attentive.

- Tu n'a pas à l'être, répondit-elle avec un sourire. Et si... Il l'a toujours su. Mais le mariage n'était pas envisageable pour lui. Travaillant au Grand Consul... Enfin, tu sais comment les hybrides sont vus là bas.

Goulven n'avait jamais dit la vraie raison de l'annulation des fiançailles. Mais Lucila supposait que c'était dût à sa carrière en devenir. Et puis connaissant Le Guerrec père... Mais elle ne s'était jamais attendu à une telle trahison, elle était tombée de haut.
Irmine prit la porte de sortie que Lucila lui avait offerte et le sujet pencha sur le nouvel an à venir.

- Oui j'avais deviné, la taquina-t-elle. Je ferais ça oui, je rentrerais à Beauxbâtons. De toute façon je n'ai pas l'intention d'y rester longtemps.

Lucila regarda sa montrer et se rendit compte que le temps était suspendu ici. Cela faisait des heures (HJ : ou plutôt des semaines XD) que les deux amies discutaient et il était maintenant temps de rentrer à l'Académie. L'infirmière avait du travail qui l'attendait.

- Nous devrions peut-être rentrées... J'ai encore beaucoup de travail à terminer si je veux pouvoir donner mes cours Lundi !

La sirène se leva et tendit la main à son amie. Et toutes les deux transplanèrent en direction de l'Académie de Magie.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 
Take me into your loving arms
   
So honey now, take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars. Place your head on my beating heart, I'm thinking out loud, maybe we found love right where we are | ©️ Vent Parisien

 

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Confidences entres amies - Imine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Confidences entres amies - Imine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ~> Shopping entres amies ♥ [ Pv Aulyéna ]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Petits bavardages entres meilleures amies [PV : Ehawee]
» Nous ne sommes pas des amies. Nous sommes des étrangers avec des souvenirs.
» Après-midi shopping, comment passer un bon moment entre amies • Sarah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bois-Doré :: Les alentours-