AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 685

avatar
MessageSujet: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Mer 10 Juin - 21:41

Incapable d'écrire à Irmine depuis qu'elle lui avait demandé de partir, Goulven n'avait pas trouvé d'autre solution que de flâner dans les endroits qu'elle aimait en espérant tomber sur elle, en vain.
Il était harassé, malheureux, ne fermait plus l'oeil et parfois même avait l'impression d'avoir des hallucinations. Comme cette fois où il avait cru la voir au fond de l'Argentine, la rivière qui traversait l'île de Vermeil. Mais c'était chose impossible bien sûr ... Il débloquait complètement.

C'était comme ça qu'il était tombé sur son ami Yngvar et qu'il avait été invité à boire un verre. Juste un ... On était en plein après-midi, mais bon sang, qu'est-ce qu'il cognait son hydromel !

- J'avoue que c'est bon ! Lui dit-il installé dans le salon de l'hybride. Mais t'es sûr que c'est aussi fort que de l'hydromel normal ? Enfin normal. Bref, je me comprends.

Fatigué, il n'était plus aussi éloquent que d'habitude et cela s'entendait.

- Merci pour le verre en tous cas. Ca fait du bien de faire autre chose que ... bosser.

Faire croire à tout le monde à du surmenage c'était ce qu'il avait trouvé de mieux pour qu'on lui foute la paix. Il n'avait aucune envie d'expliquer que depuis qu'elle l'avait quitté, il ne trouvait plus le sommeil et à mener une réflexion cohérente. Qu'elle l'obsédait et qu'il la cherchait partout. Qu'il se réveillait en sursaut quand il réalisait qu'elle n'était pas là.

Dejà il aurait fallu qu'il dise, avant ça, qu'il avait eu quelqu'un pendant deux mois, une relation qu'il avait gardé pour lui par pur égoïsme. Oui, c'était ce qu'il était depuis toujours, un égoïste.

- Et toi, ça va ? On ne t'a pas beaucoup vu ces derniers temps ... tu étais repartir à l'étranger non ? En Norvège ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”


Dernière édition par Goulven Le Guerrec le Mar 23 Juin - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yngvar Jørgensen Emploi : Archimage spécialiste du Tellurisme

Date de création : 27/01/2015
Messages : 109

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Mer 10 Juin - 23:40

Yngvar tomba nez à nez avec un loup de sa meute adorée, par pur hasard. Goulven se promenait près de la rivière qui traversait l'île de Vermeil quand il croisa Yngvar qui faisait ses recherches habituelles. C'était le lieux qu'il avait étudié avec Hölflicher et Irmine le mois dernier, et, n'ayant pas trouver la raison de la présence de ces pierres étranges, il y était retourné presque tous les jours. Quand il aperçut son ami au loin il hurla son nom et en faisant de grand signe, dans sa délicatesse habituelle.

Le norvégien invita l'avocat à prendre un verre chez lui, un verre de sa spécialité : l'hydromel. En effet, comme l'avocat l'avait remarqué l'hydromel artisanale de Yngvar tapait bien plus que celui qu'on pouvait trouver dans les pubs français.

« Si tu te comprends, c'est bien. Parce que moi j'ai rien pipé » répondit-il, un peu touché lui aussi.

Ensuite Goulven enchaîna sur le court séjour où Yng s'était absenté.

« Mais c'est qu'il est futé la petite maigrichon ! Je t'ai manqué hein ? »


Il se racla la gorge.

« Oui, en effet ! J'étais parti avec une amie... en Ecosse. Ou Irlande je sais jamais. Une soooombre histoire, un peu chiante je dois t'avouer. Mais en gros Elyon a fuit la France la queue entre les jambes, je me souviens plus trop pourquoi. Alors moi tu comprends, en chevalier servante que j'étais, je suis allé la chercher ! Et j'y suis allé avec ma mimine »

Yngvar prit un autre verre d'hydromel qu'il bu d'une traite, s'en servit un autre et en servit un a Goulven.

« Bon et toi ? Je te trouve tout molichoune ! C'est comme ça qu'on dit hein ? Et puis c'est quoi cette balafre que t'as sur le nez ? C'est moche... »

Il la désigna avec le doigt et appuya légèrement dessus. L'alcool n'arrangeait rien quant à sa finesse.

« Et puis t'as une sale tronche ! On dirait que t'as pas dormi depuis 6 mois. C'est l'amour ? Aaaaah... l'amouuuur ! C'est chouette l'amour. Moi j'aime bien, c'est cool d'être amoureux. Enfin bon des fois c'est chiant. Mais en tout cas, quand mon ex ma quittée j'avais la même tête que toi ! »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
[ En dag denne smerten vil være nyttig for deg ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 685

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Jeu 11 Juin - 12:50

Parfois, il enviait son ami pour sa capacité à dédramatiser toutes les situations, même si ce n'était qu'une façade. Il le savait vraiment épris de sa belle et que rien, la concernant, était anodin. Bon, il fallait mettre cela sur le compte de l'incroyable quantité d'alcool qu'il avait ingéré ... et dire qu'il n'était même pas 17h.

« Bon et toi ? Je te trouve tout molichoune ! C'est comme ça qu'on dit hein ? -Heu ... Probablement. Et puis c'est quoi cette balafre que t'as sur le nez ? C'est moche... » - Ouais, mais celle-la, je l'ai cherchée.

Il la désigna avec le doigt et appuya légèrement dessus. L'alcool n'arrangeait rien quant à sa finesse.

« Et puis t'as une sale tronche ! On dirait que t'as pas dormi depuis 6 mois. C'est l'amour ? Aaaaah... l'amouuuur ! C'est chouette l'amour. Moi j'aime bien, c'est cool d'être amoureux. Enfin bon des fois c'est chiant. Mais en tout cas, quand mon ex ma quittée j'avais la même tête que toi ! »


- Voilà, donc je ne vais pas te faire un dessin si tu sais ce que c'est ...

Mais comme l'expérience lui avait montré qu'il valait mieux mettre les gens au courant avant qu'ils ne l'apprennent, il décida de mettre tout de suite Yngvar au courant des dernières nouvelles d'Aaron et Lucila.

- C'est une longue histoire, compliquée, chiante. Je connaissais Lucila bien avant de vous connaître, c'était ma meilleure amie à l'école. On s'est mis ensemble en 7ème année et nous sommes restés sept ans ensemble. On s'est même fiancé, mais nous avons rompu quelques mois avant notre mariage.
Le truc c'est que même fâchés à mort, on a jamais réussi à couper les ponts totalement. Apparemment, notre histoire la poursuivait même quand elle était avec Aaron. Quand il a appris que j'étais son commis d'office, il m'a collé son poing dans la gueule. C'était le jour où Lucila a été hospitalisée ... Non seulement elle avait perdu la mémoire, mais elle ne se rappelait que de moi. Du coup, j'en ai remangé une ... bref.


Il marqua une pause, gardant un souvenir amer de cette journée, autant parce que l'état de Lucila l'avait inquiété, il s'en souvenait surtout comme du jour où il avait failli perdre l'amitié d'Aaron, et l'amour d'Irmine, même si, dans ce dernier cas, il n'arrivait pas à cesser de nourrir de l'espoir.

- J'étais avec une fille, depuis quelques temps. Deux mois.

Première nouvelle ! Goulven, bien que souvent invité à constater les attributs avantageux de la gente féminine lors de leurs soirées entre pote (traduction : "tu trouves pas qu'elle a un joli petit cul celle-la ?") et à se laisser aller ("se sortir son balai du cul") et à passer un peu de bon temps en charmante compagnie ("aller, t'es moine ou bien ?") n'avait jamais parlé à ses amis de sa vie amoureuse, dans un premier temps parce qu'il n'y avait pas grand chose à dire, dans un second temps parce que lorsqu'il avait commencé à voir Irmine, il voulait garder ce secret pour lui.

- Et elle a tout vu, donc ...

Il n'arrivait pas à continuer. Elle était partie mais il n'arrivait pas à se dire qu'elle avait rompu. Ce n'était pas comme si elle avait énoncé clairement les fatidiques paroles "Je te quitte".

- Bref, elle a appris que j'étais fiancé à une femme qui avait encore des sentiments pour moi, ce jour là, ça a fait beaucoup de choses. J'ai été con de ne pas le lui dire ... je le paye.

Après avoir bien plombé l'ambiance, l'avocat avala son hydromel cul-sec sans pour autant oublier ce qui s'était passé lors de sa dernière cuite, et le mal de crâne qui avait suivi.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yngvar Jørgensen Emploi : Archimage spécialiste du Tellurisme

Date de création : 27/01/2015
Messages : 109

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Mar 23 Juin - 14:12

Yngvar avait écouté le long monologue de Goulven sans rien dire. Il regardait tantôt dans le vide, tantôt Goulven. Malgré son ivresse, cette histoire lui avait coupé l'euphorie du moment. Goulven avait l'air profondément touché et ça ne plaisait pas au norvégien de voir son ami dans cet état. Une fois qu'il eût fini son histoire, Yngvar donna une grande claque dans le dos de l'avocat.

« Ah ! Mon pauvre. Je sais ce que c'est... C'est pas facile. Mais ça va aller ! T'es coriace, je le sa... »


Le viking n'eût pas le temps de finir sa phrase qu'un hibou s'engouffra dans son salon, provoquant une pagaille monstre. De nombreuses feuilles s'envolèrent, éparpillées sur le bureau et la table basse d'Yngvar.

« Qu'est-ce que c'est ce bordel encore » dit-il en norvégien d'un ton las

Le volatile se posa sur la table où étaient les deux hommes, face à Yngvar tendit sa patte où était attaché un rouleau de papier. Yngvar le prit et le lut attentivement.

« Avis de taxation... j'y comprend rien » dit-il pour lui même

Puis, dans un geste brusque il tendit le morceau de parchemin a Goulven

« Sobre j'ai du mal avec le français, mais alors bourré... Tu peux me le lire Goualvane vær så snill »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
[ En dag denne smerten vil være nyttig for deg ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 685

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Mar 23 Juin - 20:59

Goulven sentit ses genoux fléchir quand le Viking lui assena une énorme claque dans le dos. Il se tint au bord de la table mais ne dit plus rien, conscient qu'il avait légèrement ... Pourri l'ambiance ?
Un hibou arriva et l'avocat sentit son nez le piquer ... fichue allergie ! Il n'y avait rien de pire pour un sorcier. Il éternua bruyamment et se gratta les poignets et le chassa à grands geste.
Visiblement, Yngvar avait reçu un papier officiel du Gouvernement ... Quand il lui demanda de le lire, l'avocat blanchit, parce que les courriers du gouvernement envoyés aux hybrides, c'était rarement pour vous annoncer que vous aviez gagné à la loterie ...

- Bien sûr ...

Il déroula le parchemin prudemment et ouvrit deux grands yeux ronds quand il découvrit l'objet de la taxe.

- Tu dois t'acquitter de 5 écus pour ... avoir le droit d'utiliser ta baguette ...

En cet instant, Goulven avait honte d'être devant Yngvar comme ça, honte d'être un sorcier. Demander aux hybrides de s'acquitter d'une telle somme d'argent, c'était leur rappeler qu'ils étaient dans leur société parce qu'on le voulait bien et que cette situation n'était pas appelée à durer.
Et puis aussi, ses pensées allèrent vers sa filleule Ala qui, si on en croyait le papier, devrait en payer 20 qu'elle n'avait probablement pas.

- C'est immonde ...


Il regarda son papier avec dégoût et le reposa sur la table ... Tandis que quelqu'un sonnait à la porte.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 517

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Mar 23 Juin - 22:58

La réaction d'Elyon à la réception de cette taxe ne s'était pas faite attendre : elle avait déchiré son avis en mille morceaux et avait presque réprimandé Irmine sur le fait qu'elle était une vraie sorcière, au même titre que les non-hybrides. Au vu de l'état de colère de son amie, la naïade n'avait même pas essayé de répliquer, n'ayant pas envie de se prendre un scone en pleine figure.
La nymphe des bois entraîna sa consoeur jusque chez un autre hybride de leur connaissance, un certain satyre qui devait probablement avoir reçu la même lettre qu'elles. Irmine était contente de faire presque une quinzaine de centimètres de plus qu'Elyon, car celle-ci l'aurait distancée rapidement étant donné le pas vif auquel elle traversa le village jusqu'au maisons de la plage.

- Si tu l'as reçue, probablement que lui aussi, ça sert à rien de courir...non, mais attends !, s'exclama-t-elle alors que la dryade entrait sans attendre qu'on lui ouvre, après avoir violemment tiré sur le cordon de la sonnette.

Irmine entra à la suite d'Elyon dans la maison d'Yngvar, qui se leva immédiatement pour venir à leur rencontre en voyant sa petite amie et sa meilleure amie débarquer de manière inattendue.

- Désolée Bamse, on est venues voir si tu as aussi reçu l'avis du Grand Conseil.

C'est seulement à cet instant qu'elle remarqua qu'il n'était pas seul, lorsqu'un visage familier apparut de derrière le haut dossier du fauteuil dans lequel son possesseur était assis.
Irmine se figea sur le pas de la porte en reconnaissant immédiatement l'homme qu'elle évitait consciencieusement depuis trois semaines. Son coeur rata un battement en croisant ses prunelles azur, et son cerveau s'arrêta un instant de fonctionner. Puis, lorsqu'il se remit en marche, plusieurs idées fusèrent en même temps : qu'est-ce qu'il fichait ici ? Il connaissait AUSSI Yngvar ?! Heureusement qu'elle avait oublié sa propre lettre chez Elyon ! C'était une bouteille de l'hydromel personnel d'Yngvar ça...avaient-ils bu tout l'après-midi ? Merlin, pourquoi son coeur lui donnait-il l'impression d'imploser ? Elle ferait mieux de partir rapidement...

Seulement, Irmine n'eut pas le temps de prendre congé.

[Pour bien enfoncer Goulven, voilà ce qu'Irmine porte cet après-midi-là 8D : https://www.pinterest.com/pin/375698793891904609/ ]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyon Sombrelune Emploi : Ecrivain

Date de création : 24/01/2015
Messages : 260

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Mer 24 Juin - 20:52

Elyon traversa le village en trombe suivie de près par Irmine. La Dryade brimée était en colère et la fureur déformait ses traits ... elle avait besoin de voir quelqu'un pour râler en groupe, elle voulait vérifier aussi qu'Yngvar avait bien reçu le même avis qu'elle, si ce n'était pas une erreur.

Les propos d'Irmine l'avait mise hors d'elle. Ainsi, la Bibliothécaire ne se considérait même pas comme sorcière ?! L'écrivain avait décidé que quoi qu'il arrive, elle ne paierait pas.
Parvenue devant chez Yngvar, elle s'annonça et entra sans attendre d'y être invitée.

- Yngvar, toi aussi tu as reçu ce papier de merde ?

- Désolée Bamse, on est venues voir si tu as aussi reçu l'avis du Grand Conseil. traduisit Irmine.

Elle s'avança jusque dans le salon et voulu embrasser son cher et tendre ... qui sentait déjà l'alcool. Elle visa la table basse sur laquelle était posée une bouteille d'hydromel et deux verres ... A qui était le deuxième verre ?

Elle dirigea son regard bleu vers son propriétaire et lui fît un signe de tête. Elle était tellement remontée qu'elle en oubliait complètement d'être polie.

- Tu bois avec un pote à même pas 18h ???

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Never, ever let anyone tell you what you can or can't do. Prove the cynics wrong. Pity them for they have no imagination. The sky's the limit. Your sky. Your limit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yngvar Jørgensen Emploi : Archimage spécialiste du Tellurisme

Date de création : 27/01/2015
Messages : 109

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Jeu 25 Juin - 15:42

Yngvar avait écouté d'une oreille distraite lorsque Goulven avait lu la lettre à haute voix. Non pas qu'il n'y accordait aucune importance, mais.... En fait si. Le norvégien se souciait tellement peu des affaires politiques qui agitaient la France qu'il se fichait de devoir payer ou non. Lui était parfaitement à l'aise avec sa condition d'hybride et par conséquent ne voyait pas vraiment où était le problème. Enfin, si il pouvait comprendre que devoir payer pour avoir une baguette magique était humiliant, mais lui, ça ne le dérangeait pas. Sans pour autant être riche il avait de très bons revenus alors quelques écus de plus ou de moins....

Perdu dans ses réflexions - et son verre - Yngvar entendit à peine la porte s'ouvrir. Il leva les yeux quand il reconnu la jolie voix de sa belle. Mais il ne s'était pas attendu à la voir aussi en rogne. Irmine suivait Elyon de près et s'excusa pour elles deux.
Il se leva d'un bond et alla à leur encontre, les bras grand ouverts et un sourire béat - et passablement idiot - au visage.

- Les deux femmes de ma vie sont laaaaaaaa ! dit-il, la voix suraigüe.

Il s'approcha d'Elyon et la prit maladroitement dans bras, écrasant la tête de la petite dryade contre son torse musclé. Alors qu'il allait déposer un baiser sur ses lèvres, elle l'arrêta dans son élan en le réprimandant.

- Quoiiiiii ? Mais non il n'est pas dix-huit heure ! Il doit être au moins... minuit dix ! Bonjour comment je suis fatigué !

Sa voix était étrangement aiguë et railleuse, ce qui lui enlevait toute sa virilité. Yngvar jeta un coup d'œil a sa montre et écarquilla les yeux en s'apercevant qu'Elyon avait raison : il n'était même pas dix-huit heure. Il passa sous silence son étonnement et releva les yeux vers les deux intrus.

- Non mais les filles qu'est-ce qu'il vous prend de débarquer comme ça ? J'aurais très bien pu être en train de faire des choses avec mon pote ! Enfin des choses.... Je m'appelle pas Aaron hein. Non parce que lui... Moi je m'en méfie quand même, on sait jamais ce qu'il peut se passer. C'est comme la soirée qu'on à passé tous les trois, il s'en est passé des chos....

Comprenant qu'il était en train de dévoiler la base de leur pacte de sang à tous les trois, ils se tut et plaqua ses mains sur bouche. Puis il éclata de rire en faisant de grand signe qui voulaient certainement dire "enfin bref". Il se rappela soudain la présence de Goulven. Yngvar s'écarta pour que les filles puissent le voir et entama les présentations.

- Irmine, Elyon, je vous présente Goualvane ! C'est mon copain, un loup de ma super meute. Gougoul voici Irmine et Elyon ! dit-il en faisant de grands gestes pour les désigner.

Sans plus de cérémonies il alla s'asseoir dans le grand fauteuil côté salon, embarquant la bouteille d'hydromel au passage.

- Faites comme chez vous ! Buvez, mangez, faites le ménage si ça vous chante...

Il parti dans un grand rire, pas le moins du monde discret, très fier de sa blague.
Quelques minutes plus tard, tout le monde était installé et Yngvar revint sur la raison de la visite de ses nymphes.

- Vous aussi vous l'avez reçu cette lettre ? J'y ai rien compris, Goualvane a été obligé de me la lire.

Il resservit son ami sans lui demander la permission, parce que pour lui il était bien sur inconcevable de ne pas boire de l'alcool à une réunion de la sorte. C'est également pour cette raison qu'il avait forcé les filles à boire un verre de son hydromel, ses yeux de biches ayant un effet particulièrement efficace.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
[ En dag denne smerten vil være nyttig for deg ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 685

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Jeu 25 Juin - 22:47

Goulven tenta de se reprendre et d'afficher une expression neutre à l'arrivée des visiteuses. Apparemment, Yngvar n'attendait personne mais il fût ravi d'accueillir les deux femmes de sa vie ... les "fameuses" Elyon et "Mimine" ... Goulven en avait entendu parler et pas qu'une fois. Tout était prétexte à faire référence aux deux jeunes femmes, l'une qui partageait sa vie, l'autre qui l'avait partagée, fût un temps. A entendre l'Archimage, cette dernière était même sacrément dévergondée ...

- Désolée Bamse, on est venues voir si tu as aussi reçu l'avis du Grand Conseil.

Cette voix ! Cette voix qu'il n'avait plus entendue qu'en rêve depuis si longtemps !
Son attention ne fût même pas captée par la petite brune bruyante et vociférante qu'était Elyon, accessoirement une auteure qu'il appréciait sans vraiment l'assumer. Celle-ci se faisait écrabouiller contre le torse du Norvégien.

Goulven quant à lui reconstituait le puzzle. Alors ... "Mimine" c'était Irmine ... Son ex-petite amie, oui, bien sûr, elle avait fait ses études en Norvège. Mais Irmine, celle-la même qui avait dansé sur le comptoir d'un bar un soir, celle-la aussi avec qui il avait ... Sous une aurore boréale. Que soient maudits Yngvar et son alcool bavard.

C'est comme la soirée qu'on à passé tous les trois, il s'en est passé des chos....

Le regard de glace de l'avocat le fît taire.

- C'était il y a longtemps.

Inutile d'aggraver son cas. Il finit par décrocher du regard d'Irmine avec difficultés et laissa le maître des lieux faire les présentations.

- Enchanté, Goulven. reprit-il.

- Faites comme chez vous ! Buvez, mangez, faites le ménage si ça vous chante...

Il prit une grande gorgée d'hydromel histoire de se trouver quelque-chose à faire pour éviter d'avoir à parler. Il se posa dans l'un des fauteuils en essayant d'ignorer le regard de l'auteure vissé sur lui, mais c'était un peu difficile ...

Que la situation était gênante ! Cela étant, elle était là, il n'allait pas la laisser filer.

- Alors je vous sers un verre !

Il fît léviter deux autres verres jusque dans les mains des deux Nymphes et les servit généreusement avant de reprendre une gorgée dans le sien. Cet alcool commençait un peu à lui taper sur la tête.

- Vous aussi vous l'avez reçu cette lettre ? J'y ai rien compris, Goualvane a été obligé de me la lire.

Il comprit aussi qu'Elyon était certainement l'amie dont Irmine avait parlé lorsqu'elle avait du partir en urgence en Ecosse. Il avait deviné qu'elles passaient beaucoup de temps ensemble mais il n'avait jamais fait le rapprochement avec la petite amie d'Yngvar. Pourquoi le monde magique était-il aussi petit ? Et surtout ... POURQUOI le regardait-elle avec autant d'hostilité ?

Il reposa son regard sur la Bibliothécaire, on voyait bien qu'il avait perdu le sommeil depuis de nombreuses nuits.

- C'est une note officielle, tout l'monde qu'est concerné l'a reçue ! dit-il avec un peu de difficultés à articuler ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 517

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Ven 26 Juin - 19:54

A la vue d'Yngvar se jetant sur Elyon et au son désagréablement aigu que prenait sa voix, il n'avait apparemment pas attendu que la nuit tombe pour profiter de son vendredi soir ! Irmine eut une grimace, assaillie par une odeur familière lorsqu'il la gratifia de sa propre marque d'affection, un baiser sonore sur la joue de la bibliothécaire.
Cela eut au moins le mérite d'éloigner Goulven de son champ de vision quelques secondes, lui permettant ainsi de reprendre ses esprits. Elle n'allait pas rester ici à taper la causette comme si de rien n'était ! Tant pis, elle reviendrait parler de ce fichu avis une autre fois.

Yngvar procéda aux présentations, sans savoir que cela n'était pas réellement nécessaire pour une partie des interlocuteurs, et Irmine jeta un nouveau regard au Breton qui la fixait, plus froid que surpris cette fois.

- Irmine, de même., répondit-elle d'une voix détachée.

Alors c'était lui le troisième loup de la meute dont Yngvar lui avait déjà parlé plusieurs fois ? Elle savait que l'autre était Aaron, et il avait mentionné un avocat...mais jamais elle n'aurait imaginé que cela put être Goulven ! D'ailleurs, ce dernier avait coupé le Norvégien d'un regard tandis que celui-ci mentionnait une soirée dont Irmine avait entendu parler. Une sortie particulièrement arrosée, dont la jeune femme avait eu le récit du lendemain...ou du moins, des bribes ; des informations lâchées ici et là par Yngvar, l'une faisant état d'une bague de fiançailles achetée par le Viking, l'autre qu'ils s'étaient tous trois réveillés totalement fracassés...avec des vêtements féminins éparpillés autour d'eux ! Et ça - ça ! - autant dire que cela ne plaisait pas du tout à Irmine. Cela l'avait fait rire par rapport à Yngvar...beaucoup moins maintenant qu'elle savait que son ex-amant était de la partie.
Elle ne savait pas que c'était Whilmore, un ancien co-équipier d'Aaron, qui leur avait laissé ces habits, aussi elle imaginait déjà le pire. En revanche, au vu de ce que laissa échapper Yngvar, il était probable que la soirée dont Aaron lui avait parlé quelques semaines plus tôt était celle-là même...bref ! Elle en arrivait à la même conclusion que précédemment : elle devait filer au plus vite.

- Désolée pour le dérangement, je vais vous laisser entre "potes". Bonne so...

Elle avait tenté de rapidement prendre congé et s'était déjà tournée en direction de la sortie, mais elle avait été coupée dans son élan et sa phrase par Elyon. L'Ecossaise lui avait saisi le bras avec une force surprenante venant d'une si petite femme et elle lui jetait un regard clair signifiant qu'il était hors de question qu'elle la laisse partir. Irmine lui répondit par un regard suppliant, mais Elyon n'en fit rien et la mena avec autorité jusqu'au canapé faisant face aux fauteuils sur lesquels avaient pris place les deux hommes. Alors ça, elle ne risquait pas de l'oublier...Elyon ne perdait rien pour attendre !

Goulven fit léviter un verre vide jusqu'à elle, ne lui laissant guère le choix de refuser, et le remplit d'un liquide ambré qu'Irmine reconnut au premier coup d'oeil. L'hydromel maison d'Yngvar...merveilleux ! C'était bien ce qu'elle avait craint à l'haleine de son ami, et aux yeux du Breton il ne devait pas en être à sa première rasade non plus. Certes cette boisson était délicieuse, mais avec un taux d'alcool à faire pâlir un Irlandais.
Donc, en résumé, elle se trouvait face à son ex-copain du Nord qui était déjà saoul, son ex-copain du Littoral Breton qui suivait le même chemin, et son amie des Highlands qui n'avait aucunement l'intention de la laisser échapper à ce supplice. Joyeuse soirée en perspective...

La naïade se retint de soupirer en entendant Yngvar poser une question qui pouvait laisser croire qu'elle avait des raisons de recevoir une missive elle aussi. Elle priait intérieurement pour qu'il ne dise pas trop de bêtise et ne parle pas trop librement devant Goulven...d'ailleurs, que lui avait-il déjà raconté sur elle, s'ils étaient si proches ? Nom de Merlin, elle ne préférait pas savoir !

- C'est une note officielle, tout l'monde qu'est concerné l'a reçue !

La voix qui avait su ravir le coeur de la naïade perdait de son charme avec cette formulation hasardeuse. Irmine jeta un regard éloquent à son possesseur en levant un sourcil, et elle posa son verre plein sur la table. Hors de question de se retrouver dans le même état que ces deux idiots !

- On était chez Elyon quand elle a reçu la sienne. Je suis surprise que les étrangers soient compris dans cette nouvelle taxe., dit-elle en tournant son attention vers son meilleur ami.

Irmine avait pris le parti d'ignorer le plus possible Goulven et ses regards insistants.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyon Sombrelune Emploi : Ecrivain

Date de création : 24/01/2015
Messages : 260

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Ven 26 Juin - 22:25

S'il y avait une chose que détestait Elyon c'était bien l'odeur acide de l'haleine d'Yngvar quand il avait un peu trop bu, additionnée à son comportement et au fait que l'heure du dîner n'était même pas dépassée. Alors elle ne le laissa pas l'embrasser, elle jugea préférable de se dégager de son étreinte en le repoussant légèrement tandis que son ami "Goualvane" se présentait lui-même ... Elyon, quant à elle, n'avait jamais entendu parler de cette fameuse soirée.


- Enchanté, Goulven.

Goulven ... Goulven ? Goulven ! La Dryade coula un regard vers Irmine qui se présentait à son tour. Elle n'avait pas l'air de le connaître comme ça ...

- Elyon.

C'est là, à cet instant précis qu'Irmine se trahit : la belle voulu prendre congé en tournant les talons, mais Elyon la rattrapa "au vol".

- Mais non, tu restes, ça va être une chouette soirée.


Le regard que lui jeta Irmine à ce moment-là lui indiqua qu'elle allait payer tôt ou tard l'entrave qu'elle venait de poser à sa fuite. Elle l'ignora et la conduisit jusque sur le canapé, face à Goulven qui faisait léviter des verres vers elles.
Elyon saisit le sien et y trempa seulement les lèvres avant de le poser sur la table basse devant elle.

- Vous aussi vous l'avez reçu cette lettre ? J'y ai rien compris, Goualvane a été obligé de me la lire.

- Yngvar, tu sais lire le français, non ?

- C'est une note officielle, tout l'monde qu'est concerné l'a reçue !

Elyon ouvrit des yeux ronds.

- Et toi, tu sais parler ?

Son regard alla de courtes secondes d'Irmine à Goulven. Lui la fixait, elle, regardait de biais. Aucun doute, c'était bien ce Goulven-là, oui, celui-là même qu'elles avaient évoqué juste avant de recevoir leurs lettres. Elyon ne savait pas ce qu'il s'était passé, mais ce qu'elle savait maintenant c'était qu'il s'était passé quelque-chose.

- On était chez Elyon quand elle a reçu la sienne. Je suis surprise que les étrangers soient compris dans cette nouvelle taxe.

Irmine ne faisait pas référence à sa lettre ni à son hybridation. La Dryade mordit violemment sa lèvre pour ne pas commettre une belle gaffe, l'avocat ne savait visiblement rien de l'hybridation d'Irmine et celle-ci s'employait à ce que cela dure.
Elle se souvenait du soir où elle avait surpris l'hybridation d'Irmine, et ne se rappelait que trop bien des larmes qui avaient inondé ses joues ensuite, puis les doutes qu'elle avait exprimé.
Puis la confession.

Mais la promesse qu'elle lui avait fait ce soir-là, d'être toujours présente, courait toujours et même si elle ne cautionnait pas le mensonge, même si elle ne savait pas tout, la Dryade exprima son soutien à son amie Nymphe des eaux en pressant doucement son épaule. Elle jeta un coup d'oeil discret au Breton qui ne perdait rien pour attendre et, en prenant soin de ne pas lâcher Irmine des fois que celle-ci transplanerait sans crier gare, elle dit dans un souffle.

- Moi je ne paierai pas ! Il ne faut pas payer ce truc-là ! Si personne ne le fait, ils ne pourront rien ! Ils ne pourront pas poursuivre tout le monde ! Mais il faut agir ensemble.

Puis elle s'adressa à Goulven.

- Eh toi, t'es avocat, c'est légal ça ? Même pour les étrangers ?

Mais elle se rendit compte qu'elle avait gaffé, Elyon n'était pas censée savoir que Goulven était un homme de loi.

- Yngvar m'a dit.

De toutes façons, il était bien trop bourré pour ne pas douter de quoi que ce soit.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Never, ever let anyone tell you what you can or can't do. Prove the cynics wrong. Pity them for they have no imagination. The sky's the limit. Your sky. Your limit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yngvar Jørgensen Emploi : Archimage spécialiste du Tellurisme

Date de création : 27/01/2015
Messages : 109

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Sam 4 Juil - 19:39

Yngvar écoutait tout ce tintamarre d'une oreille distraite. Il était perdu dans ses pensées alcoolisées et ne portait pas une grande attention à ce qui se passait tout autour de lui. Il entendit vaguement Goulven prononcer quelque chose d'incompréhensible et Irmine souligner le fait qu'elle n'avait pas reçu de lettre... Mais en réalité Yngvar était littéralement obnubilé par les lèvres d'Elyon. Son coude appuyé sur la l'accoudoir et son menton dans sa main, il avait les yeux rivés sur elle. Il la regardait parler alors qu'elle était en colère et se surprenait à examiner ses expressions qu'il ne connaissait que si peu. Ce petit froncement de sourcil pour souligner son propos, cette légère ride qui se forme sur son front lorsqu'elle évoque son hybridation ou encore ce pincement de lèvres qui démontre son irritation. Jamais il ne se lasserait de l'observer, et Yngvar se rendait compte qu'il ne connaissait pas encore totalement sa nymphe. Il ne l'avait jamais vue en colère, ni même agacée.

Alors qu'Elyon essayait de rattraper sa boulette, Yngvar lui n'avait rien entendu. Il souriait comme une idiot en fixant sa belle. Puis il finit par revenir à la réalité en entendant son prénom.

- Ouais! Ouais.. Je lui dis tout a ma chérie, dit-il d'une voix pâteuse.

Il finit son verre d'une traite et décida de changer de sujet. Parce que c'était pas qu'il n'en avait rien a carrer de cette lettre, mais un peu !

- Bon ! On parle d'autre chose ?

Il s'installa dans le fond de son fauteuil, les deux bras sur les accoudoirs et son éternel sourire aux lèvres, attendant que quelqu'un parle. Mais ce ne fut pas le cas bien sur. Il profita néanmoins de cet instant de silence pour regarder les deux personnes qu'il avait en face de lui. Goulven et Irmine. Mais oui mais c'est bien sur ! Ils iraient parfaitement ensemble ces deux là ! Beaux, rigides et cultivés ! En plus Goulven avait bien besoin de réconfort après sa rupture difficile et ça tombait bien parce qu'Yngvar supposait que sa meilleure amie n'avait pas profiter des joies d'être une nymphe depuis un bon bout de temps !

Merveilleux. Le Norvégien était persuadé d'avoir eu l'idée du siècle. Mais comment approcher le sujet ? Comment les mettre à l'aise sans faire le gros boulet ?

- Hé Goulven ! Tu sais que ma Mimine adore l'architecture ? Je sais que t'en connais un rayon sur le sujet. La dernière fois il m'a raconté de long en large comment les moldus avaient réussi construire le Colysée ou je sais plus quoi.... lança-t-il dans la direction d'Irmine. Enfin bon ! Moi je dis ça, je dis rien. Je suis persuadé que vous entendrez bien

Il fit le clin d'œil le moins discret du monde à son amie et se tourna vers Elyon, voulant laisser de l'intimité a ce qu'il pensait pouvoir être un nouveau couple. Tout sourire il se rapprocha de sa belle et déposa un baiser sur sa joue.

- Je suis un génie hein ?

Il déposa un petit baiser sur ses lèvres et chuchota :

- Tu me manques trop ! Ça fait combien de temps qu'on s'est pas retrouvés tous les deux ?

Yngvar était un gentleman mais il fallait dire aussi qu'il en était à son huitième mois d'abstinence... Et en plus de ça il était soûl. Ne comptez pas sur lui pour être fin.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
[ En dag denne smerten vil være nyttig for deg ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 685

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Sam 4 Juil - 20:49

Ayant passé des années à étudier les lois, Goulven était bien placé pour savoir qu'il y avait une grande part de rhétorique dans leur utilisation mais pour le coup,le droit magique des étrangers en France était assez clairement établi : tout résidant sur le sol Français devait se plier aux lois que nul n'était censé ignorer.


- Parfaitement légal ! En France, tout sorcier résidant sur le territoire jouit des même droits que tout le monde en France. Mais des devoirs aussi ... Autrement dit, ce qui s'applique à moi s'applique à vous. Enfin, non, pas là, mais bref, vous m'avez compris.


Selon Goulven, ils pouvaient même s'estimer heureux qu'il ne leur soit pas demandé de payer une taxe majorée, le gouvernement n'avait aucune intérêt à permettre aux hybrides étrangers de rester. Cela dit, il ne comprenait pas comment ceux-ci pouvaient avoir envie de rester, vu comment ils étaient traités.

Yngvar décida de changer de sujet et bien que l'Ecossaise ne l'entendait pas de cette oreille, il reporta le centre de la conversation sur lui et sa passion pour l'architecture.


- Mmh ? Ah oui !
Dit-il lorsque celui-ci parla du Colisée.
Il en avait parlé à Aaron et Yngvar, un soir, lorsque ceux-ci parlaient de l'Italie. Ils en étaient d'ailleurs arrivé, d'un commun accord, à statuer son cas comme étant "saoulant" et lui avaient resservi un grand verre de vodka qu'il fût prié de boire.


- Oui, j'ai même eu l'occasion de le voir lorsque je suis allé à Rome,
dit-il en faisant référence à ses pérégrinations en Europe, à son retour de Holyhead.


- Tu connais ?
demanda t-il à l'attention d'Irmine en zappant le vouvoiement.

Pendant ce temps, Yngvar et Elyon s'étaient légèrement éloigné. Pompette, mais pas assez pour passer sur le fait que le scandinave jouait les entremetteurs, Goulven planta son regard bleu dans celui d'Irmine et serra les dents.
Il lui avait envoyé une lettre, elle n'y avait pas répondu. L'avait-elle seulement ouverte ? Rien n'était moins sûr. Et s'il avait écrit le contraire, aujourd'hui, il était parfaitement capable de se jeter à ses pieds et de demander son pardon.

La soirée allait être longue, il avait beaucoup de mal à décider quelle attitude adopter vis-à-vis d'elle. Devait-il la laisser tranquille ou au contraire, provoquer une occasion de parler ? Profiter de la manoeuvre d'Yngvar pour tenter d'avoir un moment avec elle, ou au contraire la laisser venir ?

Il s'avérait deux choses : la première, c'était que de la laisser venir à lui ne serait sans doute pas la bonne stratégie. Preuve en était, cette lettre sans réponse. La seconde, maintenant qu'elle était là, il était incapable de rester dans l'attente.

- J'en suis persuadé aussi.
Dit-il sans la lâcher des yeux en réponse à Yngvar.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 517

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Sam 4 Juil - 23:34

Quand Elyon avait manifesté son intention de ne pas payer, Irmine avait immédiatement tourné la tête vers la dryade...et elle serra les dents quand celle-ci laissa échapper qu'elle connaissait la profession de Goulven. Son amie se rattrapa correctement, mais cela ne rassurait pas Irmine sur la suite de la soirée. Si déjà maintenant elle commençait à lâcher des informations sans s'en rendre compte, qu'est-ce que ça allait être avec quelques verres ! Heureusement, Elyon ne semblait pas encline à vider le sien, au contraire d'Yngvar.

- Comment ça tu ne vas pas payer ? T'es folle ?! Ça va être pire si t'attends, et ils vont venir te retirer ta baguette !, s'exclama Irmine à l'attention de l'Ecossaise.

Pour sa part, bien qu'elle soit écœurée de cette nouvelle atteinte à ses droits les plus élémentaires en tant que sorcière, la bibliothécaire comptait se plier aux lois, comme elle l'avait toujours fait. Ses capacités en Magie Intuitive étaient excellentes, et elle en faisait assez régulièrement usage pour ne pas être vissée à sa baguette...mais elle aurait bien du mal à s'en passer malgré tout ! Elle ne s'imaginait pas pouvoir vivre sans, elle ne voulait donc pas risque de se la voir confisquer...et puis, comme à son habitude, elle évitait les ennuis ! S'opposer au Grand Conseil en refusant d'obtempérer rentrait dans la définition de ce mot !

Goulven confirma ensuite que c'était parfaitement légal de faire payer les étrangers, et Yngvar conclut en marquant son désintérêt le plus total pour ce sujet. D'un côté, Irmine était soulagée de parler d'autres choses - étant donné qu'elle semblait coincée avec eux pour un moment ! - mais elle devait avouer que l'a légèreté avec laquelle son meilleur ami prenait la chose l'inquiétait un peu. Elle se promit de vérifier d'ici quelques jours s'il avait bien payé la taxe et ne l'avait pas oubliée.

Enfin, si elle lui parlait encore après cette soirée ! Car le nouveau sujet de discussion sur lequel il embraya, et surtout l'intention très claire derrière ses paroles, ne lui plurent guère !

- Hé Goulven ! Tu sais que ma Mimine adore l'architecture ?

- Je n'ai jamais dit que j'adorais ça. C'est un intérêt comme un autre...je ne passerais pas ma soirée dessus.

Irmine faisait preuve là d'une légère mauvoise foi, mais elle n'avait aucune intention d'abonder dans un sens positif pour Goulven. Il était vrai que l'architecture n'était pas sa passion...mais elle avait aimé écouter son ex-amant en parler. Et il était vrai que depuis qu'elle avait commencé à sortir avec lui, elle avait rapporté quelques anecdotes architecturales à Yngvar lors de discussions anodines.

- Oui, j'ai même eu l'occasion de le voir lorsque je suis allé à Rome. Tu connais ?

La naïade consentit enfin à tourner son regard vers l'avocat qui s'adressait à elle. Si elle ne voulait pas qu'Yngvar se pose des questions - Elyon avait déjà tout compris probablement... - elle ne pouvait ignorer totalement Goulven. Elle avait néanmoins la ferme intention de s'en tenir aux simples politesses, en s'efforçant de garder l'air le plus neutre possible. Cela s'annonçait difficile.
Et depuis quand voyageait-il celui-là, de toute manière ? Aux dernières nouvelles, c'était un sale casanier qui avait à peine vu l'Ecosse.

- Des livres seulement., fut tout ce qu'elle consentit à répondre.

Avec la liste de pays qu'elle avait visités, il avait fallu qu'il parle d'un de ceux qu'elle n'avait pas fait. Petit accroc à sa fierté.

- Enfin bon ! Moi je dis ça, je dis rien. Je suis persuadé que vous entendrez bien

Cette remarque assortie du clin d'oeil le moins discret du monde firent lever les yeux au ciel à Irmine un bref instant. Cette dernière se permit même de lancer un regard signifiant "à quoi tu joues ?" au Norvégien, mais lui était tout simplement obnubilé par sa nymphe et l'attirait un peu plus loin, s'éloignant des deux autres de quelques pas.

- J'en suis persuadé aussi.

- Tu l'as lu dans une boule de cristal peut-être ?, rétorqua-t-elle sur un ton sarcastique.

La jeune femme regardait à nouveau Goulven, et elle fut frappée encore une fois par les traits tirés du jeune homme. Et l'alcool n'arrangeait rien. Enfin, elle aussi devait afficher un air fatigué, avec le sommeil dont elle manquait cruellement depuis 3 semaines. Mais là n'était pas la question ! Elle n'en avait rien à faire de son état, vu qu'ils n'étaient plus ensemble, n'est-ce pas ? Sans vraiment savoir pourquoi, l'image d'une autruche s'imposa à l'esprit d'Irmine.

On ne peut plus mal-à-l'aise, et n'ayant aucune envie d'affronter Goulven et ses regards seule, elle se leva prestement du canapé pour aller se chercher un verre d'eau. L'envie de descendre cul-sec le verre d'hydromel était là quelque part, mais elle voulait à tout prix éviter de se retrouver aussi pompette que les deux compères.
Ne souhaitant pas laisser à Goulven le loisir de la rejoindre - elle le connaissait maintenant, ainsi que ses tendances de harceleur ! - elle revint presque aussitôt au salon et passa à côté du couple pour leur lancer, sans ménagement :

- Hey, arrêtez de vous bécoter maintenant ! C'est pas poli quand d'autres gens sont présents. Revenez plutôt vers nous.

C'était un pur appel à l'aide à Elyon.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyon Sombrelune Emploi : Ecrivain

Date de création : 24/01/2015
Messages : 260

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Dim 5 Juil - 0:52

Elyon soupira d'agacement à la réponde se Goulven.

- Vos lois, c'est de la MERDE. Quand je vois que vous en êtes réduits à brûler des livres, à ne plus savoir quoi faire pour empêcher les gens de penser par eux-même ... je vous plains sincèrement.

Elle, au moins, elle était libre de partir quand elle voulait, si la situation se dégradait trop pour elle.

- Comment ça tu ne vas pas payer ? T'es folle ?! Ça va être pire si t'attends, et ils vont venir te retirer ta baguette !

- Il n'en ont pas le droit ! Qu'ils essayent, ils verront de quel bois je me chauffe ... Bordel, mais comment pouvez-vous rester sans rien dire ! Entre toi, qui dit que le Grand Conseil est dans son bon droit et toi qui ne voit que le fait qu'on me retirerait ma baguette et toi ...

- Bon ! On parle d'autre chose ?

- ... Qui t'en fous, sérieusement ! Vous ne trouvez pas ça grave ? Il n'y a que moi qui ne trouve pas ça normal ? Que ça révolte ?

Mais Elyon s'insurgeait toute seule contre cette taxe et ne trouvait pas le répondant qu'elle était venue chercher. Si même ce Goulven ne disait rien alors elle comprenait mieux pourquoi Irmine s'était méfiée de lui ...

- Hé Goulven ! Tu sais que ma Mimine adore l'architecture ?

Elle souffla bruyamment en leur commandant d'aller se faire voir et croisa les bras, mécontente, libre d'assister au petit jeu de Goulven sur lequel elle reporta un regard suspicieux. Et Irmine. Croyaient-ils vraiment les duper ? Il s'était forcément passé quelque-chose ...

Yngvar, fier de son coup, l'attira à lui, elle le laissa déposer un baiser sur sa joue, oh ! Qu'il l'agaçait en ce moment ! Même si son intention était louable, et encore, de quoi se mêlait-il ? Non, Elyon n'aimait vraiment pas quand il avait bu. Et en plus il était content de lui !

- Je suis un génie hein ?

- Ah, si tu savais ... Là, tu es brillant. Tu aurais voulu le faire exprès, tu n'aurais pas mieux fait, Chuisle ...

Elle posa son coude sur l'accoudoir d'Yngvar et mit son menton dans sa main et ferma ses yeux d'un air las. Malheureusement, le Norvégien n'en avait pas fini, Elyon ne suivait plus du tout l'échange entre Goulven et Irmine qui, visiblement, était partie se chercher quelque-chose dans la cuisine. Quand bien même elle aurait voulu se tirer, elle n'aurait même pas pu l'en empêcher, cette soirée était un calvaire et elle était loin d'être finie !

- Tu me manques trop ! Ça fait combien de temps qu'on s'est pas retrouvés tous les deux ?

- Yngvar, tu es saoul.

- Hey, arrêtez de vous bécoter maintenant ! C'est pas poli quand d'autres gens sont présents. Revenez plutôt vers nous.

- Ah mais oui, Irmine, quelle bonne idée ! Vous avez fini de faire connaissance ? Vous devez vous entendre comme larrons en foire, je suis sûre que moi et Goualvane on va bien s'entendre aussi. Vous savez quoi ? On devrait se faire ça plus souvent tiens !

La Dryade lança un regard appuyé à Irmine. Oh oui, elles allaient certainement avoir une discussion toutes les deux après cela parce que voyez-vous, s'il s'était passé quelque-chose avec Goulven, Ely était fâchée de l'apprendre comme cela. Dans le cas de l'écrivain, n'était-ce pas l'hôpital qui se moquait de la charité ?


- Bon, Chuisle, on ne va pas abuser plus longtemps, Irmine et moi on va y aller, passez une bonne soirée tous les deux et demain on dîne ensemble, toi et moi. Ca te va ?

Elyon estimait qu'il était temps de prendre congé, car la situation était gênante pour tout le monde. Irmine n'avait aucune envie de voir Goulven, elle ne supportait pas de voir Yngvar comme ça et elle avait hâte d'éclaircir la situation avec la bibliothécaire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Never, ever let anyone tell you what you can or can't do. Prove the cynics wrong. Pity them for they have no imagination. The sky's the limit. Your sky. Your limit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yngvar Jørgensen Emploi : Archimage spécialiste du Tellurisme

Date de création : 27/01/2015
Messages : 109

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Dim 5 Juil - 9:42

Yngvar souffla bruyamment lorsque Elyon proposa de se retirer en compagnie d'Irmine. Qu'elle était cassé pied quand elle était contrariée !

- POPOPOPOP ! Vous vous rasseyez immédiatement belles demoiselles, dit-il en s'adressant à Elyon et Irmine. Vous allez pas partir maintenant quand même !!!! On s'amuse si bien....

Même le norvégien avait senti la froideur et la gêne qui avait envahit la pied lorsqu'ils s'étaient retrouvés tous les quatre. En revanche, il était le seul à ne pas comprendre pourquoi.

- Mais non mais vous êtes énervants vous aussi ! Vous faites tous les tronche ! Toi, lança-t-il a Goulven, tu pleure ta nana comme une mauviette au lieu d'aller la récupérer et là je te tend une perche avec Mimine, t'es même pas fichu de la saisir ! Tu la fais fuir à elle aussi. Si tu veux mon avis, mon pote, je vais devoir te donner quelques conseils en matière de drague. Je suis plutôt doué dans mon genre ! Ces deux demoiselles peuvent en témoigner...

Il rigola légèrement, fier de sa blague et reprit son air mécontent.

- Et toi aussi !

Cette fois ci c'était Irmine qui allait en prendre pour son grade.

- T'es désagréable avec tout le monde depuis quelques temps, même avec moi ! Ou peut être pas avec moi... Je me souviens plus. Mais ! Tu devrais laisser une chance a Goualvane, c'est un chouette petit mec. Et puis de toute façon, pas question que tu partes.

Enfin, il se tourna vers Elyon.

- Et toi non plus tu pars pas ! Personne ne pars. D'accord tu es en colère, ce que je peux comprendre, mais fiches nous la paix avec ces histoire de taxe, on en reparlera en journée min elskede. Ce soir c'est la fête !

Il se leva soudainement, dans un élan d'ivresse et d'un coup de baguette théâtral il fit jouer une musique à ses instruments. Les instruments en question s'agitèrent et commencèrent à jouer une musique festive qui emplit le grand salon. L'ambiance changea du tout au tout et Yngvar espérait que ça aiderait ses amis à se détendre et à profiter d'une soirée tous ensemble.
Il se rua vers Irmine et lui prit la main pour l'inviter a danser. Sauf que la force avec laquelle il l'attira au milieu du salon, vers un endroit qui permettait des pas de danse sans cogner les meubles, ne lui laisser pas le loisir de refuser.

Il plaça une main sur sa taille et son autre vient prendre la main libre de la naïade.

- Ca fait si longtemps ! Je danse toujours aussi bien hein ?

Il rit un moment puis au bout de quelques minutes à danser avec son amie, il la libéra. A la fin de la chanson ils retrouvèrent Elyon et Goulven.

- Ca fait la tête par ici, je le sens bien.

Les premières notes de la chanson suivante retentirent et Yngvar s'écria que c'était sa préféré avec une voix un peu trop aiguë pour être crédible. Cette fois ci c'est la main d'Elyon qu'il prit et l'amena danser avec lui, laissant Irmine et Goulven seuls. Secrètement Yngvar espérait qu'ils s'entendraient car il était convaincu qu'ils étaient fait pour être ensemble. Mais c'était avant d'apprendre la boulette de Goulven...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
[ En dag denne smerten vil være nyttig for deg ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 517

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Dim 5 Juil - 13:56

Apparemment, Elyon n'était vraiment pas contente, et Irmine avait bien compris que ce n'était pas que sa réaction face à l'avis de taxe qui lui valut la piquer verbale dont la gratifia son amie. La naïade se contenta d'hausser les épaules, n'ayant aucune intention de répondre à son attaque à peine masquée. Elle se doutait que la petite Ecossaise lui en voulait de n'avoir pas parlé de Goulven...mais quand en aurait-elle eu l'occasion de toute manière ? Et puis Ely était mal placée pour lui faire la morale à ce niveau.

Au grand soulagement d'Irmine, la dryade eut la merveilleuse idée de leur créer une porte de sortie...qu'Yngvar referma aussitôt, en mettant allègrement les pieds dans le plat sans se rendre compte. Ils en prirent tous pour leur grade, le grand Norvégien ne s'étant rendu compte de rien. Irmine ne put s'empêcher de couler un regard vers Goulven lorsque leur ami commun mentionna qu'il la "pleurait comme une mauviette". Elle se doutait bien que sa décision ne l'avait pas empli de joie, mais elle était extrêmement embarrassée qu'on lui mette devant les yeux le mal qu'elle lui faisait et les conséquences de sa décision. Ou absence de décision, en réalité... Elle se sentit soudainement coupable et dut se secouer pour chasser ce sentiment.

Cependant, lorsque le Viking lui reprocha également de ne pas laisser sa chance à Goulven, elle ne put rester de marbre et c'est d'un ton à mi-chemin entre l'offuscation et la résignation qu'elle lui répondait aussitôt.

- J'ai pas besoin d'un entremetteur, merci bien ! Et puis je suis mieux toute seule, les relations c'est pas pour moi, l'expérience nous l'a assez bien démontré !

Elle se mordit la lèvre : c'était sortit tout seul. Le pire, c'était qu'elle le pensait et que "l'expérience Goulven" l'avait confirmée dans cette idée.
Toutefois, Yngvar ne l'écoutait déjà plus et faisait son petit sermon à Elyon, tandis que pendant ce temps-là Irmine évitait soigneusement de croiser le regard de l'avocat.
Le Scandinave ne leur laissant pas réellement le choix, elle finit par s'emparer du verre d'hydromel qu'on lui avait servi. Elle allait en avoir besoin pour supporter cette soirée qui était loin d'être terminée, malgré ses tentatives répétées de fuite. Elle en but une longue gorgée au moment où Yngvar s'emparait de sa main pour l'entraîner danser sur une musique entraînante. Forcée de le suivre, elle reposa son verre sur la table et fut tirée jusqu'à un espace un peu plus dégagé.

Les deux hybrides avaient dansé ensemble un nombre incalculable de fois, et d'ordinaire Yngvar était un cavalier doué...seulement, la quantité d'alcool qu'il avait ingérée diminuait quelque peu ses talents. Irmine se retrouva donc à devoir mener étant donné qu'il titubait légèrement.

- Ça fait si longtemps ! Je danse toujours aussi bien hein ?

Malgré la tension qui régnait toujours dans la pièce et celle qui brûlait au fond d'elle par la présence de Goulven, elle laissa échapper le fantôme d'un sourire amusé.

- Merveilleux, mais je préfère quand même quand c'est toi qui mène., répondit-elle pour le taquiner.

Les deux amis dansaient d'un pas rapide et malgré les quelques ratés du côté d'Yngvar, ils ne s'en sortaient pas si mal. Si bien qu'Irmine eut même un petit rire lorsqu'il la fit tournoyer sur elle-même trois fois de suite, ce qui avait pour bénéfice de faire onduler sa longue jupe grise.
Son ami avait raison, elle avait été désagréable avec lui alors qu'il ne le méritait pas, alors elle décida que ce soir il ne pâtirait pas de sa mauvaise humeur. Les deux autres, en revanche, c'était encore à voir...
La jeune femme décida néanmoins de rappeler une chose qu'il lui avait promis il y a avait quelques mois, et pour cela elle lui parla en norvégien afin de ne pas être comprise du reste de l'auditoire.

- S'il-te-plait, fais attention à ce que tu dis devant Goulven. Ne commence pas à parler de mon hybridation, tu sais que je ne veux pas que cela se sache.

Finalement, la danse prit fin et l'archimage ramena Irmine vers l'autre duo en commentant les mines qu'ils tiraient, mais il l'abandonna presque aussitôt en tirant Elyon vers l'espace de dans cette fois.
Irmine reprit une expression distante et se pencha aussitôt sur son verre pour en prendre une nouvelle gorgée et meubler, espérant éviter la discussion. Elle croisa les bras, son verre toujours dans une main, son regard vissé sur le couple.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyon Sombrelune Emploi : Ecrivain

Date de création : 24/01/2015
Messages : 260

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Dim 5 Juil - 14:38

Yngvar en avait décidé autrement et reprocha à Elyon de leur prendre la tête avec la taxe. Qu'à cela ne tienne, il ne perdait rien pour attendre. Et Irmine non plus. Et Goulven non plus ! Elle ne comprenait pas leur attitude à chacun et dut se mordre violemment la lèvre pour ne pas répliquer. Le regard qu'elle lança à Yngvar l'aurait pétrifié si elle avait eu sa baguette à la place des yeux.

Cela étant, le Norvégien laissa échapper une information sommes toutes intéressante pour Elyon.

- ... tu pleure ta nana comme une mauviette au lieu d'aller la récupérer ...

Elle jeta un regard entendu à Irmine, et une fois qu'ils en eurent tous pris pour leur grade, laissa son homme et son amie commencer une danse. Ou plutôt, laissa Yngvar tirer Irmine pour la faire danser. Elyon, un sourire comploteur sur les lèvres, s'approcha de Goulven et le toisa de toute sa petite taille.

- Alors, tu m'invites pas à danser ?

La brunette savait parfaitement que la danse était la bête noir de l'avocat et l'arracha du fauteuil sur lequel il était assis avec la même délicatesse que l'on a lorsqu'on arrache des poireaux.
Elle ne le ménagea pas, plaça elle-même les mains de Goulven sur sa taille et commença à l'entraîner, évitant soigneusement de se faire écraser les pieds, mais ne se gênant pas pour lui rendre lorsque cela arrivait.

Yngvar et Irmine tournoyaient de leur côté, et avaient l'air de s'amuser au moins un peu. Du moins, plus que Goulven qui avait le regard vissé sur ses pieds. Plusieurs fois, Elyon lui donna un coup de hanche pour qu'il remonte les yeux. Elle s'éloigna légèrement d'eux tandis que la musique prenait en intensité et lorsqu'elle fût sûre qu'ils ne l'entendent pas, elle se pencha vers Goulven et passa ses bras autour de ses épaules. Afin de pouvoir lui murmurer quelques mots à l'oreille, elle se hissa sur la pointe des pieds et lui dit :

- C'est drôle, je t'imaginais beaucoup plus grand.

Elle sentit le corps de Goulven se tendre entre ses bras et pris un malin plaisirs à onduler en rythme avec la musique. Les mains de l'avocat étaient crispées sur sa taille.

- Un peu de délicatesse voyons, tu vas me casser en deux. Je ne sais pas ce que tu as fait à Irmine. Mais je sais qu'elle t'adorait.

La jeune femme s'éloigna légèrement de l'avocat hébété et planta son regard bleu dans le sien. Goulven était ivre lui aussi mais il comprendrait parfaitement ce qu'elle dirait. Il valait mieux pour lui.

- Si jamais j'apprends qu'elle a versé une seule larme à cause de toi, je te pends avec tes intestins.

La musique finissait, elle lui fît un grand sourire machiavélique et frappa son épaule avant de lui tourner le dos et prit avec un plaisirs non dissimulé les mains de son cher et tendre pour lui accorder la danse suivante.
Visiblement, Yngvar ne s'était rendu compte de rien, c'était dire s'il était ivre ! La Dryade bougeait en rythme avec lui et elle aurait pu apprécié ce moment, si Yngvar n'était pas saoul. L'alcool l'avait rendu un peu balourd. De temps en temps, la jeune femme lançait quelques regards vers les deux autres, restés sur le bord de la piste de danse. Un regard appuyé à Goulven pour lui rappeler qu'elle le surveillait, et elle finit par reporter son attention sur le Norvégien qu'elle avait, certes, vraiment trop négligé ces temps.

- Ils boudent encore ! Allez, venez avec nous !

Elle claqua des doigts et la musique s'enchaîna sur une gavotte. La base pour nos trois hybrides, un calvaire pour un Goulven alcoolisé ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Never, ever let anyone tell you what you can or can't do. Prove the cynics wrong. Pity them for they have no imagination. The sky's the limit. Your sky. Your limit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 685

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Dim 5 Juil - 16:23

Oh, il n'avait pas volé la réflexion d'Irmine.

- Tu l'as lu dans une boule de cristal peut-être ?

Mais elle lui arracha un rire franc, parce qu'il était tellement sûr qu'elle répondrait quelque-chose de ce genre, que c'était presque rassurant de se trouver devant une réaction qui lui était familière. C'était ... une maigre consolation, parce que le reste de la soirée s'annonçait long.


C'est à ce moment précis. A cette minute précise ...

Toi, tu pleure ta nana comme une mauviette au lieu d'aller la récupérer et là je te tend une perche avec Mimine, t'es même pas fichu de la saisir ! Tu la fais fuir à elle aussi. Si tu veux mon avis, mon pote, je vais devoir te donner quelques conseils en matière de drague. Je suis plutôt doué dans mon genre ! Ces deux demoiselles peuvent en témoigner...

... Qu'il eut envie de disparaître, de déménager, de changer d'adresse et même de sexe. Ce n'était pas son style de se plaindre et de s'épancher sur ses amours, il ne s'était confié à Yngvar à ce sujet qu'une seule fois, alors il se jura mais un peu tard qu'on ne l'y reprendrait plus.
Il jeta à Yngvar un regard de défi mais avant qu'il ne puisse répondre quelque-chose du même acabit, ce dernier invita la Bibliothécaire à danser. Goulven reprit son verre et le vida tandis qu'Elyon l'arracha du fauteuil sans crier gare. Extrêmement gêné par ce contact,  il était raide, crispé, pendant que la petite sorcière mettait ses mains sur sa taille et l'entraînait sans ménagement. Il lui écrasait parfois les pieds, elle lui rendait, et puis finalement elle passa ses bras autour de ses épaules.

Il s'attendait à tout ! Mais surtout pas à ça ...

- Je ne sais pas ce que tu as fait à Irmine. Mais je sais qu'elle t'adorait . Si jamais j'apprends qu'elle a versé une seule larme à cause de toi, je te pends avec tes intestins.

Elle était on ne peut plus sérieuse ... et elle lui fichait la trouille, un peu. Il aurait voulu lui répondre, mais elle s'éloignait pour rejoindre Yngvar, tandis qu'Irmine revenait près de lui, préférant apparemment la compagnie de son verre. Goulven lui jeta un regard en coin en méditant sur les mises en garde de l'Ecossaise. Est-ce qu'il avait fait pleurer Irmine ? Si c'était le cas, il ne se le pardonnerait jamais. Oh, comme il s'en voulait, maintenant encore plus qu'avant ! L'envie de se mettre à genoux devant elle, d'implorer son pardon et de la prendre dans ses bras était forte. Sa présence à ses côtés sans avoir le droit de la toucher était un supplice, il n'avait que faire de sa fierté, que valait-elle ? Il n'était rien sans elle ! C'était la plus grande douleur qu'il n'ait jamais ressenti.

Il se redressa légèrement et posa sa main sur le poignet de la jeune femme.

- Ine ... implora t-il.

Mais à ce moment-là, Elyon décida d'intervenir et brisa toutes ses chances de parler avec elle. Une gavotte était jouée désormais.

- Ah non !!!! Pas la gavotte !

C'était une des seules danses qu'il connaissait. En Bretagne, on l'apprend aux enfants avant la marche. A Goulven, elle rappelait surtout des fêtes de famille auxquelles il évitait soigneusement de se rendre depuis qu'il était en âge de décider à quels évènements sa présence n'était pas indispensable.

- Vous ... Vous voulez pas sortir plutôt ? On était dans un bar l'autre soir à Brocéliande. Yngvar connaît bien. Hein ?

Tout était bon pour échapper à cette danse en ronde Et pour gêner Yngvar aussi ... Vous dire s'il était vraiment à court d'argument.

Accessoirement, il serait beaucoup plus facile de parler à Irmine au milieu d'une foule ... Elle pourrait bien en profiter pour filer. Il n'avait pas l'intention de la perdre de vue cette fois. Prêt à fouiller tout le pays si elle disparaissait !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yngvar Jørgensen Emploi : Archimage spécialiste du Tellurisme

Date de création : 27/01/2015
Messages : 109

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Mer 15 Juil - 9:58

Yngvar s'excusa auprès d'Irmine lorsque celle ci lui pria de ne plus évoquer son hybridation. Ca lui avait échappé et il s'en voulait d'avoir ainsi créé un malaise pour elle, parce qu'évidemment il pensait que c'était le seul malaise qu'il avait engendré. Il déposa un baiser sur son front en guise d'excuses et lui promit que ça n'arriverait plus.
Quelques secondes plus tard leur danse prit fin sur les dernières notes jouées par les instruments de musiques mais le norvégien n'était pas rassasié et il invita sa petite nymphe a faire quelques pas de danses avec lui. C'était également un prétexte pour laisser Goulven et Irmine en tête à tête, car il ne perdait pas l'espoir qu'ils puissent s'entendre un jour.

Yngvar finit par détourner son attention de ses deux amis pour la reporter sur sa cavalière. Il lui sourit chaleureusement et l'embrassa a plusieurs reprises, tandis qu'ils ondulaient leurs corps côtes à côtes. Leur danse prit fin et ils retrouvèrent Irmine et Goulven. L'ambiance était chargée de tension entre eux, Yngvar allait faire une remarque à ce sujet mais Elyon intervint a changeant de musique. Ce qui eut pour effet de réveiller l'avocat qui s'était muré dans le silence jusque là. Le satyre explosa de rire en voyant le visage de son ami se tordre d'horreur en entendant les premières notes de la gavotte. Visiblement il n'aimait pas beaucoup cette danse. Yngvar avait du mal a s'arrêter de rire mais il finit par y arriver brusquement lorsqu'il entendit la proposition de Goulven. Il faillit s'étrangler a la mention de ce bar qu'il connaissait très bien et pas du tout à la fois.

- Euuh... Oui ! Oui je connais un peu... On m'en a parlé quoi... bredouilla-t-il en se redressant.

En réalité il se souvenait fort bien de cet endroit, mais pas de la soirée qu'il y avait passé, c'était ça le problème. Il ne regrettait pas cette soirée, ça avait été l'une des plus drôles de sa vie, il n'en doutait pas. Mais c'était un secret d'état maintenant, personne ne devait être au courant. Les trois loups de la meute avaient fait le serment de ne pas en parler devant leurs femmes respectives.
Après avoir lancé un regard entendu à Goulven, qui voulait dire "fais gaffe à tes fesses toi", il approuva sa proposition contre toute attente.

- Ma foi ! Pourquoi pas ? C'est une bonne idée. Ici on s'ennuie

Et puis c'était surtout que ça lui permettrait de boire a l'œil... Il se souvenait que le patron lui avait dit de repasser et qu'il ne paierait rien.
Il voulait également échapper à cette ambiance lourde qui régnait ici.

- Allez hop c'est parti !

Ils transplanèrent tous ensemble devant le fameux pub irlandais. Un tas de souvenirs assaillirent Yngvar qui ne pu se retenir de sourire en jetant un coup d'œil à Goulven. Ils entrèrent et furent submergés par la bonne ambiance et la convivialité du lieu. Ce n'était pas le souvenir qu'il en avait gardé mais il était plutôt satisfait. Une douce musique irlandaise envahissait la grande pièce tandis que des gens dansaient tous ensemble au milieu d'un espace qui avait été aménagé pour. Le pub était bondé. Hormis la musique, le brouhaha des conversations meublait le peu de silence qu'il y avait entre les morceaux de musique. Yngvar état aux anges. C'était tout à fait son style de soirée et il sautillait presque sur place en entraînant ses amis jusqu'au bar. Il jeta un rapide coup d'œil à Irmine et croisa son regard, il lui sourit, tout excité.

- Ohhhh mais qui voilà !!! Dit une voix inconnue

C'était le barman a qui Yngvar pensait plus tôt.

- Ca fait un bail les gars ! Je pensais pas vous revoir un jour... Vous êtes mieux fringués que la dernière fois en tout cas ! Les collants à paillettes c'est pas votre truc je crois !

Yngvar se décomposa et fit taire ledit Paul d'un geste de la main. Il commanda une bière artisanale pour lui et laissa les autres choisir. Ils se dirigèrent vers une table.

- On est pas bien là ? C'est super non ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
[ En dag denne smerten vil være nyttig for deg ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 517

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Mer 15 Juil - 21:38

Par instants, Irmine avait jeté des regards discrets dans la direction d'Elyon et Goulven. Elle plaignait sincèrement la dryade qui s'était apparemment décidée à faire danser le jeune homme, ayant déjà pu voir les "prodiges" dont il était capable en danse. Voir les mains de son ex-amant se poser sur la taille de son amie fit un petit pincement au coeur d'Irmine, mais elle n'en montra rien. A la place, elle se contenta d'adresser un sourire reconnaissant à Yngvar quand ce dernier lui assura qu'il ne commettrait pas d'impair concernant son hybridation cachée. Elle n'était pas complètement rassurée au vu de l'état de son ami, mais elle ne pouvait guère faire plus que de le rappeler à la prudence.

Finalement, il l'abandonna à nouveau auprès de Goulven, et ce dernier tenta une nouvelle approche en lui touchant doucement le poignet, heureusement Elyon sauva à nouveau Irmine en les appela pour danser avec eux avant même que la naïade n'ait le temps de retirer son poignet. Sautant sur l'occasion, la naïade posa son verre et rejoignit son amie alors que l'avocat exprimait vivement sa répulsion à l'idée de se lancer dans une gavotte. Un sourire moqueur aux lèvres, elle lui jeta un regard éloquent et s'empara des mains de la dryade pour l'emporter avec elle sur quelques pas improvisés.

Pendant ce temps-là, les deux hommes émettaient l'idée de changer le lieu des festivités et se décidèrent pour la fameux bar qui avait été le théâtre de leurs déboires alcoolisés. Ils ne leur laissèrent guère le choix et Irmine se trouva à nouveau embringuée dans une folle virée pour laquelle elle n'avait pas donné son accord, entraînée dans un transplanage d'escorte par le Viking avant qu'elle ait eu le temps de dire "ouf". Heureusement pour eux, Yngvar était un sorcier doué et ils atterrirent en un seul morceau devant un pub irlandais duquel s'échappait une musique entraînante.
Les quatres sorciers se faufilèrent à l'intérieur, Irmine à moitié poussée par Elyon qui était apparemment décidée à ne la laisser échapper à aucun supplice ce soir. La bibliothécaire évitait généralement les lieux bondés, les foules joyeuses et bruyantes, leur préférant de loin les réunions en petit comité, et même si le bar jouissait d'une bonne ambiance, la jeune femme n'était clairement pas à son aise. Son meilleur ami, lui, évoluait comme un poisson dans l'eau et l'excitation qui l'animait à l'idée de passer toute une soirée dans cette atmosphère pouvait se lire dans le regard qu'il partagea avec elle. Typiquement satyre, ça !
Pour sa part, la nymphe qui ne s'assumait pas allait avoir besoin d'un peu de "potion décoinçante" pour supporter ce charivari ; elle se dépêcha donc de commander une pinte de bière brune, spécialité irlandaise, et trinqua avec Yngvar quand celui-ci reçut sa propre boisson.

Evidemment, la remarque du barman sur les tenues des deux sorciers n'était pas tombée dans l'oreille d'une sourde. Cela rappelait à Irmine la bribe d'information qu'elle avait eu d'Yngvar, et jetait un éclairage nouveau sur celle-ci. Alors ils ne s'étaient pas seulement réveillés avec des vêtements féminins près d'eux...ils en avaient également portés ! De mieux en mieux... Un rapide coup d'oeil du côté de Goulven lui confirma qu'il avait eu droit à son propre "collant à paillettes", et la bibliothécaire commença à se dire qu'elle ne connaissait vraiment pas l'homme qui se tenait en face d'elle. Cette impression était des plus désagréables et avait le mérite de calmer la sourde envie de s'approcher de lui.

- Super., commenta Irmine platement en réponse à l'exclamation du Norvégien, Ça me rappelle le pub en Ecosse où Duncan et toi vous nous avez emmenés.

Cette dernière remarque s'était adressée à Elyon, et Irmine ne s'était pas gênée pour mentionner le beau cousin en kilt de la jeune femme.
N'étant pas à court de moyen pour mettre Goulven mal-à-l'aise ce soir-là, et ayant la terrible envie de se venger de la blessure qu'il lui avait infligée par son comportement à l'hôpital, elle n'hésita pas à revenir sur l'indiscrétion du barman.

- Il me semble qu'il y a une histoire à raconter derrière ces fameux "collants à paillettes", je me trompe Bamse ? C'est la soirée idéale pour nous la conter ! Je suis sûre qu'Elyon se réjouit tout autant que moi de l'entendre., railla-t-elle en plantant ses émeraudes dans le bleu limpide des yeux d'Yngvar.

- Allez, ne faites pas les timides, de toute façon Yngvar m'en a déjà trop dit le lendemain.

Il était fortement déconseillé de s'attirer le ressentiment d'une nymphe, elle saurait toujours vous le rendre de manière on-ne-plus sournoise.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyon Sombrelune Emploi : Ecrivain

Date de création : 24/01/2015
Messages : 260

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Ven 17 Juil - 0:43

Avec un seuil de tolérance proche de zero, Elyon accepta de danser avec Yngvar et se laissa même embrasser, proprement écoeurée par les effluves d'alcool qui émanaient du satyre. Tout en se disant qu'il pourrait toujours se gratter pour qu'elle dorme avec lui, elle entraîna son amie pour quelques pas de gavotte, quand l'autre eut subitement une idée de génie. En se demandant s'il ne faisait pas exprès d'être aussi ... CON ?! La jeune femme transplana avec toute la petite troupe dans un Pub Irlandais où ils se firent recevoir par un barman trop enthousiaste à l'idée de les revoir.
Se tournant désespérément vers Irmine façon "Ne me laisse pas toute seule" avec une pointe de "je sais que c'est moi qui t'ai entraîné dans cette galère" avec un soupçon de "je te serai redevable à vie", la Dryade suivit les deux habitués des lieux.

Oui, il fallait avouer qu'en d'autres circonstances, l'ambiance lui aurait paru très sympathique. Alors qu'Irmine prenait un verre, Elyon se résolu à ne plus rien boire de la soirée.
Celle-ci faisait référence à son cousin en Ecosse.

- Oh, Duncan ? Je l'ai vu la semaine passée, pour des affaires du clan. Il m'a parlé de toi. Apparemment, tu lui as fait bonne impression ! Enfin, je ne sais pas si c'est toi ou la robe en voile que tu avais ... Quelle idée aussi de mettre une tenue pareille quand il y a du vent.

C'était faux, évidemment. Irmine n'avait pas porté une robe en voile ce soir-là, mais une tenue sobre, de circonstances.
Irmine remit alors la soirée sur le tapis, Elyon cacha sa tête entre ses mains, partagée entre l'idée de se cacher dans les toilettes et celle de se dissimuler sous une table. Elle avait eu vent de cette soirée ... Elle estimait qu'il valait mieux qu'elle en sache le moins possible !


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Never, ever let anyone tell you what you can or can't do. Prove the cynics wrong. Pity them for they have no imagination. The sky's the limit. Your sky. Your limit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulven Le Guerrec Emploi : Avocat

Date de création : 07/01/2015
Messages : 685

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Ven 17 Juil - 23:07

L'alcool l'empêchait d'avoir un bon discernement. Oui, voilà, mettons cela sur le compte de l'alcool et non sur sa tentative de fuite désespérée de la gavotte. L'avocat regretta cette proposition presque aussitôt. Et ces regrets s'accentuèrent encore lorsque le patron les reconnut.
Il se joignit à Irmine et Yngvar avec un demi de bière blanche, sans remarquer qu'Elyon ne prenait rien. Elle était parfaitement maîtresse de ses moyens, s'il s'en était aperçut il se serait méfié.

Il eut juste envie de mourir lorsqu'il fût question d'un certain Duncan. Le cousin de la demoiselle ici présente qui avait apparemment fait une forte impression sur Irmine lors de son voyage en Ecosse, au point qu'elle ait rêvé de lui. Comment se faisait-il qu'elle se soit retrouvé dans cette robe en voile qu'il aimait tant ... Devant lui ? Pourquoi ? A quelle occasion ? Son regard se fît froid, hostile, et il dirigea cette hostilité contre l'Ecossaise.

Jamais l'envie de prendre Irmine dans ses bras ne fût si forte que maintenant, il l'avait souvent ressentie, doublée du besoin de l'emmener loin et de rester seule avec elle jusqu'à la fin des temps. Mais il y avait un autre sentiment qui commençait à poindre. Un sentiment acide et désagréable, qui lui était inconnu parce qu'ils n'avaient jamais été confrontés aux autres encore. Parce qu'ils étaient restés dans leur bulle pendant des mois à ne faire que se regarder l'un et l'autre.

Jalousie.

Et cela le déroutait parce que Goulven n'était pas quelqu'un de jaloux, mais l'idée qu'un homme pose sur elle le même regard que lui lui était insupportable.
Il ne dit rien, cependant, mordit violemment sa lèvre et serra sa chope. Qui était-il pour elle maintenant ? Personne.

Irmine, elle semblait s'amuser, rire à ses dépends.

- On a TOUJOURS PAS PU reconstituer les faits. Tais-toi Yngvar. Tout ce que tu diras sera retenu contre toi ! Ne parle qu'en présence de ton avocat ... Non, en fait, tagueule.

Horrifié par l'injonction grossière qu'il venait de faire à son ami et qui n'était absolument pas son genre, il repoussa sa pinte et se massa le front. Le lendemain allait être difficile, pourquoi le Norvégien faisait-il un hydromel aussi fort ?

- On s'est retrouvé il y a 3 mois dit-il en appuyant sur le fait qu'il était encore célibataire à l'époque LUI, dans une pièce, dans une fâcheuse situation, sans nos affaires et sans nos baguettes ... Avec juste un appareil photo de Moldu qui permet de visualiser les clichés.

Il rit avec Yngvar, parce que de cette soirée, ils avaient fini par en rire, à force. Ils n'avaient toujours pas su, avec Aaron, ce qui s'était réellement passé, mais l'aventure d'Aaron avec Whilmore, Yngvar et sa bague de fiançailles ...

- J'espère d'ailleurs qu'elle était à ton goût ! Dit-il à l'adresse de la Dryade, qui, visiblement, ne semblait pas savoir de quoi il parlait. Ben ? La bague !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


“I could spend my life in this sweet surrender,
I could stay lost in this moment forever,
Every moment spent with you is a moment I treasure
I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep,
Cause I miss you baby and I don't want to miss a thing”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yngvar Jørgensen Emploi : Archimage spécialiste du Tellurisme

Date de création : 27/01/2015
Messages : 109

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Dim 19 Juil - 10:33

Yngvar appuya les dires des deux jeunes femmes sur Duncan par des hochements de tête et des éclats de rire. C'était un homme qu'il appréciait, ils se ressemblaient beaucoup tous les deux et la soirée qu'ils avaient passé ensemble resterait un très bon souvenir pour le norvégien.
Il était distrait par la musique et regardait les gens danser mais lorsqu'il entendit Goulven prendre la parole il reporta son attention sur son petit groupe d'amis.

Yngvar toussa bruyamment lorsqu'il comprit sur quel chemin s'aventurait l'avocat. Il avait tellement bu qu'il ne se rendait pas compte qu'il était en train de briser le pacte qu'ils avaient fait avec Aaron. La satyre finit par rire avec lui aux souvenirs des clichés qu'ils avaient découvert le lendemain matin. De toute façon il était trop soûl pour réprimander son ami ou faire autre chose que rire d'une voix forte. Il prit une grande gorgée de sa bière et la recracha instantanément. Non. Goulven ne venait pas de demander à Elyon si elle avait aimé sa bague de fiançailles, hein ? Ce n'était pas possible.

La totalité du sang contenu dans le visage d'Yngvar s'échappa et c'est avec un teint livide et le visage décomposé qu'il se tourna vers l'avocat. Il avait envie de vomir. Il allait vomir. Mais au lieu de ça il fit l'effort surhumain de ravaler la bile qui lui montait aux lèvres pour affronter cette situation. Il n'adresse pas un mot à l'avocat se contenta de le regarder avec des yeux à la fois perdu et haineux. C'était un mélange plutôt comique mais là, l'ambiance au sein du groupe d'ami était chargé de tension. Un malaise s'était installé à mesure que le silence du satyre et de la dryade persisté. Irmine était au courant, oui. Mais elle ne savait pas grand chose au final puisque Yngvar était si paniqué par son propre geste qu'il n'en avait parlé qu'à demi mot.

Il était convaincu qu'Elyon était son grand amour et il voulait passer le reste de ses jours auprès d'elle, pas de doutes là dessus. Mais se marier maintenant ? C'était peut être trop rapide... Pourtant Dieu sait qu'il en avait envie. Yngvar se connaissait et connaissait parfaitement son aptitude à prendre des décisions hâtives et irréfléchies. Il en avait discuté mainte fois avec sa meilleure amie et elle lui avait avoué que c'était ce qui l'avait fait fuir. Mais il n'était pas question qu'il reproduise les mêmes erreurs avec Elyon. Alors fit le choix de nier.

- Une bague...? Non ça ne me dit rien !

C'était un mensonge flagrant et pas le moins du monde crédible. Il fallait qu'il se rattrape. Il jeta un regard noir a Goulven avant d'affiche une expression neutre. Ses yeux rougies par l'alcool regardaient le sol alors qu'il s'apprêtait à dire quelque chose de blessant pour la dryade.

- Ah si, je vois de quoi tu parles... Ouais, non je l'ai ramené finalement. J'ai changé d'avis.

Il ne releva pas les yeux vers Elyon, ayant peur d'y lire le soulagement qu'elle devait éprouver à l'idée qu'il se soit ravisé sur sa demande. C'était bien la dernière des choses dont il avait besoin, d'avoir la confirmation qu'elle ne voulait pas l'épouser. Yngvar finit sa pinte en une gorgée et releva les yeux vers Irmine. Elle, elle savait tout. Et elle pouvait sûrement lire le désespoir dans ses yeux.

L'ambiance s'était soudain alourdie entre eux et le satyre avait envie d'autre chose. Il voulait se changer les idées et sortir ces idées noires de la tête. Il choisit ce moment pour inviter sa meilleure amie a danser. Il se risqua néanmoins à jeter un regard a Elyon, sans réussir à déchiffrer son expression. Il l'embrassa sur le front et tendit sa main à la naïade.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
[ En dag denne smerten vil være nyttig for deg ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil Emploi : Bibliothécaire de Beauxbâtons

Date de création : 07/01/2015
Messages : 517

avatar
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   Dim 19 Juil - 14:20

Si Elyon était en partie responsable de son calvaire, au moins elle la soutenait dans ses piques vengeresses envers Goulven. Pur mensonge que le fait qu'elle ait porté une robe en voile - et à la tête que tirait l'avocat, elle savait très bien à laquelle il pensait ! - devant Duncan...mais la dryade venait d'enfoncer le clou avec virtuosité, et Irmine lui glissa un regard reconnaissant pour cela. Il n'était pas dit qu'elle ne le regretterait pas ensuite, mais pour le moment son esprit alcoolisé était concentré sur le fait que le Breton l'avait bien mérité !

- Je ne connaissais pas le climat écossais. Je les ai beaucoup apprécié également, le climat...et Duncan. Passe-lui le bonjour de ma part, je serais ravie de le revoir un jour s'il vient te visiter en France. Tiens, j'ai même rêvé de lui l'autre soir ! C'était épique, je te raconterai., asséna-t-elle du ton le plus naturel du monde.

Elle n'avait aucune intention de lui raconter ce rêve qui l'avait chamboulée toute la matinée suivante, mais elle n'allait pas passer à côté d'une telle occasion.

Alors qu'Irmine avait volontairement détourné le sujet de la conversation sur la soirée de biture partagée par Yngvar, Aaron et Goulven, ce qu'en dit ce dernier lui fit regretter d'être revenue là-dessus.
3 mois... 3 mois ?! Cela signifiait à peine 1 mois avant que leur relation n'ait débuté ! Où en étaient-ils un mois avant déjà ? Avec l'alcool qui commençait à lui monter à la tête, Irmine avait du mal à démêler ses souvenirs, mais cela ne lui plaisait absolument pas. Elle se sentait tel l'arroseur arrosé, ayant fait en sorte de mentionner un autre homme devant Goulven et se sentant blessée alors qu'une soirée, durant laquelle il semblait s'être passé des choses inavouables, était mentionnée ! Oui, en tant que célibataire il faisait ce qu'il voulait, elle n'avait rien à redire...mais il lui avait déjà démontré son intérêt à ce moment-là. Et puis, il avait essayé de l'embrasser à nouvel-an, merde !

La naïade reprit une gorgée de bière, bien décidée à éclaircir ce mystère en demandant ce qu'il y avait sur ces photos une fois le breuvage avalé...mais elle n'en eut pas le temps car Goulven commit l'une des plus grosses bourdes de cette soirée.
Irmine s'étouffa avec la gorgée de bière en l'entendant mentionner la bague dont Yngvar lui avait parlée, et elle toussa pour reprendre de l'air. Ses yeux allèrent de son meilleur ami, tandis que celui-ci mentait lamentablement pour se rattraper, à la dryade qui avait des Avada Kedavra dans les yeux en regardant Yngvar. Elle dut se retenir de se claquer le front avec la main alors que le Norvégien lâchait une réponse qui était des plus blessantes pour sa petite amie, et à la place elle serra discrètement la main d'Elyon sous la table, tentant de lui transmettre son soutien dans ce geste. Elles étaient dans la même galère, étant apparemment toutes deux tombées amoureuses d'imbéciles finis !

La bibliothécaire allait proposer, ou forcer cette fois, Elyon à partir avec elle et quitter ce stupide bar où ils ne faisaient que tous s'enfoncer dans leurs histoires compliquées, cependant elle fut coupée par Yngvar qui l'invita à danser. Le désespoir qu'elle lut dans le regard de son ami lui brisa le coeur et elle ne put refuser : il semblait regretter sa connerie, et elle ne pouvait décemment l'abandonner en cet instant. Alors elle oublia une nouvelle fois l'idée de partir, prit la main qu'il lui tendait et s'en alla sur la piste avec lui....non sans avoir auparavant jeté un regard à Goulven signifiant clairement "Tu ne pouvais pas la fermer ?!"

La musique sur laquelle Yngvar et Irmine dansèrent était plus lente, ce qui tombait à point nommé car cela leur permit de parler. La jeune femme poussa un soupir avant de faire part de son étonnement au Scandinave.

- Qu'est-ce tu fiches encore avec cette bague ? Je croyais que tu l'avais ramenée après qu'on en ait parlé ! Oh, ne me mens pas Bamse, ça se lit sur ton visage que tu l'as encore.

Après qu'il l'ait faite tourner sur elle-même comme le demandait la danse, elle revint dans ses bras et passa doucement sa main sur son épaule pour tenter de le réconforter.

- Sérieusement, t'as fait n'importe quoi sur ce coup-là. En plus ce que tu viens de dire...c'est blessant pour Elyon ! Même si je ne sais pas si elle est soulagée ou fâchée...parce que bon, acheter une bague déjà maintenant. Faen, mais t'apprends rien de tes erreurs ou quoi ?!

Le discours d'Irmine n'était pas des plus clairs, comme ses pensées, et elle ne voulait pas se fâcher contre Yngvar...mais il faisait n'importe quoi lui aussi ! Et puis elle ne voulait pas que ses deux amis se boudent...ou pire : se séparent ! Si cela arrivait, ce serait Goulven le responsable et elle ne lui parlerait plus jamais, un point c'est tout !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les Boisseuil

Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Double Date - Yngvar - Irmine - Elyon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Martelly promet la double nationalité avant le 14 mai
» Enfin une date pour les élections en Haiti
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» LA COMMISSION SUR LA DOUBLE NATIONALITE MIEUX EFFECTIVE QUE CELLE DE L'ARMEE !
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bois-Doré :: Habitations-